Empire galactique (Star Wars)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Empire Galactique
Régime politique apparaissant dans
Star Wars.

19 av. BY – 4 ap. BY
Emblème de l'Empire galactique.
Emblème de l'Empire galactique.

Statut Empire
Capitale Coruscant
Langue Basic
Monnaie Crédit Galactique Impérial (Datarie Impériale)
Histoire et événements
19 av. BY Naissance de l'Empire
Palpatine devient Empereur
Ordre 66
Début de la construction de l'Étoile de la mort
Bataille de Yavin Fin du Sénat galactique
Destruction d'Alderaan
Explosion de l'Étoile de la mort
Mort du Grand Moff Tarkin
ap. BY Assaut sur Hoth
ap. BY Bataille d'Endor
Mort de Palpatine
Mort de Dark Vador
Explosion de la seconde Étoile de la mort
Empereur
19 av. BY à 4 ap. BY Sheev Palpatine
Seigneur Sith
19 av. BY à 4 ap. BY Dark Sidious
19 av. BY à 4 ap. BY Dark Vador

Créé par George Lucas
Films La Revanche des Sith
Solo
Rogue One
Un nouvel espoir
L'Empire contre-attaque
Le Retour du Jedi
Séries Rebels
Première apparition Un nouvel espoir (1977)
Dernière apparition Solo (2018)
Site officiel Fiche de l'organisation

L'Empire galactique (en version originale anglaise : Galactic Empire), simplement désigné comme l'Empire, est un régime politique fictif apparaissant dans la saga cinématographique Star Wars et qui domine la galaxie pendant 23 ans, commençant 19 ans avant la bataille de Yavin (considérée comme le principal point de repère temporel de l'univers) et se terminant 4 ans après cette dernière lors de la bataille d'Endor. Son règne débute dès la chute de la République galactique. Son seul dirigeant est l'empereur Palpatine, également connu sous le nom de Dark Sidious, ayant conduit à sa création en tant que Chancelier suprême de la République. L'Empire, dont la domination est vivement contestée, est suivi 30 ans après sa destruction par une organisation partageant les mêmes points de vue et les mêmes intérêts et dénommée Premier Ordre.

Suivant le fil chronologique de Star Wars, l'Empire galactique est instauré dans l'épisode III, La Revanche des Sith (réalisé par George Lucas en 2005), puis il est en place dans la série télévisée Star Wars Rebels (créée par Simon Kinberg, Dave Filoni et Carrie Beck en 2014) et dans Rogue One: A Star Wars Story (réalisé par Gareth Edwards en 2016). Il est ensuite au centre de l'intrigue du film Un nouvel espoir (réalisé par George Lucas en 1977) puis dans le cinquième opus de la franchise, L'Empire contre-attaque (réalisé par Irvin Kershner en 1980). Ensuite, il figure dans la série télévisée Star Wars : Les Aventures des Freemaker (créée par Bill Motz et Bob Roth en 2016) et enfin dans le sixième volet de la saga, Le Retour du Jedi (réalisé par Richard Marquand en 1983).

Pour concevoir l'Empire galactique, George Lucas, qui a écrit l'histoire de presque toute la saga Star Wars, a repris de nombreux bouleversements historiques réels, comme la montée au pouvoir d'Adolf Hitler, un homme d'État allemand ayant instauré une dictature. Il a par ailleurs été inspiré par des éléments culturels historiques tels que les parades de la Russie soviétique ou les casques d'armures japonaises de samouraïs du Moyen Âge. Il les a ensuite retranscrits dans les films qu'il a réalisés ou scénarisés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chute de la République galactique[modifier | modifier le code]

Vue d'artiste de la planète Coruscant, capitale de l'Empire.

Alors qu'il est encore sénateur au Sénat galactique, Palpatine orchestre l'invasion de la planète Naboo sous son identité secrète, Dark Sidious[Explication 1]. La reine de la planète, Padmé Amidala demande l'aide du Chancelier Valorum mais ce dernier se trouve incapable de résoudre le conflit. La reine invoque alors une motion de censure à l'encontre du Chancelier, afin de lui faire quitter le pouvoir. Le Sénateur Palpatine se propose donc pour devenir le nouveau Chancelier face à deux autres candidats, et le vote lui est favorable. Dans le même temps, son apprenti Dark Maul est vaincu par Obi-Wan Kenobi. Dark Sidious voit alors en le jeune Anakin Skywalker une opportunité de devenir son nouvel apprenti[Explication 2],[1].

Dix ans plus tard, un nombre grandissant de planètes déçues par la République galactique forment la Confédération des systèmes indépendants sous l'impulsion du Comte Dooku et, appuyées par les mégacorporations, se préparent à renverser le régime républicain. Le Chancelier Palpatine demande à être promu en tant que Chancelier Suprême afin de voter la création d'une armée pour la République pour contrer la menace séparatiste. Une fois cette armée créée, une guerre débute entre la République et les Séparatistes qui disposent de droïdes de combat. Cette période est connue en tant que Guerre des clones.

Trois ans après le début de la Guerre des Clones, Dark Sidious / Palpatine arrive à son but ultime, faire basculer le talentueux Chevalier Jedi[Explication 3] Anakin Skywalker vers le côté obscur de la Force afin d'en faire son apprenti. Lorsque ce dernier est victime de visions lui montrant sa femme, la Sénatrice Padmé Amidala, mourir, Palpatine lui dit que seul le Côté Obscur de la Force lui donnerait le pouvoir de la sauver, lui révèlant par la même occasion son identité Sith de Dark Sidious. Anakin Skywalker, converti, devient Dark Vador; peu après, Palpatine déclenche l'Ordre 66 qui ordonne aux soldats clones d'exécuter tous les Jedi en vie, ces derniers étant déclarés traîtres au régime républicain. Proclamant que la République est victime d'un complot des Jedi souhaitant la renverser, Palpatine organise la transformation de la République en empire et son accession au trône par un vote, acquérant encore plus de pouvoir afin de rendre plus sûre la galaxie. Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker s'affrontent ensuite dans un duel dont Anakin Skywalker / Dark Vador ressort brûlé et mutilé. C'est pourquoi son nouveau maître Dark Sidious l'intègre dans une grande armure noire pour survivre. Constatant le chemin vers lequel Anakin s'est engagé, sa femme meurt en donnant naissance à deux jumeaux. Dès lors, Dark Sidious et Dark Vador complètement engagés dans le Côté Obscur de la Force règnent en maîtres sur la galaxie. Dans le même temps, la construction de l'Étoile Noire débute, sous le contrôle de Wilhuff Tarkin[2],[3],[4].

Les Jours Sombres[modifier | modifier le code]

Après l'avènement de l'Empire, Dark Vador est chargé par son maître Dark Sidious de traquer les Jedi ayant survécu à l'Ordre 66. La montée en puissance de Dark Vador dans la hiérarchie militaire de l'Empire est d'ailleurs peu comprise par de nombreux impériaux qui pensent qu'il ne s'agit que d'une machine conçue en laboratoire, semblable au Général Grievous, le chef de l'armée de droïdes des Séparatistes. Rares sont ceux qui connaissent sa véritable origine[4]. Pour accomplir sa mission, Vador engage le Grand Inquisiteur, dont le rôle est de traquer les derniers Jedi survivants et les êtres sensibles à la Force potentiellement dangereux pour l'Empire. Le Grand Inquisiteur finira par mourir de la main d'un Jedi nouvellement formé[5]. De son côté, Wilhuff Tarkin, un ancien commandant impérial, accède au rang de Grand Moff et lance des opérations pour traquer les membres de la Confédération des systèmes indépendants (Séparatistes) dans la Bordure Extérieure[6].

Guerre Civile galactique[modifier | modifier le code]

Pendant de nombreuses années, l'Empereur réforme le pouvoir en profondeur. Il fait ainsi du Grand Moff Tarkin et de Dark Vador ses deux principaux lieutenants. Il dissout par ailleurs le Sénat galactique et donne l'autorité de certains territoires à des gouverneurs qui doivent faire régner la crainte dans leur province grâce à la menace pesante de l'Étoile Noire juste achevée. Cette arme est d'ailleurs utilisée pour détruire la planète Alderaan, d'où sont originaires de nombreux sénateurs impériaux travaillant en fait pour l'Alliance rebelle, une insurrection d'individus hostiles à la politique de l'Empire. Ce sont ces mêmes individus qui volent les plans de l'Étoile Noire et parviennent à la détruire en y trouvant une faille grâce à l'aide de Luke Skywalker et de Han Solo et Chewbacca. Le fidèle Grand Moff Tarkin trouve la mort lors de l'explosion de la base.

L'Empire décide alors de déployer de nombreuses sondes à travers la galaxie pour retrouver les rebelles. Une fois ces derniers trouvés sur la planète glaciale Hoth, l'Empire lance un assaut commandé par l'amiral Ozzel mais ce dernier, incompétent aux yeux du Seigneur Vador est éliminé et remplacé par le capitaine Piett, alors promu amiral. L'amiral lance un assaut terrestre dirigé par le général Veers grâce aux marcheurs TB-TT. L'assaut échoue en partie car de nombreux rebelles parviennent à fuir mais l'Empire réussit tout de même à prendre le contrôle de la base rebelle. Dark Vador souhaite capturer le jeune Luke Skywalker. Pour ce faire, il pourchasse et trouve Han Solo en employant des chasseurs de primes, tout cela dans le but d'attirer Luke. Le plan de Dark Vador fonctionne car Luke les rejoint sur la Cité des Nuages. C'est à cet endroit que Dark Vador dévoile à Luke Skywalker qu'il est son père, connu autrefois en tant qu'Anakin Skywalker. Un combat entre les deux laisse Luke gravement blessé mais il parvient à s'enfuir. Pour finalement détruire la Rébellion, l'Empire décide de la construction d'une nouvelle arme / base sidérale : l'Étoile de la mort. Au cours des travaux, l'Empereur rend visite au Moff Jerjerrod pour que celui-ci fasse progresser les travaux plus vite. Cette nouvelle arme est protégée par un bouclier dont le générateur se trouve sur la lune forestière d'Endor. L'Empereur laisse passer des informations entre les mains des espions travaillant pour l'Alliance rebelle. Ce faisant, il espère faire venir toute la flotte de l'Alliance rebelle et la détruire. Cependant, l'Empereur était bien trop confiant et la bataille sur Endor entre les forces impériales et celles de l'Alliance a conduit à la désactivation du bouclier par l'équipe du général Han Solo. Dans le même temps, le général Lando Calrissian combat les vaisseaux de l'Empire sous le commandement de l'Amiral Ackbar. Sur l'Étoile de la mort elle-même, Luke Skywalker et Dark Vador s'affrontent sous les yeux de Dark Sidious qui rêve de le faire devenir son nouvel apprenti. Mais Luke refuse et Palpatine commence à le torturer en l'électrocutant sous les yeux de Dark Vador. La vision des souffrances de son fils ramène ce dernier du côté lumineux de la force et il élimine l'Empereur, tout en recevant une décharge électrique[Explication 4] mortelle. Lando Calrissian parvient à s'infiltrer simultanément dans le noyau de l'Étoile de la mort pour la faire exploser. Ainsi meurent Anakin Skywalker et Palpatine.

