Dark Bane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dark Bane
Personnage de fiction apparaissant dans
Star Wars.

Cosplay de Dark Bane
Cosplay de Dark Bane

Nom original Dessel
Naissance 1026 av. BY
Origine Apatros
Décès 980 av. BY
Sexe Masculin
Yeux Jaunes
Affiliation Sith
Entourage Dark Zannah (apprenti)
Ennemi de Kaan
Ordre Jedi

Voix Mark Hamill (VO)
Romans La Voie de la destruction
La Règle des deux
La Dynastie du mal
Séries Star Wars: The Clone Wars
Albums Jedi vs Sith
Première apparition Star Wars, épisode I : La Menace fantôme (roman) (mention)
Éditeurs Dark Horse Comics
Del Rey Books
Site officiel Fiche du personnage

Dark Bane est un personnage de l'univers étendu de Star Wars. Il s'agit de l'un des seigneurs Sith les plus connus, et sans lui les Sith ne seraient jamais revenus. Son apparition, très brève, dans l'ultime épisode de la série animée Star Wars: The Clone Wars lui permet d'entrer dans l'univers officiel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Unviers officiel[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Univers officiel de Star Wars.

Guerre des clones[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Guerre des clones et Star Wars: The Clone Wars.

Univers Légendes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Univers Légendes de Star Wars.

À la suite du rachat de la société Lucasfilm par The Walt Disney Company, tous les éléments racontés dans les produits dérivés datant d'avant le 26 avril 2014 ont été déclarés comme étant en dehors du canon et ont alors été regroupés sous l’appellation « Star Wars Légendes »[1].

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Né sous le nom de Dessel, le futur Dark Bane travaillait comme mineur sur Apatros. Après la mort de sa mère il est élevé par son père. Ce dernier, alcoolique n'a pas la moindre considération pour son fils qu'il considère comme responsable de tous ses malheurs et le bat régulièrement. Néanmoins, malgré les attaques incessantes de son père et de ses amis, le jeune homme s'endurcit au fil des années. Un soir, alors qu'il tient tête à son père, il finit par le tuer grâce au lien unique qu'il possède avec la force et notamment le côté obscure bien que ces deux notions lui sont encore inconnues. Cinq ans après le décès de son père, il se bat contre le meilleur ami de ce dernier et lui arrache un doigt à coup de dents. Cela lui vaut une suspension. Il part pour la cité minière et là, passe la soirée à jouer au sabacc. Sa chance au jeu, et surtout l'aide de la Force lui valent de se faire agresser par des soldats de la République. Tuant un jeune officier en se défendant, il doit quitter le secteur.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Le jeune Dessel rejoint l'Armée des Sith où il se fait remarquer lors de missions périlleuses. Grâce à lui et à son unité les Gloom Walkers, les Sith remportent une victoire capitale sur Kashyyyk et prennent une nouvelle planète, Phaseera. Cependant, son attitude face à son lieutenant lui vaut d'être amené au Seigneur des Sith Kopecz. Le Seigneur des Sith, devinant sa singularité dans la force, lui propose de rejoindre l'Ordre et d'apprendre sur Korriban, l'Académie Sith directement liée aux Seigneurs Sith dès cet instant[2].

L’élévation de Dark Bane[modifier | modifier le code]

En tant qu'apprenti du côté obscur de la force, Dessel abandonne son nom et se fait appeler comme son père l'appelait autre fois pour l'humilier, Bane. De tous les élèves de l’académie, Bane se détachera du lot en ne se focalisant pas uniquement sur la combat et la haine mais aussi sur l'Histoire des Sith. En conciliant les écris avec l'art du combat, Bane devient un des meilleurs élèves de Korriban.

Il est l'unique survivant de la bataille de Ruusan[3], opposant les forces Jedi appelées l'Armée de la lumière face aux armées des seigneurs noirs appelés la Confrérie des ténèbres déjà décimées par les guerres menées entre eux à cause de leur soif de pouvoir et de leur perfidie.

Dark Bane fut celui qui réinventa les fondements de l'ordre Sith en créant la célèbre Règle des deux :

Pour accroître la puissance du côté obscur, celui-ci doit être contenu par uniquement deux êtres : un pour incarner le pouvoir, l'autre pour le convoiter. En effet, il savait que tant que les Sith seraient en nombre, il y aurait toujours des rivalités entre eux. Il déclara qu'à l'avenir tous les Sith porteraient un nom d'emprunt commençant par « Dark » (en anglais « Darth »). C'est également lui l'auteur du code de conduite Sith répondant au code Jedi qui disait :

Il n'y a pas de paix, il y a la colère. Il n'y a pas de peur, il y a la puissance. Il n'y a pas de mort, il y a l'immortalité. Il n'y a pas de faiblesse, il y a le côté obscur[4].

