Cortina d'Ampezzo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cortina d'Ampezzo
Blason de Cortina d'Ampezzo
Héraldique
Image illustrative de l'article Cortina d'Ampezzo
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région de Vénétie Vénétie 
Province Belluno 
Code postal 32043
Code ISTAT 025016
Code cadastral A266
Préfixe tel. 0436
Démographie
Gentilé cortinesi et/ ou ampezzani
Population 6 097 hab. (31-12-2010[1])
Densité 24 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 32′ 00″ nord, 12° 08′ 00″ est
Altitude Min. 1 211 m
Max. 1 211 m
Superficie 25 451 ha = 254,51 km2
Divers
Saint patron Santi San Filippo et San Giacomo
Fête patronale 19 janvier
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vénétie

Voir sur la carte administrative de Vénétie
City locator 14.svg
Cortina d'Ampezzo

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Cortina d'Ampezzo

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Cortina d'Ampezzo
Liens
Site web http://www.comunecortinadampezzo.it

Cortina d'Ampezzo est une commune de la province de Belluno en Vénétie (Italie) ayant accueilli les Jeux olympiques d'hiver de 1956.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue d'ensemble de Cortina d'Ampezzo.

Cortina d'Ampezzo se trouve dans les Préalpes orientales méridionales.

La ville est située à 1 210 m d'altitude, au cœur des Dolomites. Près de la célèbre station, le Lagazuoi, dont la cime qui atteint 2 835 mètres, est très recherchée par les alpinistes à cause de ses parois abruptes. La dolomie, roche calcaire, s'irise de rose au crépuscule du soleil d'hiver.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers vestiges de civilisation remontent au néolithique ; sur le territoire a été trouvé l'homme de Mondeval, visible dans le musée de la ville voisine, Zoldo di Cadore.

Parmi les vestiges à visiter durant la période estivale, la "Muraglia del Giau", un énorme mur construit en 1753 pour partager les prairies de San Vito di Cadore et Cortina. Trois mètres à la base, deux mètres de hauteur, long de plusieurs kilomètres, à visiter accompagné de guides. L'historien Mario Ferruccio Belli a ramené à la lumière plusieurs points de frontière qui étaient disparus et qui sont actuellement visitables. L'histoire de cette frontière atypique entre Empire Austro-Hongrois et République de Venise est racontée dans Storia di Cortina d'Ampezzo[2]

À partir du XIXe siècle, Cortina est devenue la station estivale des touristes anglais, qui y allaient pour la chasse et les marches de montagne. Cortina d'Ampezzo a accueilli les Jeux olympiques d'hiver de 1956. Ceux de 1944 devaient s'y dérouler, mais furent reportés à cause de la Seconde Guerre mondiale.

De 1947 à 1955, la ville sert de soutien logistique à la Coupe d'Or des Dolomites.

Tous les ans, Cortina accueille une épreuve de la coupe du monde de ski de descente féminine. Dès 2018, la ville accueille aussi les championnats mondiaux de ski masculins.

La coupe du monde de polo sur glace a été disputée pendant dix ans, en utilisant le lac glacé de Misurina.

La station a aussi été le site des championnats du monde de ski alpin en 1932 et des Jeux olympiques 1956 (comptant aussi comme championnat du monde).

En juin Cortina accueille aussi un des Ultra Trails les plus impressionnants du monde, Lavaredo Ultratrail, avec plus que 3000 coureurs du monde entier.

Transports[modifier | modifier le code]

L'ancien aéroport de Cortina d'Ampezzo (code AITA : CDF, code OACI) est fermé au trafic aérien depuis 1976 après un accident aérien. Il assure maintenant la fonction d'héliport.

Des services de bus existent entre les aéroports de Venise et Trévise et Cortina d'Ampezzo. Cortina Express et ATVO sont les principales compagnies avec 2 aller/retour de Venise par jour en haute saison.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Les hôtels de luxe et l'ancienneté de la station en font un lieu prisé par une clientèle fortunée. La rue principale, le Corso Italia, est bordée de boutiques de prestige.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Cortina d'Ampezzo a accueilli (dans les années 1950) un festival du film sportif[réf. nécessaire].

Tous les étés, elle accueille le festival des bandes avec une semaine de concerts et défilés.[réf. nécessaire]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
29 mai 2007 en cours Andrea Franceschi    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Acquabona, Cadelverzo di sopra, Cadelverzo di sotto, Cadin di sopra, Cadin di sotto, Campo di sopra, Campo di sotto, Chiamulera, Centro, Fiames, Fraina, Mortisa, Piana da Lago, Pocol, Sacus, Socol, Staulin, Zuel.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Auronzo di Cadore, Badia (Bolzano), Braies (Bolzano), Colle Santa Lucia, Dobbiaco (Bolzano), Livinallongo del Col di Lana, Marebbe (Bolzano), San Vito di Cadore.

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. (it) Mario Ferruccio Belli, STORIA DI CORTINA D'AMPEZZO, Locus Laetissimus, Cortina d'Ampezzo, Giau, Dario de Bastiani, 2014, quarta edizione, 384 p. (ISBN 9788884663788)
  3. « The World War I in the Dolomites, may 1915 - may 2015 : Articles : SummitPost », sur www.summitpost.org (consulté le 24 mars 2017)
  4. (en) « Up&Up, Coldplay », sur youtube

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]