Peu de temps après, une bataille a lieu sur la planète désertique Jakku entre l'Alliance rebelle et les restes de l'armée impériale, il s'agit de la planète où l'Empire galactique avait établi une base de recherche secrète. L'issue de cette bataille aboutit à un accord entre les deux camps mettant fin à la Guerre Civile galactique[2],[3],[7],[8],[9],[10].

Localisation[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

La capitale du gouvernement de l'Empire est Coruscant, une planète entièrement recouverte de constructions urbaines. Depuis cette planète, Palpatine ordonne aux soldats clones d'exécuter l'Ordre 66 et envoie Anakin Skywalker devenu Dark Vador pour éliminer tous les apprentis Jedi à l'aide de son bataillon de clones. Palpatine rejoint le Sénat galactique et crée le premier Empire galactique. En réalité, la disposition du Sénat rend les choses très difficiles : en effet, il a une forme circulaire et est très grand, les sons sont donc peu audibles et compréhensibles. L'acceptation de la transformation de la République en Empire n'est donc pas forcément unanime, bien que des applaudissements aient retenti dans la salle. Palpatine profite ainsi du désordre pour prendre le pouvoir en toute légalité. Malgré son occupation légitime de la planète, l'Empire et son Empereur ne sont guère appréciés des habitants, à tel point qu'à la mort de Dark Sidious, marquant la fin du règne impérial, des feux d'artifice éclatent dans le ciel de la planète, mais également partout ailleurs dans la galaxie, et des statues à l'effigie de Palpatine sont immédiatement retirées[2]. Pour enfermer ses ennemis, l'Empire les envoie sur la planète Stygeon Prime où ils seront détenus dans une prison.

Économie[modifier | modifier le code]

Mustafar (dont plusieurs décors sont issus de l'Etna, comme ici), dont la richesse minérale est exploitée par l'Empire qui y interroge aussi des prisonniers. Dark Vador y détient également son propre château[11].

La principale planète connue disposant d'un attrait économique pour l'Empire est Mustafar, une planète volcanique. La planète est exploitée pour ses richesses minérales. Elle est plus tard utilisée pour interroger et exécuter des Jedi encore en vie après l'Ordre 66[12]. Une entreprise du nom de Sienar Fleet Systems est détenue par l'Empire est localisée sur la planète Lothal et développe les différents modèles de Chasseurs TIE. Cette même entreprise détient des usines sur plusieurs planètes de la Bordure Extérieure[13].

Militaire[modifier | modifier le code]

La principale arme de l'Empire est l'Étoile Noire, station spatiale de combat située en orbite autour de Géonosis, elle-même très éloignée du centre de la galaxie vu qu'elle se situe à sa frontière. C'est d'ailleurs sur cette planète que les plans de l'Étoile Noire sont aperçus pour la première fois lors de la Guerre des clones entre les mains du comte Dooku, apprenti de Dark Sidious. La planète est rendue stérile lors de sa domination impériale et l'accès à son système solaire est restreint. Après sa destruction, l'Empire construit une nouvelle station spatiale autour de la lune forestière d'Endor. Le principal centre de production impérial pour l'Étoile Noire, de même que la principale bibliothèque d'archives secrètes impériales, se situe sur la planète Scarif, la planète est donc protégée non seulement par un important contingent militaire, mais également par un bouclier planétaire[14],[15],[16].

Occupation[modifier | modifier le code]

En tant que puissance militaire dominante dans la galaxie, l'Empire peut se permettre d'envahir des planètes entières. La planète Jedha, qui était anciennement un lieu de pèlerinage pour les Jedi, est maintenant occupée par l'Empire qui s'installe car la planète présente un certain intérêt pour lui en raison de sa forte concentration en cristaux de Kyber, nécessaires à la création du rayon de l'Étoile de la mort[Film 1]. Jedha est par la suite le théâtre d'affrontements réguliers entre l'Empire galactique et l'Alliance rebelle. La planète Bespin est elle aussi envahie par l'Empire peu de temps après la capture de Han Solo. Cette planète abrite une cité flottante dans les airs, appelée Cité des Nuages. Son exploitation de gaz attire l'Empire qui s'installe par la suite sur la cité, mais le facteur déterminant ayant incité l'Empire à venir sur la planète fut la venue de Han Solo, Chewbacca et Leia Organa, la fille de Dark Vador. En effet, Han Solo est recherché par les chasseurs de primes car il s'agit d'une cible pour eux et par l'Empire car c'est un ami de Luke Skywalker, que Dark Vador tente de retrouver[17],[18].

Organisation[modifier | modifier le code]

Académie impériale[modifier | modifier le code]

L'Académie impériale est localisée sur la planète Lothal. Elle permet d'entraîner des cadets, futurs stormtroopers ou officiers impériaux qui subissent un programme intensif d'obstacles afin de tester leur intelligence et leur abilité. Le commandant Cumberlayne Aresko et le surveillant Myles Grint sont deux instructeurs notables de l'Académie impériale, près à tout faire pour que leurs cadets réussissent coûte que coûte. Le commandant Aresko est un instructeur cruel et arrogant qui se charge d'enlever tout sentiment pouvant aller à l'encontre de l'Empire. Le surveillant Grint est sous les ordres du commandant Aresko. Un élève se démarque des autres dans l'Académie impériale, Zare Leonis. Il dispose de grandes capacités en tant que cadet mais il cache son premier objectif à l'Empire, à savoir, retrouver sa sœur. Il fuit ainsi l'Académie et rejoint des individus luttant contre l'Empire, comme le Padawan (Jedi) Ezra Bridger[19],[20],[21],[22].

Bureau de la sécurité impériale[modifier | modifier le code]

Le Bureau de la sécurité impériale a été secrètement fondé peu de temps après la naissance de l'Empire. Son but est de détecter des activités rebelles à travers la galaxie et d'y mettre un terme. Il est particulièrement utile lorsque des voleurs de la planète Lothal attaquent des avant-postes impériaux. Les instructeurs de l'Académie impériale Aresko et Grint travaillent tous les deux également pour le Bureau de sécurité impériale mais leur incompétence lors d'une attaque des rebelles sur la planète Lothal leurs vaut d'être éliminés par le Grand Inquisiteur sous les ordres du Grand Moff Tarkin[21],[22],[23].

Forces armées[modifier | modifier le code]

Troupes[modifier | modifier le code]

L'armure basique d'un stormtrooper.

Les Soldats clones sont peu à peu remplacés par des individus non clonés pour servir l'Empire. C'est ainsi que ce dernier utilise des Stormtroopers, des soldats d'élites équipés d'une armure blanche de haute protection qui dispose d'un ensemble d'éléments de survie et d'un régulateur de température. Ils ont à leur disposition un pistolet blaster ou un fusil blaster. Ils attaquent toujours en groupe et font preuve d'une grande loyauté envers la cause impériale. L'Empire a créé de nombreuses unités spécialisées de stromtroopers. Il existe ainsi les Sandtroopers (spécialisés dans les opérations en milieu désertique), les Shoretroopers (spécialisés dans la surveillance des plages et bunkers de la planète Scarif), les Death Troopers impériaux (spécialisés dans la protection rapprochée de hautes personnalités, comme le Directeur Orson Krennic ou le Grand Amiral Thrawn), les Snowtroopers (spécialisés dans les opérations en milieu enneigé), les Scout troopers (spécialisés dans les missions de reconnaissance ou d'infiltration), les Shock troopers (spécialisés dans la protection rapprochée de l'Empereur), les Jumptroopers (équipés d'un réacteur dorsal) et les Shadow troopers (équipés d'un dispositif les rendant invisibles).

Les stormtroopers (standards ou non) ont mené de nombreuses opérations, ils se sont d'abord emparés de la planète Lothal qui abrite désormais des usines de Chasseurs TIE. Ils ont aussi capturé la Princesse et Sénatrice Leia Organa sous les ordres de Dark Vador et ont fouillé la planète Tatooine pour récupérer les plans de l'Étoile noire dérobés par l'Alliance rebelle. C'est au cours de cette mission qu'ils ont tué l'oncle et la tante de Luke Skywalker, le fils de Dark Vador et Padmé Amidala. Lorsque Luke Skywalker, Han Solo, Chewbacca et Obi-Wan Kenobi s'infiltrent sur l'Étoile noire pour secourir Leia, les stormtroopers pourchassent ces derniers sans relâche à travers les murs de la base sidérale. Sous le commandement de l'Amiral Ozzel, les stormtroopers ont envahi la planète de la base rebelle Hoth. Les stormtroopers ont également accompagnés Dark Vador sur la Cité des nuages pour capturer Han Solo, le contrebandier recherché par Jabba le Hutt. Ils se sont ensuite intégralement emparés de la Cité des nuages. Lorsque l'Étoile de la mort fut construite en orbite autour d'Endor, les Stormtroopers sont assignés à la protection du générateur du bouclier de cette dernière. Cette mission se révélera être un échec car les soldats de l'Alliance réussissent à atteindre et détruire ce générateur grâce à l'aide des Ewoks, peuple d'Endor. Une dernière mission impliquera les Stormtroopers, la bataille de Jakku qui oppose la Nouvelle République aux dernières troupes restantes de l'Empire. Cette mission s'avérera un chaos complet[24],[25],[26],[27],[28],[29],[30],[31],[10],[32].