Peu après la bataille, Bane découvrit une redoutable enfant, Zannah, qui avait tué deux Jedi à elle toute seule et à mains nues sur un geste de colère car ceux-ci étaient responsables de la mort d'un animal, un bondissant, avec qui elle était devenue amie[5]. De toute évidence elle était sensible à la Force et destinée au côté obscur. Elle était orpheline, alors il la prit avec lui et en fit son apprentie.

Dark Bane œuvra entièrement dans l'intérêt de l'ordre Sith et non pas dans le sien, ce qui est inhabituel chez un seigneur noir.

Quelques années plus tard, Bane se rendit sur Dxun (la lune de la planète Ondéron) où se trouvait le tombeau du seigneur Sith Freedon Nadd. En arrivant vers l'entrée du tombeau, il fut « attaqué » par d'étranges parasites, appelés orbalisk, qui commencèrent à recouvrir son torse et son dos. Il tenta de s'en débarrasser via sa maîtrise du Côté Obscur mais les parasites entrèrent en contact avec lui à travers la Force. Bane comprit alors l'énorme pouvoir qu'il pouvait acquérir par la symbiose... Il usa du Côté Obscur pour « modeler » ces parasites selon son bon vouloir, il passa près de dix ans sur Dxun entièrement consacré à son œuvre. Cette symbiose se fait cependant de manière irréversible et si jamais l'on tente de se défaire de ces orbalisks, ils diffusent dans le corps de leur hôte, une toxine qui pourrait le tuer. De plus ils ont la capacité de s'étendre et d'infester le corps entier de leur hôte petit à petit. Au terme de cette décennie, Bane s'était créé une armure parfaite qui recouvrait tout son corps mais qui surtout le rendait insensible aux blasters mais également aux sabres lasers. Sa maîtrise de la Force augmenta de manière exponentielle et il développa des capacités de régénérations inégalées.

Dans sa quête de l'héritage Sith, il se rendit sur la planète Tython, planète du noyau profond, qui était le sanctuaire du Seigneur Noir des Sith, Belia Darzu. Il y trouva la technologie Sith permettant de créer un holocron. À l'issue d'un combat contre cinq maîtres Jedi, son armure faite d'orbalisks fut détruite manquant de le tuer par la même occasion.

Il fut assassiné bien des années plus tard par son apprentie[6] après avoir découvert le secret de l'immortalité de Dark Andeddu. Après un premier duel qui ne fut remporté par aucun des deux, Bane pris une nouvelle apprentie, Dark Cognus, et se battit à nouveau avec Zannah sur Ambria. Après avoir été battu, il libéra son esprit de son corps pour s'emparer de celui de son ancienne apprentie. Ils se battirent pendant un temps mais la volonté de Zannah fut plus forte que la sienne et Dark Bane fut détruit. Cependant, une partie de lui resta imprimé en Zannah, qui devint le nouveau Seigneur Noir et le Maître de Dark Cognus. On peut supposer qu'une partie de l'essence même de Bane subsiste en Zannah du fait qu'elle a la même mimique que lui à la main gauche qui était dû à son vieillissement (on peut également supposer que Dark Bane a effectivement pris possession du corps de Dark Zannah, mais ne le révèle pas afin de passer à une nouvelle ère, respectant la règle des 2 : l'apprenti avait été assez fort pour le vaincre, elle devait donc le remplacer, avouer l'imposture serait contraire à cette règle).

Apparitions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The legendary Star Wars Expanded Universe turns a new page », (consulté le 26 avril 2014)
  2. (en) Drew Karpyshyn, Path of Destruction, Del Rey Books, (ISBN 978-0345477361)
  3. (en) Darko Macan, Jedi vs. Sith, Dark Horse Comics, (ISBN 9788439595397)
  4. Daniel Wallace, Le livre des Sith, Larouse, , 160 p. (ISBN 978-2035883629)
  5. (en) Drew Karpyshyn, Darth Bane: Rule of Two, Del Rey (ISBN 0345477480)
  6. (en) Drew Karpyshyn, Darth Bane: Dynasty of Evil, Del Rey, , 296 p. (ISBN 0345511565)