Véhicules[modifier | modifier le code]

L'Empire tient à sa disposition de nombreux véhicules pour différents usages : l'attaque, la défense, l'intimidation, le transport et le ravitaillement. Une partie des véhicules est héritée de la période de la République.

La flotte impériale est très variée, les destroyers impériaux sont le symbole de la puissance militaire de l'Empire et sont utilisés principalement pour soumettre les peuples. Ils sont bâtis sur les mêmes bases que leurs prédécesseurs de la République, les destroyers de classe Venator et mesurent 1 600 mètres de longueur. Las de combattre ces vaisseaux de l'Empire, les peuples acceptent leur venue tandis que les pirates renoncent à les affronter. Même si l'Alliance rebelle découvre des failles pour les détruire, seul ses croiseurs les plus imposants sont capables d'y parvenir. L'Empire détient plusieurs autres croiseurs stellaires, tels que l'Imperial Interdictor dont la principale caractéristique est de pouvoir tirer d'autres vaisseaux dans l'hyper-espace[33],[Définition 1],[34]. L'une des premières missions de ce croiseur était d'arrêter des rebelles comme Ezra Bridger et le commandant Sato. Le vaisseau fut détruit par un groupe de rebelles venus secourir les prisonniers. Le plus grand vaisseau connu que l'Empire ait à sa disposition est l'Executor, le vaisseau personnel de Dark Vador. Ce croiseur de classe Super Star Destroyer mesure 19 kilomètres de long. Son commandement revient à l'amiral Ozzel qui dirige l'assaut sur Hoth jusqu'à sa mort de la main de Dark Vador. L'amiral Piett le remplace et le dirige jusqu'à la bataille d'Endor où le vaisseau sera détruit en percutant l'Étoile de la mort, faisant périr tout son équipage[35]. Le croiseur impérial de classe Gozanti sert quant à lui au transport de véhicules plus légers. Un dernier modèle de vaisseau, l'Imperial Light Cruiser, de classe Arquitens est détenu par les forces impériales. Très manœuvrable, ce vaisseau est employé pour relayer des communications en orbite autour de la planète Lothal[36]. De plus petits vaisseaux du nom de TIE sont fabriqués en plusieurs variantes, il existe ainsi le Chasseur TIE basique fabriqué depuis la Guerre des clones et qui est souvent l'objet de nouvelles innovations[37]; des bombardiers capables de faire des dégâts dévastateurs[38]; des intercepteurs plus rapides et mieux armés que les autres modèles mesurant près de 10 mètres de longueur ont une utilité notable lors de la bataille d'Endor[39]; ou encore le Defender TIE, équipé de boucliers et d'une propulsion hyperspatiale autonome. Le Grand Inquisiteur se voit doter d'un TIE équipé d'un meilleur armement et d'un plus rapide moteur que les autres[40]. Dark Vador détient lui aussi son propre modèle de Chasseur TIE permettant une meilleure compatibilité avec la Force[41]. Un autre petit véhicule, le Chasseur V-wing est doté d'une technologie très avancée et son design est issu de celui des chasseurs Jedi. Ils ont servi d'escorte à la navette avec laquelle Palpatine a secouru Dark Vador de Mustafar[42]. Pour transporter ces petits véhicules, l'Empire utilise le croiseur Quasar de classe Fire qui peut également faire office de base militaire[43]. Des navettes impériales permettent le transport de personnel ou de matériel et sont parfois employées pour des missions de recherche ou de combats[44],[45].

Pour le transport, les patrouilles et les attaques au sol, l'Empire utilise divers autres véhicules. Des véhicules bipèdes du nom de AT-DP (All Terrain Defence Pod (« Véhicule de Défense Tout-Terrain »)) Walker sont utilisés pour des patrouilles sur la planète Lothal et sont brièvement employés pour défendre la planète contre une attaque de rebelles. D'autres véhicules bipèdes semblables et d'une hauteur de près de 9 mètres sont déployés pour les batailles de Hoth et d'Endor. Le véhicule quadrupède « AT-ACT Walker » permet le ravitaillement en matériel et en munitions des régions appartenant à l'Empire tandis qu'un autre engin très similaire et d'une hauteur de 22,5 mètres sert à combattre et à intimider les cibles de l'Empire galactique. Bien que ces véhicules soient hautement armés et évolués, un groupe de rebelle parvient à prendre possession de l'un d'eux pour en détruire un autre. Plus tard, ils sont utilisés pour mener l'assaut contre la base rebelle située sur Hoth puis pour amener les troupes vers le champ de bataille sur la planète Endor. De rapides véhicules en lévitation ressemblant à des motocyclettes sont usés depuis la fin de République et jusqu'à la fin de l'Empire lors de la bataille d'Endor. Ils sont très maniables et il y en a pour différents usages, militaire et civil[46],[47],[48],[49],[50],[51].

Les Étoiles de la mort[modifier | modifier le code]

Durant la Guerre des clones, Palpatine, sous l'identité de Dark Sidious, s'allie aux Géonosiens pour construire une toute nouvelle base militaire dont les plans sont confiés à l'apprenti de Dark Sidious, le comte Dooku, connu en tant que Dark Tyrannus. L'arme est construite autour de la planète Géonosis. L'accès est premièrement restreint à quelques responsables impériaux. La supervision de la construction de l'Étoile de la mort revient au directeur Orson Krennic qui dirige la section Advanced Weapons Research (« Recherche en armes avancées ») pour les troupes impériales. Le système de défense de l'Étoile de la mort est quant à lui confié au Vice Amiral Rancit. Cependant, ce dernier est remplacé par le commandant Wilhuff Tarkin qui se trouve être un excellent superviseur. Pour le récompenser, l'Empereur lui accorde le rang de Grand Moff pour lui offrir un plus grand contrôle. Les plans de cette arme sont volés par des membres de l'Alliance rebelle. Dark Vador aide alors l'Empereur et le Grand Moff Tarkin à retrouver les responsables et capture la Princesse Leia Organa, sénatrice impériale accusée de trahison. Pour lui forcer à avouer où se trouve la base de l'Alliance rebelle, le Grand Moff Tarkin menace la princesse de détruire sa planète natale, Alderaan. Celle-ci lui ment et le Grand Moff Tarkin ordonne la destruction d'Alderaan par l'Étoile de la mort. Ainsi, il fait tuer des milliards d'habitants. L'Alliance rebelle, qui détient les plans de l'arme, sauve la princesse et lance un assaut pour détruire l'arme, cette mission se révèle être un succès. Le Grand Moff Tarkin meurt avec de nombreux autres hauts responsables dans l'explosion de la base sidérale qui faisait également office d'arme et de vaisseau amiral de l'Empire.

Après la destruction de la première Étoile de la mort, l'Empire envisage la construction d'une seconde Étoile de la mort en orbite autour d'Endor. Son objectif est de détruire l'Alliance rebelle. Mais sa construction n'est qu'à demie finie lorsque l'Empereur en personne vient s'informer de l'avancée des travaux. Au courant de la présence de cette arme, l'Alliance lance un assaut spatial dirigé par le général Lando Calrissian ainsi qu'un assaut terrestre mené par le général Han Solo pour détruire l'arme et son générateur. Mais il réalisent trop tard que c'était un piège: les informations parvenues aux mains de l'Alliance sont en fait le fruit d'une manigance fomentée par l'Empereur pour attirer et anéantir tout ce qu'il reste des rebelles. En réalité, l'arme de l'Empire est déjà opérationnelle et l'élite des troupes impériales attendait les commandos rebelles en embuscade. Face à la flotte de l'Empire, le général Calrissian refuse de fuir et parvient à s'infiltrer dans le noyau de la base pour la détruire grâce au général Solo qui a désactivé le générateur avec l'aide de la population Ewok de la lune d'Endor. La nouvelle arme de l'Empire est détruite avec l'Empereur, qui fut précipité par son apprenti directement dans le générateur central de l'Étoile de la Mort.[52],[53],[16],[4].

Inquisitorius[modifier | modifier le code]

L'Inquisitorius est une organisation chargée de traquer et d'éliminer les Jedi ayant survécu à la purge consécutive à l'Ordre 66. Elle a été créée par Palpatine et est composé de plusieurs utilisateurs de la Force autrefois Jedi mais qui ont succombé au côté obscur sous la torture ou après avoir été corrompu. Ces individus sont appelés Inquisiteurs et dirigés par le Grand Inquisiteur sous la supervision de Dark Vador. Bien qu'étant des adeptes du côté obscur, ils ne sont pas en revanche pas considérés comme étant des Sith, de manière à respecter la règle des Deux. Combattants redoutables, ils restent néanmoins plus faibles que Vador lui-même : nombre d'entre-eux subiront de graves mutilations au cours de leurs entraînements avec le seigneur Sith.

Ayant entièrement renié leur passé de Jedi, ils ont également rejeté leurs anciennes identités : ils sont alors appelés selon leur ordre de recrutement au sein de l'Inquisitorius suivi du mot « frère » ou « sœur » selon leur genre. Seul le Grand Inquisiteur échappe à cette règle, étant le premier membre recruté. Ils sont tous armés d'un double sabre-laser à lames rouges pouvant tournoyer à grande vitesse autour du manche. Cette fonctionnalité sert en combat mais également pour se déplacer, la vitesse de rotation des lames permettant d'utiliser le sabre comme une sorte d'hélicoptère.

Le Grand Inquisiteur[modifier | modifier le code]

Le Grand Inquisiteur est un Pau'an né sur la planète Utapau. Une fois sa formation Jedi terminée, il devient une sentinelle Jedi, chargé de protéger le temple Jedi de Coruscant. Il voue néanmoins une forte aversion pour la Jedi libraire Jocasta Nu, qui lui a interdit l'accès à certaines bases de données du temple, sentiment pourtant interdit par les règles Jedi. Vers la fin de la Guerre de Clones, il fait partie des sentinelles qui escortent la padawan Barriss Offee, responsable d'un attentat à la bombe imputé à Ahsoka Tano, jusqu'au tribunal où cette dernière allait être condamnée à mort pour haute trahison. La culpabilité de Barriss prouvée devant tous, il l'escorte à nouveau jusqu'en détention. Suite à cet événement, il perd foi en l'Ordre Jedi et chute dans le côté obscur.

Au moment de la proclamation de l'Empire, il est recruté par le nouvellement empereur Palpatine pour devenir le premier membre de ce qui allait devenir l'Inquisitorius. Quelques mois plus tard, il est envoyé en mission pour récupérer des informations dans les archives du Temple Jedi en ruine. Il est alors confronté à Dark Vador et un combat s'engage entre eux. Alors que le Sith parvient à détruire le sabre de son adversaire, l'empereur surgit et arrête le combat, ayant volontairement fait rencontrer les deux utilisateurs du côté obscur. Il les emmène par la suite au quartier général de l'Inquisitorius où ils sont présentés aux autres Inquisiteurs. L'empereur leur apprend à tous la hiérarchie de l'Inquisitorius et l'ancienne sentinelle devient le leader du groupe.

Plus tard, alors qu'il devait traquer un potentiel Jedi sur Raada, la tâche incombe finalement au Sixième Frère. Il apprend plus tard que ce dernier a échoué et, se rendant sur place, retrouve le corps du Sixième Frère, confirmant que son meurtrier est bien un Jedi, ignorant qu'il s'agit plus précisément de Ahsoka Tano.

Cinq ans après la proclamation de l'Empire, il accompagne la Neuvième Sœur sur Kashyyyk dans le but de vaincre des rebelles dirigés par Saw Gerrera ayant attaqué une raffinerie impériale : ils ont en effet été assistés par le padawan en fuite Cal Kestis. Ce dernier n'est toutefois plus sur la planète et, convaincu par la Neuvième Sœur qu'il ne reviendra pas suite à la fuite des rebelles, le Grand Inquisiteur quitte Kashyyyk. Mais peu après son départ, la Neuvième Sœur est vaincue par Cal Kestis, cependant son sort final est inconnu.

Quelques années avant la bataille de Yavin, le Grand Inquisiteur est envoyé par Dark Vador sur Lothal dans le but de trouver et d'éliminer l'ancien padawan Kanan Jarrus ainsi qu'un enfant de la Force nommé Ezra Bridger. Après plusieurs confrontations, Kanan est capturé et le Grand Inquisiteur se sert alors de lui comme appât dans le but d'attirer Ezra à lui. Comme prévu, Ezra parvient à libérer Kanan et les deux sont confrontés une ultime fois au Pau'an et l'affrontent ensemble. Ezra est toutefois rapidement mis hors combat, n'ayant qu'un début de formation rudimentaire. Kanan parvient néanmoins à vaincre le Grand Inquisiteur en tranchant son sabre en deux. Les deux lames encore actives provoquent néanmoins l'explosion des réacteurs du Souverain, (Destroyer Impérial du Grand Moff Tarkin), en contrebas de la passerelle où ils se trouvent. Sachant que Vador ne lui pardonnera jamais son échec, le Grand Inquisiteur préfère se laisser tomber dans le brasier provoqué par la destruction des réacteurs. Il fut le neuvième Inquisiteur à mourir.

La Deuxième Sœur[modifier | modifier le code]

La Deuxième Sœur, de son vrai nom Trilla Suduri, est une humaine formée par la maître Jedi Cere Junda. Lors du déclenchement de l'Ordre 66, elles parviennent, avec un groupe de novices Jedi, à fuir les clones qui se sont retournés contre elles. Elles finissent néanmoins par être localisées. Alors que Trilla suggère de ne pas se séparer, Cere décide de tenter de faire diversion de manière à détourner les forces impériales de leur cachette. Cere est capturée et, sous la torture, finit par révéler l'endroit où se cache sa padawan et les novices. Trilla est alors trouvée avec les novices et à son tour torturée par l'Empire. La torture ainsi que le sentiment d'avoir été trahie par son maître finissent par la faire basculer du Côté Obscur. Elle devient une Inquisitrice et revêt son armure devant son ancien maître qui, de rage, utilise à son tour le Côté Obscur pour tuer tous les soldats présents dans la pièce mais ne peut se résoudre à tuer Trilla, qu'elle laisse inconsciente avant de fuir. Elle était également présente avec les autres Inquisiteurs quand Dark Vador exécuta deux d'entre eux pour trahison.

Plus tard, la Deuxième Sœur se rend sur Bracca accompagnée de la Neuvième Sœur et de quelques Purge Troopers, à la recherche d'un éventuel Jedi fugitif ayant utilisé la Force. Ils stoppèrent un train transportant des membres de la Guilde des Ferrailleurs et les firent descendre afin de leur parler du fuyard. Lorsque les soldats se mirent à viser les ferrailleurs, Prauf, un travailleur Abednedo, prit la parole et critiqua l'Empire, ce qui causa son exécution de la main de la Deuxième Sœur. Fou de rage, car Prauf était son seul ami, Cal Kestis révéla son identité en allumant son propre sabre laser et tenta d'attaquer Trilla. Elle bloqua l'attaque et utilisa la Force pour le faire l'éviter jusqu'à la Neuvième Sœur. Pour se débarrasser du Jedi elle le lâcha dans le vide, mais Cal réussit à s'en sortir. Il réussit à échapper aux Inquisitrices grâce à Cere et son ami Greez Dritus. La Deuxième Sœur fit alors des recherches sur le Jedi et découvrit qu'il s'intéressait au maître de Cere : Eno Cordova et à son holocron, qui contenait la localisation d'enfants sensibles à la Force.

Elle tend un piège à Cal sur Zeffo. Elle révéla au Jedi ce qu'elle savait, et lui demanda ou était l'holocron du maître Jedi. Le combat s'engagea alors entre les deux utilisateurs de la Force. La Deuxième Sœur réussi à prendre le dessus et jeta son adversaire au sol. Alors qu'elle était sur le point de le battre, le droïde de Kestis, BD-1, activa un bouclier les séparant. Ne pouvant mettre fin au combat, et par la même occasion à la vie du Jedi, elle le compara à l'ancienne padawan de Cere Junda. Retirant son casque, elle révéla à Cal son identité et son histoire en tant que padawan, et lui dit que Junda pourrait très bien le vendre, comme elle l'avait fait par le passé pour Trilla. Elle lui apprit également que Cere avait utilisé le Côté Obscur, et évoqua le maître de Cal, Jaro Tapal afin d'énerver le Jedi, puis quitta les lieux.

Elle réussit à pirater le système de communication de Cal pour l'espionner et lui parler pendant un temps. Cal demanda à son droïde, BD-1, de trouver un moyen de bloquer le piratage et de crypter les communications. Comprenant que Cal était en possession de la clé permettant d'obtenir l'Holocron, la Deuxième Sœur décida de l'attendre sur Bogano ou un combat s'ensuit. Désarmée, elle profita d'une période de trouble chez le Padawan qui ressentait son passé une fois en possession de son sabre laser pour s'emparer de l'artefact et rejoindre la Forteresse de l'Inquisitorius sur Nur.

Cal, fait Chevalier Jedi, parvint avec l'aide de Cere, à récupérer l'Holocron. Furieuse, la Deuxième Sœur affronta le jeune homme pour la quatrième fois. Après un rude combat, Cal ressortit victorieux. Vaincue, la Deuxième Sœur se releva mais, raisonnée par Cere qui s'excusa auprès d'elle, revint du Côté Lumineux de la Force après avoir accepté de lui pardonner. L'instant d'après, elle se figea, totalement tétanisée en entendant une respiration et des pas lourds se rapprocher. Dark Vador surgit à travers la fumée et se plaça juste derrière elle, disant être déçu par l'échec de l'Inquisitrice, tout en allumant son sabre laser. Trilla, se sachant condamnée, regarda Cere et Cal en leur demandant de la venger ainsi que les autres Jedi, avant d'être exécutée par le Seigneur Sith.

Le Cinquième Frère[modifier | modifier le code]

Le Cinquième Frère est un membre de l'Inquisitorius. Un an après la mort du Grand Inquisiteur, le Cinquième Frère est envoyé par Dark Vador pour traquer et tuer les Rebelles de Lothal. Il les rencontrent pour la première fois dans une ancienne station médicale de la République Galactique. Il croise également la Septième Sœur, surpris de la trouver là car elle n'a pas été choisie par leur maître pour éliminer les Jedi et leurs alliés. Les deux Inquisiteurs acceptent de travailler ensemble mais l'équipage du Ghost réussit à leur échapper.

La Septième Sœur et le Cinquième Frère auront ensuite pour mission d'enlever des enfants sensibles à la Force (Alora et Pypey). Ils arriveront à vaincre à nouveau l'équipage du Ghost, mais Ahsoka Tano interviendra et les battra tous les deux, faisant échouer leur plan. Cependant grâce à l'un des droïdes de la Septième Sœur, les Inquisiteurs retrouvent Kanan et Ezra sur Garel. Mais une fois encore ils réussiront à leur échapper. Ils les retrouvent ensuite sur la planète Oosalon, car Jedi et Inquisiteurs chercheront à découvrir les secrets du temple Jedi de la planète. Kanan, Ezra et Ahsoka réussiront à s'enfuir avec l'aide du Grand Inquisiteur devenu un esprit, purifié du Côté Obscur et revenu sous la forme d'un garde Jedi qui combattra ses anciens camarades Inquisiteurs avec plusieurs esprits de gardes Jedi morts durant l'Ordre 66. Les deux Inquisiteurs survivent et se retrouvent en présence de Dark Vador. Le Cinquième Frère lui fait remarquer que les Jedi sont devenus plus forts et Vador réplique que ce sera leur perte.

Le Huitième Frère parvient à envoyer un signal de détresse après avoir été capturé par Kanan et Ahsoka sur Malachor. La Septième Sœur et le Cinquième Frère débarquent sur la planète. Ils délivrent leur camarade et les 3 Inquisiteurs combattent les 2 Jedi. Ezra arrive et ramène du renfort : Maul l'ancien apprenti de Dark Sidious et proie du Huitième Frère. Maul se joint aux 2 Jedi et la Septième Sœur donne l'ordre de se replier. Le Cinquième Frère affronta Kanan et Ahsoka avec le Huitième Frère au sommet du Temple Sith. La Septième Sœur sera tuée par Maul qui rejoindra le combat contre les autres Inquisiteurs. Le Cinquième Frère sera désarmé par Ahsoka et tué par Maul. Le Huitième Frère mourra peu après. Le Cinquième Frère fut le onzième Inquisiteur à mourir.

Le Sixième Frère[modifier | modifier le code]

Le Sixième Frère, anciennement connu sous le nom de Bil Valen, est un Inquisiteur, membre de l'Inquisitorius. Lors de son entraînement avec Dark Vador, il perdit une partie de son bras gauche pour apprendre la souffrance et obtenir des techniques de combat plus agressives.

Peu après, il accompagna Vador ainsi que les Inquisiteurs connus comme le Dixième Frère et la Neuvième Sœur sur la planète aquatique Mon Cala. Le but de leur mission était d'éliminer un Padawan Iktotchi du nom de Ferren Barr, ayant survécu à l'Ordre 66. Après avoir été encerclé par les trois Inquisiteurs et leurs soldats, les Purge Troopers, Barr ordonna à ces derniers d'exécuter l'Ordre 66 car les Purge Troopers étaient la dernière génération de soldats clones créés par l'Empire. Les trois Inquisiteurs se défendirent en déviant les tirs avec leurs sabres lasers, mais ils étaient trop nombreux et le Dixième Frère fut tué. Voulant à tout prix échapper à la mort, le Sixième Frère trahit la Neuvième Sœur en lui coupant la jambe droite et s'enfuit en la laissant combattre ce qui restait des Purge Troopers. Il lui souhaita bonne chance et précisa qu'elle a toujours été sa favorite. La Neuvième Sœur jura de se venger. Il quitta la planète avec les Stormtroopers survivants, ignorant que la Neuvième Sœur était toujours en vie.

Par la suite, il fut chargé de traquer l'ancienne Padawan Ahsoka Tano dont il retrouva la piste sur Raada. Il perdit la vie durant l'explosion de son sabre laser provoquée par Tano, durant la Bataille de Raada. Après sa mort, l'ancienne Jedi récupéra ses cristaux Kyber pour se fabriquer de nouveaux sabres laser. Il fut le deuxième Inquisiteur à mourir.

La Septième Sœur[modifier | modifier le code]

La Septième Sœur est une Inquisitrice Mirialan, membre de l'Inquisitorius. Elle est toujours accompagnée de plusieurs droïdes chercheurs ID9. Elle traqua les rebelles de Lothal en dépit de ne pas avoir été l'Inquisiteur choisi à la base pour les éliminer, cette tâche ayant été confiée au Cinquième Frère. Les deux Inquisiteurs affrontent les rebelles pour la première fois dans une ancienne station médicale de la République Galactique. Ils arriveront à les vaincre, e elle tente brièvement de convertir Ezra au Côté Obscur, mais grâce à l'intervention de Zeb, l'équipage du Ghost réussira à leur échapper.

La Septième Sœur et le Cinquième Frère auront ensuite pour mission d'enlever des enfants sensibles à la Force (Alora et Pypey). Ils arriveront à vaincre à nouveau l'équipage du Ghost, mais Ahsoka Tano interviendra et les battra tous les deux, faisant échouer leur plan. Cependant grâce à l'un des droïdes de la Septième Sœur, les Inquisiteurs retrouvent Kanan et Ezra sur Garel. Mais une fois encore ils réussiront à leur échapper. Ils les retrouvent ensuite sur la planète Oosalon, car Jedi et Inquisiteurs chercheront à découvrir les secrets du temple Jedi de la planète. Kanan, Ezra et Ahsoka réussiront à s'enfuir avec l'aide du Grand Inquisiteur devenu un esprit, purifié du Côté Obscur et revenu sous la forme d'un garde Jedi qui combattra ses anciens camarades Inquisiteurs avec plusieurs esprits de gardes Jedi morts durant l'Ordre 66. Les deux Inquisiteurs survivent et se retrouvent en présence de Dark Vador. Le Cinquième Frère lui fait remarquer que les Jedi sont devenus plus forts et Vador réplique que ce sera leur perte.

Le Huitième Frère parvient à envoyer un signal de détresse après avoir été capturé par Kanan et Ahsoka sur Malachor. La Septième Sœur et le Cinquième Frère débarquent sur la planète. Ils délivrent leur camarade et les 3 Inquisiteurs combattent les 2 Jedi. Ezra arrive et ramène du renfort : Maul l'ancien apprenti de Dark Sidious et proie du Huitième Frère. Maul se joint aux 2 Jedi et la Septième Sœur donne l'ordre de se replier. Elle embusquera Ezra et Maul au sommet du Temple Sith. Après avoir détruit tous ses droïdes avec l'aide de Maul, Ezra l'affronte brièvement. Puis Maul utilise la Force et la paralyse. Il incite Ezra à la tuer, mais Ezra ne peut pas, refusant de tuer une ennemie désarmée. Mais Maul n'aura aucune pitié et tuera la Septième Sœur en la coupant en deux. Ses camarades mourront peu après. Elle fut la dixième Inquisiteur à mourir.

Le Huitième Frère[modifier | modifier le code]

Le Huitième Frère est un Inquisiteur Terrelien Jango Jumper, membre de l'Inquisitorius. Au cours d'une mission de sauvetage en orbite de Mustafar, le Grand Inquisiteur fut tué par le Jedi Kanan Jarrus et son Padawan Ezra Bridger. À partir de ce moment, le Huitième Frère et les autres Inquisiteurs eurent plusieurs fois l'opportunité de traquer les deux Jedi et leur équipe. Toutefois, tandis que le Cinquième Frère et de la Septième Sœur furent envoyés les traquer, le Huitième Frère fut chargé de traquer Maul, l'ancien apprenti Sith de Dark Sidious et qui était maintenant seulement connu sous le nom de L'Ombre.

Le Huitième Frère remonta la piste de Maul jusque dans le Temple Sith de Malachor où il rencontra Kanan, Ezra ainsi que l'ancienne Jedi Ahsoka Tano. Après les avoir épié un bref moment, le Huitième Frère attaqua les trois rebelles avant d'être forcé de battre en retraite. Quand le trio fut séparé, l'Inquisiteur fut capturé par Tano et Jarrus avec l'aide de Chopper. Néanmoins, il parvint à envoyer un signal de détresse. Ses camarades Inquisiteurs le libérèrent peu après. Il fut plus tard tué comme la Septième Sœur et le Cinquième Frère. Alors que ses alliés périrent de la main de Maul, le Huitième Frère perdit la vie en tombant du sommet du Temple Sith, lorsque son sabre laser endommagé par Jarrus se brisa alors qu'il essayait d'échapper à Maul, Ahsoka et Kanan. Le Huitième Frère fut le douzième et dernier membre de l'Inquisitorius à mourir.

La Neuvième Sœur[modifier | modifier le code]

La Neuvième Sœur, anciennement connu sous le nom de Masana Tide est une Inquisitrice Dowutin, membre de l'Inquisitorius. Lors de son entraînement avec Dark Vador, elle perdit son œil gauche pour apprendre la souffrance et obtenir des techniques de combat plus agressives. Elle porte une visière pour cacher sa blessure ainsi qu'une armure. Elle accompagne Vador sur une première mission qui se révèlera être un complot de 5 officiers impériaux pour assassiner le Seigneur Sith et prendre sa place aux côtés de Dark Sidious. Mais Vador les démasquera et les exécutera tous.

Elle accompagnera ensuite Vador et les Inquisiteurs connus comme le Sixième Frère et le Dixième Frère sur la planète aquatique Mon Cala. Le but de leur mission était d'éliminer un Padawan Iktotchi du nom de Ferren Barr, ayant survécu à l'Ordre 66. Après avoir été encerclé par les trois Inquisiteurs et leurs soldats, les Purge Troopers, Barr ordonna à ces derniers d'exécuter l'Ordre 66 car les Purge Troopers étaient la dernière génération de soldats clones créés par l'Empire. Les trois Inquisiteurs se défendirent en déviant les tirs avec leurs sabres lasers, mais ils étaient trop nombreux et le Dixième Frère fut tué. Alors que les deux Inquisiteurs combinent leurs forces pour tuer une grande partie des Purge Troopers, le Sixième Frère trahit la Neuvième Sœur en lui coupant la jambe droite et s'enfuit en la laissant combattre ce qui restait des Purge Troopers. Il lui souhaita bonne chance et précisa qu'elle a toujours été sa favorite. La Neuvième Sœur jura de se venger. Mais elle n'aura jamais cette chance car le Sixième Frère sera tué par Ahsoka Tano sur Raada peu après.

La Neuvième Sœur survécut à Mon Cala, ayant tué les Purge Troopers qui l'attaquait malgré sa blessure et gagna une jambe cybernétique. 4 ans après, elle accompagna la Deuxième Sœur avec des Purge Troopers sur Bracca, à la recherche d'un éventuel Jedi fugitif ayant utilisé la Force. Après que la Deuxième Sœur ait forcé le Jedi (qui se révèlera être Cal Kestis) à se dévoiler en tuant son ami, elle le repousse en utilisant la Force et la Neuvième Sœur l'attrape. Cal active son sabre et l'Inquisitrice le lâche dans le vide, mais Cal réussira à survivre à sa chute et à s'enfuir de Bracca. La Neuvième Sœur fera ensuite un rapport au Grand Inquisiteur. Elle se demandera pourquoi la Deuxième Sœur consacre tout son temps à chasser ce Jedi qu'elle trouve si important.

La Neuvième Sœur confrontera Cal, accompagné de son nouvel ami BD-1, une seconde fois sur Kashyyyk au sommet de L'Arbre des Origines. Elle l'attaquera d'abord avec son vaisseau personnel qui sera gravement endommagé par un oiseau Shyyyo. Elle défiera ensuite Cal dans un duel au sabre laser. Au terme d'un féroce combat, Cal coupe le bras droit de la Neuvième Sœur et la blesse à la jambe gauche. Pourtant malgré ses blessures, la Neuvième Sœur se relève et tente à nouveau de tuer le Jedi. Mais Cal bloque son attaque, saute par dessus elle puis la blesse dans le dos avant d'atterrir derrière elle. La Neuvième Sœur se retourne et commence à le charger, mais Cal utilise la Force pour la pousser à travers les branches derrière elle, la faisant tomber du sommet de L'Arbre des Origines. Le sort de la Neuvième Sœur est laissé dans l'incertitude suite à ce combat.

Le Dixième Frère[modifier | modifier le code]

Le Dixième Frère, anciennement connu sous le nom de Prosset Dibs, est le nom d'un Inquisiteur Miraluka aveugle de l'Inquisitorius. 18 ans avant la Bataille de Yavin, le Dixième Frère accompagna les Inquisiteurs connus comme le Sixième Frère et la Neuvième Sœur ainsi que le Seigneur Sith Dark Vador sur la planète aquatique Mon Cala. Le but de leur mission était d'éliminer un Padawan Iktotchi du nom de Ferren Barr, ayant survécu à l'Ordre 66. Après avoir été encerclé par les trois Inquisiteurs et leurs soldats, les Purge Troopers, Barr ordonna à ces derniers d'exécuter l'Ordre 66 car les Purge Troopers étaient la dernière génération de soldats clones créés par l'Empire. Prenant les trois Inquisiteurs pour des Jedi, les soldats clones ouvrirent le feu sur les utilisateurs du Côté Obscur de la Force et touchèrent à bout portant le Dixième Frère, le tuant sur le coup. Il fut le premier des Inquisiteurs à mourir.

Autres inquisiteurs[modifier | modifier le code]

Deux Inquisiteurs encore non nommés (une femme et un Twi'lek) ont accompagné Dark Vador dans sa chasse du maître Jedi Eeth Koth, l'un des rares Jedi à avoir survécu à l'Ordre 66. Vador tua personnellement Eeth Koth en duel et la fille de ce dernier fut récupérée par les Inquisiteurs. Cependant, parce que l'Inquisitrice avait montré un bref moment d'hésitation avant de récupérer l'enfant, elle fut considérée comme une traîtresse par Vador qui s'apprêta à l'exécuter, alors qu'elle discutait avec les autres Inquisiteurs de leur avenir et de ce qu'il ferait d'eux une fois qu'ils n'auraient plus de Jedi à chasser. Le Twi'lek s'interposa pour défendre sa camarade et fut lui aussi considéré comme un traître. Vador pourchassa les Inquisiteurs rebelles et utilisa la Force pour les paralyser, puis activa leurs sabres lasers et les tua. Ils furent les troisième et quatrième Inquisiteurs à mourir.

Prison[modifier | modifier le code]

Pour se débarrasser de ses ennemis, l'Empire a également recours à l'emprisonnement. Une prison notable est utilisée par l'Empire pour retenir l'ancien apprenti de Dark Sidious lui-même, Dark Maul. La prison est appelé The Spyre est se situe sur la planète Stygeon Prime, une planète montagneuse et froide. La prison était déjà en place lors de la Guerre des Clones, période à laquelle fut emprisonné Dark Maul. La prison est technologiquement avancée puisqu'elle dispose d'un bouclier et est protégée par un dispositif contre les armes des croiseurs et des chasseurs TIE et est invisible sur les radars. Cela fait de cette prison l'une des plus sûres de la galaxie[54],[55].

Sénat galactique[modifier | modifier le code]

Trois admirateurs utilisant la parure de Garde Royal Impérial lors de la Star Wars Celebration. Ces gardes, déjà présents à l'époque républicaine, augmentent leur nombre lorsque les Gardes du Sénat les rejoignent.

Le Sénat est localisé sur la capitale de la galaxie, Coruscant. Durant la période de l'Empire, les pouvoirs des sénateurs sont amoindris par l'Empereur qui préfère donner la souveraineté des territoires à des gouverneurs. De nombreux sénateurs sont en fait des traîtres travaillant secrètement pour l'Alliance rebelle. Parmi ces derniers, il y a par exemple les sénateurs Mon Mothma et Bail Organa. Après plusieurs doutes quant à la loyauté des sénateurs, l'Empereur décide de dissoudre le Sénat galactique peu de temps avant la bataille de Yavin. Après la proclamation de l'Empire, les Gardes du Sénat sont transformés en stormtroopers ou en Gardes Royaux Impériaux[56],[3],[57],[58].

Personnalités importantes[modifier | modifier le code]

  • Palpatine / Dark Sidious : Empereur et Seigneur Sith. Il s'autoproclame empereur et fonde l'Empire galactique qu'il est le seul à diriger durant 23 ans.
  • Dark Vador : Seigneur Sith. Il est le plus proche acolyte de l'Empereur tout en étant son apprenti. Présent dans la hiérarchie militaire sans être subordonné à quiconque autre que l'Empereur.
  • Wilhuff Tarkin : Grand Moff à la tête de toute la Bordure Extérieure. Il supervise la construction et la mise au point de l'Étoile de la mort et est fidèle à l'Empereur bien avant que celui-ci ne crée l'Empire galactique.
  • Orson Krennic : Directeur de la division de recherche en armes de l'Empire, il consacre son existence à l'élaboration de l'Étoile de la mort sous les ordres du Grand Moff Tarkin. Il est escorté par sa garde personnelle, les death troopers.
  • Jerjerrod : Moff qui supervise la construction la seconde Étoile de la mort.
  • Galen Erso : Ancien officier de l'Empire, il est le concepteur de l'Étoile de la mort mais refuse de mener à bien son projet. Il aidera la Rébellion à détruire l'Etoile de la Mort en révélant à sa fille ayant rejoint leurs rangs qu'il a laissé une faille pour la détruire.
  • Kendal Ozzel : Amiral de la flotte impériale. Il dirige le début de l'assaut sur Hoth.
  • Firmus Piett : Capitaine puis amiral de la flotte impériale, il remplace l'amiral Ozzel dès l'assaut sur Hoth et mène à bien diverses missions à bord du destroyer personnel de Dark Vador.
  • Cassio Tagge : Général chargé des opérations militaires à bord de la première Étoile de la mort, il est promu par l'Empereur au rang de Grand Général et est responsable du département militaire de l'Empire.
  • Grand Amiral Thrawn : Plus grand génie stratégique de l'Empire, il est le seul non-humain à avoir atteint le grade de Grand Amiral.
  • Maximilian Veers : Général qui dirige l'assaut terrestre sur la planète Hoth.

Opposition[modifier | modifier le code]

Alderaan (ci-dessus) est la première planète à être entièrement détruite par l'Étoile de la mort. D'autres planètes, comme Jedha ou Scarif ont également été en partie détruites par son laser. Dans l'univers Légendes non-officiel, Despayre a été intégralement pulvérisée juste avant Alderaan.

Une opposition est née dès la Guerre des Clones, mais à cette époque, elle ne résistait pas à l'Empire, plutôt au mouvement séparatiste. L'idée d'une résistance fut initiée par Anakin Skywalker en personne auprès du Conseil des Jedi lorsque les habitants de la planète Onderon avaient quelques difficultés à vaincre les droïdes des Séparatistes. Anakin Skywalker a donc proposé de former des bataillons. Ce sont la plupart des membres de ces bataillons qui rejoignent plus tard les rangs des troupes de l'Alliance rebelle, comme Saw Gerrera qui participera au vol des plans de l'Étoile Noire.

L'idée de se rebeller contre l'Empire vient cependant de quelques membres du Sénat galactique dont Mon Mothma, Padmé Amidala ou encore Bail Organa qui complotent secrètement sur Coruscant durant les dernières heures de la République. Leur travail au Sénat consiste à essayer de réduire l'étendue des pouvoirs de Palpatine bien qu'entre eux, leurs ambitions sont plus grandes. C'est ainsi qu'ils se préparent à créer une résistance devant être capable de dépasser le cadre de la loi pour opérer. Padmé Amidala meurt trop tôt pour voir l'ampleur que prend le mouvement rebelle, mais les sénateurs Mon Mothma et Bail Organa deviennent deux des plus grands chefs de l'opposition. Durant la période surnommée « Les Jours Sombres » dans la galaxie, le mouvement de résistance gagne de plus en plus de planètes et de systèmes solaires, souhaitant dès à présent retrouver leur liberté. Durant cette même période, une équipe composée de la Mandalorienne Sabine Wren (les Mandaloriens sont un peuple dont sont issus de redoutables chasseurs de primes), du Jedi Kanan Jarrus et de son apprenti Ezra Bridger ainsi que de la pilote Hera Syndulla, du guerrier Garazeb Orrelios et d'un droïde, lutte activement contre les agissements de l'Empire sur la planète Lothal et dans la Bordure Extérieure. De multiples groupes se joignent au mouvement, créant une alliance. Plus les forces de la rébellion augmentent et plus l'Empire souhaite la détruire par le biais de sa nouvelle arme, l'Étoile Noire. C'est à ce moment qu'un groupement d'espions rebelles dirigé par Jyn Erso se charge d'obtenir des plans de l'arme afin de la détruire. Une fois ces plans volés, Leia Organa, à la fois sénatrice et membre de l'Alliance met en sureté les plans en les confiant au droïde R2-D2 envoyé sur la planète Tatooine pour trouver Obi-Wan Kenobi, un Jedi que la princesse considère capable de l'aider. Capturée juste après par Dark Vador, elle est interrogée sur les localisations de bases rebelles dans la galaxie. C'est lors de cet interrogatoire qu'a lieu la première démonstration de la puissance de l'Étoile Noire sous les ordres du Grand Moff Tarkin. Au cours de cette démonstration, la planète d'origine du Sénateur Bail Organa, Alderaan, est détruire tandis que lui meurt avec. Les rebelles planifient alors une attaque contre l'Étoile Noire dont elle connaît les détails de la construction. Plusieurs escadrons sont envoyés et Luke Skywalker avec eux, utilisant les capacités liées à la Force, Luke parvient à lancer des torpilles dans le réacteur principal de la base sidérale, la faisant exploser. A ce moment, l'espoir de vaincre l'Empire se propage encore plus dans la galaxie. Cependant, la riposte de l'Empire cause de graves dommages aux forces rebelles car il prend possession de la base Echo sur Hoth, laissant les rebelles en fuite errer dans l'espace par le biais de leurs vaisseaux spatiaux. Sous la direction de Mon Mothma et de l'amiral Ackbar, un commando de rebelle recueille des informations quant à la construction d'une seconde base sidérale de l'Empire. Tombant dans un piège organisé par l'Empereur, les rebelles se retrouvent coincés par les forces impériales à la fois sur la planète où se trouve le générateur du bouclier de la base sidérale et dans l'espace, confrontés à la flotte de l'Empire. Les rebelles réussissent malgré tout à accomplir leur mission et pénètrent jusque dans le noyau de la base et la détruise. Luke Skywalker, présent à l'intérieur, part peu de temps avant l'explosion. Les actes de l'Alliance rebelle libèrent ainsi la galaxie[59],[60],[61].

Héritage[modifier | modifier le code]


Premier Ordre[modifier | modifier le code]

Trente ans après la bataille d'Endor symbolisant la fin de l'Empire galactique, l'Alliance rebelle devient la Nouvelle République, contraignant ce qu'il reste de l'Empire à se désarmer à dédommager les peuples opprimés affaiblis. Cependant, dans les confins de la galaxie, dans une région inconnue, des anciens officiers impériaux et des nobles conspirent afin de parvenir à une nouvelle prise de pouvoir de la galaxie. C'est ainsi que sur les cendres de l'Empire, une organisation qui se nomme Premier Ordre, voit le jour[62]. Le Premier Ordre est commandé par le suprême leader Snoke, un personnage mystérieux capable de contrôler la Force. Dark Vador, qui n'a pourtant aucun lien direct avec le Premier Ordre semble grandement impacter celui-ci. Effectivement, le Seigneur Sith est perçu comme un martyr dont le travail n'a pas pu être achevé. Son petit-fils, Kylo Ren, également sensible à la Force, semble aussi lui vouer un culte, il déclare à ce propos lui-même : « J'achèverai ce que vous avez commencé », s'adressant au casque brûlé de Dark Vador. Le Premier Ordre se voit ainsi comme l'héritier de l'Empire dont le rôle est mener à bien ses volontés. Le Premier Ordre détient certains éléments semblables à ceux de l'Empire, tels que les forces armées (constituées principalement de stormtroopers), des vaisseaux spatiaux (comme un croiseur stellaire, des Chasseurs TIE, une navette, etc.) mais aussi une base sidérale faisant office d'arme[63],[64],[65],[66],[67],[68].

Univers Légendes[modifier | modifier le code]

Empire galactique
Régime politique apparaissant dans
Star Wars.

19 av. BY – 9 ap. BY
Emblème de l'Empire galactique.
Emblème de l'Empire galactique.

Capitale Coruscant
Bastion
Monnaie Crédit impérial
Histoire et événements
ap. BY Débâcle de la Flotte Impériale
ap. BY Mort de Sate Pestage
Ysanne Isard devient Impératrice Suprême
ap. BY Mort de Ysanne Isard
Campagnes du Grand Amiral Thrawn et de l'Empereur Ressuscité
Fin de l'Empire galactique
Réorganisation de L'Empire en Vestiges de l'Empire
Empereur
19 av. BY à 4 ap. BY Palpatine / Dark Sidious
ap. BY à 5 ap. BY Sate Pestage (par intérim)
ap. BY à 9 ap. BY Ysanne Isard
Seigneur Sith
19 av. BY à 4 ap. BY Palpatine / Dark Sidious
19 av. BY à 4 ap. BY Anakin Skywalker / Dark Vador

À la suite du rachat de la société Lucasfilm par The Walt Disney Company, tous les éléments racontés dans les produits dérivés datant d'avant le ont été déclarés comme étant en dehors du canon et ont alors été regroupés sous l’appellation « Star Wars Légendes »[69].

Après la mort de Palpatine, l'Alliance rebelle met en place une Nouvelle République, tandis que l'Empire se fragmente, de nombreux militaires et politiciens impériaux devenant des Seigneurs de guerre. Sate Pestage, ancien conseiller de Palpatine, prend la direction de ce qui reste de l'Empire. Il prend pour assistante la directrice des services de renseignements de l'Empire, Ysanne Isard. Il se trouve cependant empêtré dans des problèmes de rivalité au sein des dirigeants de l'Empire. Ysanne Isard le manipule dans le but de prendre le pouvoir. Elle lui conseille des plans stratégiques qui lui feront défaut et parvient à le faire assassiner secrètement[Ouvrage 1], mais elle sera finalement éliminée par la République. Peu après, neuf ans après la bataille de Yavin, les forces impériales se regroupèrent sous le commandement du Grand Amiral Thrawn, génie stratégique de l'Empire revenu de son exil dans les Régions Inconnues. Il lança une brillante campagne qui failli voir la fin de la République, mais il fut assassiné à la bataille de Bilbringi et sa flotte fut très vite vaincue par les forces néo-républicaines de l'amiral Gial Ackbar après sa mort. Le dernier espoir de rétablir l'Empire fut la Campagne de l'Empereur Ressuscité, qui parvint à convertir Luke au Côté Obscur, mais grâce à l'intervention de Leila et de Han, l'Empereur fut éliminé pour de bon et ses troupes anéanties. Cette défaite marque le repli de l'Empire galactique sur un territoire très amoindri : il devient, aux yeux des Républicains, les « Vestiges de l'Empire ». Il ne disparaît toutefois pas totalement, et un état de "guerre froide" s'installe, avec essentiellement des escarmouches entre les deux camps[Ouvrage 2].

Dix-neuf ans après la bataille de Yavin éclate la Crise de Cammas, qui faillit voir redémarrer une guerre civile galactique à l'instigation des éléments les plus radicaux des Vestiges de l'Empire. Toutefois, cette crise offre également l'opportunité pour les dernier restes de l'Empire de stabiliser leur situation et d'assurer leur survie: l'amiral Gilad Pellaeon, Suprême Commandeur des Forces Impériales, initie des négociations et signe un traité de paix avec la Nouvelle-République[Ouvrage 3]. Les deux puissances s'accordent sur leurs frontières, autorise les mondes de chaque camp à rejoindre l'autre et coexistent dès lors paisiblement, bien qu'une méfiance réciproque demeure. Six ans plus tard, les Yuuzhan Vong, civilisation venue d'une autre galaxie et animée d'un fanatisme religieux conquérant, lancent une guerre dévastatrice contre la Nouvelle-République. Celle-ci sollicite l'aide de l'Empire, accordée par le Grand Amiral Pellaeon malgré les réticences de ses conseillers[Ouvrage 4]. Les Yuuzhan Vong s'attaquent alors également à l'Empire, mais les deux puissances alliées, la République et l'Empire, parviennent à vaincre les envahisseurs. La Nouvelle-République a subi une dévastation bien plus catastrophique que l'Empire durant cette guerre, et s'effondre, se reconstituant en une « Fédération galactique des alliances libres », aussi appelée "Alliance Galactique". L'Empire s'agrandit quelque peu, annexant des planètes républicaines conquises par les Yuuzhan Vong puis libérées par les Impériaux[Ouvrage 5]. Quarante-quatre ans après la bataille de Yavin, le colonel Jagged Fel, héros impérial de la guerre contre les Yuuzhan Vong, épouse Jaina Solo, fille de Leia Organa et de Han Solo, puis est proclamé monarque de l'Empire. Leur union consolide la paix entre l'Alliance galactique et l'Empire. Leur descendance constitue une nouvelle dynastie impériale, régnant sur leur territoire restreint, qui devint le Nouvel Empire Galactique[Ouvrage 6].

Inspirations[modifier | modifier le code]

L'Empire galactique est visiblement très inspiré de l'Allemagne nazie, sa mise en place est similaire puisqu'il fait disparaître une démocratie et se retrouve dirigé par un seul chef cumulant tous les pouvoirs. De plus, son fonctionnement lui ressemble fortement car tous les deux font appel à la violence pour instaurer l'ordre. Le nom des soldats, stormtroopers, est semblable au nom allemand des sections d'assaut (Sturmabteilung). Les costumiers ayant travaillé sur les films de la saga Star Wars se sont inspirés de costumes des soldats allemands du IIIe Reich (1933 - 1945) pour confectionner ceux des officiers impériaux, excepté la casquette, inspirée elle de la visière créée par le général de corps d'armée Marcel Bigeard en 1956 (lieutenant-colonel à l'époque)[Ouvrage 7],[70].

L'Empire galactique puise une autre inspiration dans la Russie soviétique, en effet, dans le commentaire audio du film Le Retour du Jedi, George Lucas admet s'être inspiré des parades militaires de la Journée internationale des travailleurs en URSS pour retranscrire la démarche de Palpatine. Pour réaliser son premier film de la saga (Un nouvel espoir), George Lucas affirme avoir pris comme inspiration les États-Unis du temps de la Guerre du Viêt Nam. La montée au pouvoir de Palpatine ressemble à celles de divers chefs d'État, Jules César, Auguste, Napoléon Ier, Napoléon III, mais aussi Adolf Hitler. Il fait pression sur le Sénat et le manipule afin d'obtenir plus de pouvoirs tout comme l'empereur romain Auguste et exactement comme lui, il prétend qu'il rendra ses pouvoirs une fois la crise terminée. Il s'appuie également sur l'armée pour asseoir son pouvoir. La relation entretenue entre Dark Sidious et Dark Vador est comparable à celle d'Adolf Hitler (Chancelier) et Heinrich Himmler (dirigeant des Sections de sécurité) ou encore à celle entre Joseph Staline (cumule de nombreuses fonctions politiques) et Lavrenti Beria (chef du NKVD). L'armure de Dark Vador et notamment son casque, est inspirée d'une tenue de samouraï japonais de l'époque médiévale[Ouvrage 8],[Ouvrage 7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Notes explicatives
  1. L'appellation Darth (« Dark ») fait référence aux Sith, un groupe d'individus explorant la nature sombre de la Force. Les Sith prônent des valeurs telles que la haine, la déception et la cupidité. Ils adoptent une tenue vestimentaire noire, avec une cape et utilisent - au moins - un sabre laser rouge.
  2. Les Sith fonctionnent selon la Règle des Deux, qui stipule qu'il ne doit coexister que deux Sith, un maître et son apprenti.
  3. L'appellation « Jedi » fait référence à un groupe d'individus explorant la nature lumineuse de la Force. Les Jedi sont des gardiens de la paix et maintiennent la justice dans la République. De par leur fonction, ils sont ennemis des Sith. Les Jedi sont armés d'un sabre laser généralement bleu ou vert.
  4. La capacité appelée Force Lightning (« Éclair de Force ») est propre aux Sith. Elle est efficace dans la torture, dans la défiguration et éventuellement, dans l'assassinat.
Définitions
  1. L'« hyper-espace » en science-fiction se caractérise par la possibilité de traverser de grandes distances à une vitesse supérieure à celle de la lumière. En réalité, dépasser la vitesse de la lumière est impossible. Ce concept est uniquement employé dans des œuvres fictives.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Naboo », sur StarWars.com
  2. a b et c (en) « Galactic Empire » [« Empire galactique »], sur StarWars.com
  3. a b et c (en) « Emperor Palpatine / Darth Sidious » [« Empereur Palpatine / Dark Sidious »], sur StarWars.com
  4. a b et c (en) « Darth Vader » [« Dark Vador »], sur StarWars.com
  5. (en) « The Grand Inquisitor » [« Le Grand Inquisiteur »], sur StarWars.com
  6. (en) « Grand Moff Tarkin », sur StarWars.com
  7. (en) « Moff Jerjerrod », sur StarWars.com
  8. (en) « Boba Fett », sur StarWars.com
  9. (en) « Jakku », sur StarWars.com
  10. a et b « Premier aperçu de la bataille de Jakku dans Star Wars™ Battlefront™ », sur starwars.ea.com,
  11. « Que nous révèle le château de Dark Vador sur le personnage ? », sur melty.fr
  12. (en) « Mustafar », sur StarWars.com
  13. (en) « Sienar Fleet Systems » [« Système de la flotte Sienar »], sur StarWars.com
  14. (en) « Geonosis », sur StarWars.com
  15. (en) « Scarif », sur StarWars.com
  16. a et b (en) « Death Star II » [« Étoile de la mort »], sur StarWars.com
  17. (en) « Jedha », sur StarWars.com
  18. (en) « Cloud City » [« Cité des Nuages »], sur StarWars.com
  19. (en) « Imperial Academy » [« Académie impériale »], sur StarWars.com
  20. (en) « Zare Leonis », sur StarWars.com
  21. a et b (en) « Commandant Cumberlayne Aresko », sur StarWars.com
  22. a et b (en) « Taskmaster Myles Grint » [« Surveillant Myles Grint »], sur StarWars.com
  23. (en) « Imperial Security Bureau » [« Bureau de sécurité impérial »], sur StarWars.com
  24. (en) « Lothal », sur StarWars.com
  25. (en) « Stormtroopers » [« Troupes d'assaut »], sur StarWars.com
  26. (en) « Shoretrooper » [« Troupe du rivage »], sur StarWars.com
  27. (en) « Snowtroopers » [« Troupe de la neige »], sur StarWars.com
  28. (en) « Imperial Death Trooper » [« Troupe de la mort impériale »], sur StarWars.com
  29. (en) « Scout Troopers » [« Troupes de reconnaissance »], sur StarWars.com
  30. (en) « Admiral Ozzel » [« Amiral Ozzel »], sur StarWars.com
  31. « Rebelles et soldats - Star Wars Battlefront », sur starwars.ea.com
  32. (en) « Sandtroopers » [« Troupes du sable »], sur StarWars.com
  33. (en) « Imperial Interdictor » [« Interdictor impérial »], sur StarWars.com
  34. (en) NASA Administrator, « Is Warp Drive Real? » [« L'hyper-espace est-elle réelle ? »], sur nasa.gov,
  35. (en) « Executor » [« Executeur »], sur StarWars.com
  36. (en) « Imperial Light Cruiser » [« Croiseur impérial léger »], sur StarWars.com
  37. (en) « TIE fighter » [« Chasseur TIE »], sur StarWars.com
  38. (en) « TIE Bomber » [« Bombardier TIE »], sur StarWars.com
  39. (en) « TIE Interceptor » [« Intercepteur TIE »], sur StarWars.com
  40. (en) « Inquisitor's TIE Advanced Prototype » [« Prototype avancé du TIE de l'Inquisiteur »], sur StarWars.com
  41. (en) « Darth Vader's TIE Fighter » [« Chasseur TIE de Dark vador »], sur StarWars.com
  42. (en) « V-wing Fighter » [« Chasseur V-wing »], sur StarWars.com
  43. (en) « Quasar Fire-Class Cruiser-Carrier » [« Croiseur de classe Feu Quasar »], sur StarWars.com
  44. (en) « Imperial Sentinel-Class Shuttle » [« Navette impériale de classe Sentinelle »], sur StarWars.com
  45. (en) « Imperial Shuttle » [« Navette impériale »], sur StarWars.com
  46. (en) « Lothal Speeder Bike » [« Motojet de Lothal »], sur StarWars.com
  47. (en) « Speeder Bike » [« Motojet »], sur StarWars.com
  48. (en) « AT-ST Walker » [« Marcheur AT-ST »], sur StarWars.com
  49. (en) « AT-AT Walker (All Terrain Armored Transport) » [« Marcheur TB-TT (Transporteur blindé tout-terrain) »], sur StarWars.com
  50. (en) « AT-DP Walker » [« Marcheur AT-DP »], sur StarWars.com
  51. (en) « AT-ACT walker » [« Marcheur AT-ACT »], sur StarWars.com
  52. (en) « Death Star » [« Étoile Noire »], sur StarWars.com
  53. (en) « Director Orson Krennic » [« Directeur Orson Krennic »], sur StarWars.com
  54. (en) « Stygeon Prime », sur StarWars.com
  55. (en) « The Spire », sur StarWars.com
  56. (en) « Galactic Senate » [« Sénat galactique »], sur StarWars.com
  57. (en) « Senate Guard » [« Garde du Sénat »], sur StarWars.com
  58. (en) « Imperial Royal Guard » [« Garde Royal Impérial »], sur StarWars.com
  59. (en) « Rebel Alliance » [« Alliance rebelle »], sur StarWars.com
  60. (en) « Jyn Erso », sur StarWars.com
  61. (en) « Saw Gerrera », sur StarWars.com
  62. (en) « The First Order » [« Premier Ordre »], sur StarWars.com
  63. (en) « Starkiller Base » [« Base Starkiller »], sur StarWars.com
  64. (en) « First Order TIE Fighter » [« Chasseur TIE du Premier Ordre »], sur StarWars.com
  65. (en) « Kylo Ren's Command Shuttle » [« Navette de commandement de Kylo Ren »], sur StarWars.com
  66. (en) « First Order Star Destroyer (Finalizer) » [« Destroyer stellaire du Premier Ordre »], sur StarWars.com
  67. (en) « Kylo Ren », sur StarWars.com
  68. « Star Wars : Le Réveil de la Force - Bande-annonce finale (VF) », sur YouTube.com,
  69. (en) « The legendary Star Wars Expanded Universe turns a new page », sur StarWars.com, (consulté le 26 avril 2014).
  70. Florent Belon, « UE : vers l’empire galactique ? », sur Contrepoints,
Ouvrages
  1. Michael A Stackpole (trad. de l'anglais par John Nadeau), Fidèle à l'Empire, Paris, Delcourt, , 91 p. (ISBN 978-2-7560-2315-1)
  2. Timothy Zahn (trad. de l'anglais par Michel Demuth), L'héritier de l'Empire, Paris, Fleuve noir, , 403 p. (ISBN 2-265-06807-1)
  3. (en) Timothy Zahn, Vision of the Future, Bantam Spectra, , 694 p. (ISBN 0-553-10035-1)
  4. (en) Michael A. Stackpole, The New Jedi Order : Dark Tide II : Ruin, Del Rey, , 304 p. (ISBN 0-345-42856-0)
  5. (en) James Luceno, The New Jedi Order : The Unifying Force, Del Rey, , 529 p. (ISBN 0-345-42852-8)
  6. (en) Jason Fry et Daniel Wallace, The Essential Atlas, Del Rey, , 256 p. (ISBN 978-0-345-47764-4)
  7. a et b Star Wars, le mythe et la science, Montrouge, Mondadori Magazines, (1re éd. 2005), 62 p., cartonné (ISBN 978-2-35590-349-6, présentation en ligne)
  8. (en) Mary Henderson, Star Wars : The Magic of Myth, Spectra, , 224 p. (ISBN 0-553-37810-4)
Productions cinématographiques

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Wallace, Les carnets de l'empire, Larousse, coll. « Star Wars », , 160 pages p., 15,5 x 1,9 x 21,6 cm (ISBN 978-2-03-590519-2)
  • Grégoire Allix, « Pour mieux comprendre l'Empire galactique de George Lucas », Le Monde,‎ (lire en ligne) :

    « Les épisodes IV, V et VI racontent la résistance, menée par la princesse Leia, contre l'Empire qui domine l'univers grâce à son bras armé, l'impitoyable Dark Vador. »

  • Frédéric Bianchi, « Star Wars: la destruction de l'étoile noire, un cataclysme financier », BFM Business,‎ (lire en ligne)
  • (en) Zachary Feinstein, It’s a Trap : Emperor Palpatine’s Poison Pill, , 10 p. (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Site officiel de Star Wars
  • (en) « Star Wars Databank » [« Banque de données Star Wars »], la banque de données Star Wars répertorie tous les éléments fictifs apparaissant dans les films et séries télévisées de l'univers Star Wars, sur StarWars.com
  • « Star Wars Rebels », la page Web qui présente la série télévisée du même nom ainsi que ses personnages, sur Disney.fr
  • « Vidéos Star Wars », des extraits des films et séries télévisées de la saga Star Wars ainsi que du contenu de ces derniers, sur Disney.fr