Star Wars: The Bad Batch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Star Wars: The Bad Batch
Description de l'image Star Wars The Bad Batch Logo.jpg.
Type de série Série d'animation en 3D
Genre Science-fiction
Création Dave Filoni
Production Josh Rimes
Musique Kevin Kiner
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Disney+
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 3
Durée 70 minutes (épisode 1)
30 minutes (normal)
Diff. originale en production
Site web starwars.com/series/star-wars-the-bad-batch

Star Wars: The Bad Batch[1] est une série d'animation en 3D américaine créée par Dave Filoni, diffusée depuis le via le service de streaming Disney+. Il s'agit à la fois d'une suite et d'un spin-off de la série Star Wars: The Clone Wars diffusée entre 2008 et 2020.

Située juste après les événements de La Revanche des Sith et de The Clone Wars, la série suit le Bad Batch, un groupe de clones génétiquement modifiés mais très différents des autres clones. Après la fin de la guerre des clones, et la chute de la République et de l'Ordre Jedi, le Bad Batch, ainsi que tous les clones, doivent trouver un nouveau but après une vie dédiée à la guerre.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le Bad Batch est un escadron d'élite de cinq soldats clones nommés Hunter, Crosshair, Wrecker, Tech et Echo. Génétiquement modifiés, ils ont des méthodes de combat peu conventionnelles ainsi que des personnalités et des apparences plus distinctes que les autres clones. Ils sont également beaucoup moins dociles.

Peu après la fin de la guerre des clones — qui a vu l'extermination de l'Ordre Jedi et l'avènement de l'Empire galactique — l'amiral Wilhuff Tarkin les envoie éliminer des insurgés... qui ne sont autre que des soldats de la défunte République galactique et leur famille menés par Saw Gerrera. Ils ne peuvent se résoudre à exécuter des civils innocents et se retrouvent par conséquent accusés de trahison. Quand Tarkin ordonne à Crosshair — qui a subi un lavage de cerveau — d'exécuter ses anciens coéquipiers, le Bad Batch s'évade avec l'aide d'une nouvelle recrue, une enfant nommée Omega, elle-aussi clonée. Désormais recherchés par l'Empire, ils entreprennent des missions de mercenaires tout en luttant pour survivre et trouver un nouveau but à leur existence.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Star Wars: The Bad Batch
  • Création : Dave Filoni
  • Scénario : Jennifer Corbett (supervision) et Matt Michnovetz
  • Direction artistique : Andre Kirk
  • Montage : Nate Cormier et Nicolas Anastassiou
  • Musique : Kevin Kiner
  • Casting : Lindsay Halper
  • Production : Josh Rimes
    • Production associée : Alex Spotswood
    • Production déléguée : Dave Filoni, Athena Yvette Portillo, Brad Rau et Jennifer Corbett
  • Sociétés de production : Lucasfilm Animation et CGCG[2] (animation)
  • Société de distribution : Disney Media Distribution
  • Pays d'origine : Drapeau des États-Unis États-Unis
  • Langue originale : anglais
  • Format : couleur - 2,39:1 - 4K - son Dolby Digital
  • Genre : science-fiction
  • Durée : 70 minutes (épisode 1), 30 minutes (normal)
  • Classification : PG (États-Unis), 6+ (France)[N 1]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

L'idée de l'escouade Bad Batch provient de George Lucas, le créateur de Star Wars, qui désire explorer d'avantage l'individualité des soldats clones dans sa série Star Wars: The Clone Wars[3]. Il pense alors à une unité de forces spéciales aux compétences améliorées[3]. Un arc dédié entre donc en production en 2012 et est prévu pour inclure la septième saison de la série[4]. En octobre de la même année, Lucas vend sa société Lucasfilm à The Walt Disney Company[5]. Cinq mois plus tard, The Clone Wars est annulée après cinq saisons et la production de la série est alors stoppée[6],[7]. À ce moment-là, l'arc est à l'état d'animatique[4]. Les scénarios, dialogues, musiques et effets sonores sont terminés, mais pas l'animation[4]. Une partie des épisodes inachevés de la série sont cependant terminés, et diffusés sur Netflix en mars 2014, afin de répondre à certaines questions laissées en suspens, ce qui exclut alors le Bad Batch[8]. À l'occasion de cette diffusion, Dave Filoni, superviseur de The Clone Wars, publie plusieurs croquis dont un du soldat clone Echo[9],[10]. Présumé mort[N 2], il annonce alors que ce dernier est toujours en vie, sans toutefois le lier à l'escouade[10]. Deux mois plus tard, Brent Friedman révèle être le co-scénariste de l'arc, les titres des deux premiers épisodes (The Bad Batch et A Distant Echo) et, une nouvelle fois, la survie d'Echo[11].

Le , Lucasfilm annonce que l'arc sera diffusé dans son intégralité, en animatique, le 17 avril lors de la Star Wars Celebration d'Anaheim[12]. Il est par la suite diffusé sur le site officiel StarWars.com dès le 29 avril[13],[14]. Le , un panel consacré à la série est présenté au San Diego Comic-Con afin de célébrer le dixième anniversaire de The Clone Wars[15]. À la fin du panel, une ultime saison, composée de douze épisodes finalisés, est annoncée[16],[17]. L'arc Bad Batch fait partie de ces épisodes et est alors diffusé dès le [18]. Le , une rumeur rapporte qu'une nouvelle série d'animation de Star Wars serait dédiée au groupe Bad Batch[19],[20]. Un mois plus tard, le 13 juillet, Lucasfilm annonce officiellement la série sous le titre de Star Wars: The Bad Batch avec une diffusion prévue en 2021 sur Disney+[21],[22]. Brad Rau, réalisateur de plusieurs épisodes de Rebels, Forces du destin et Resistance, succède alors à Filoni pour la supervision de la série[21]. À la suite de l'annonce de celle-ci, Kevin Kiner, déjà à l'œuvre sur The Clone Wars et Rebels, révèle qu'il composera la bande originale[23],[24].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

La publication de la première bande-annonce de la série, le , révèle l'apparition d'un personnage de The Mandalorian : Fennec Shand (en)[25]. Interprété par Ming-Na Wen, il s'agit d'une assassine d'élite[26]. Six jours plus tard, l'actrice confirme son implication dans The Bad Batch[26],[27]. Malgré les premières images dévoilées, Dave Filoni lui demande d'attendre quelques jours avant de confirmer l'apparition de son personnage[26]. Fennec Shand étant plus jeune dans la série, Wen utilise « une voix légèrement différente, plus basse. Elle parle un peu plus lentement, elle a une sorte de légère traînée dans ses paroles. Elle s'arrête à des endroits étranges dans son dialogue parce qu'elle réfléchit. Elle réfléchit toujours »[N 3]. Parallèlement, la présence du Grand Moff Tarkin dans la série est dévoilée[28]. À l'instar de Dee Bradley Baker, qui joue les rôles de tout les soldats clones depuis The Clone Wars, Stephen Stanton (en) retrouve celui de Tarkin[28].

Le , la seconde bande-annonce marque le retour du combattant de la liberté Saw Gerrera et du capitaine Rex[29]. Andrew Kishino (en), qui interprétait déjà Gerrera dans The Clone Wars, y reprend son rôle[29]. La présence d'un nouveau personnage, une enfant humaine, est également dévoilé[29]. Officiellement sans nom lors la sortie de la bande-annonce, les sous-titres de celle-ci révèlent qu'elle se nomme Omega[29]. Elle est interprétée par Michelle Ang[30].

Épisodes[modifier | modifier le code]

Composée de seize épisodes, la série est diffusée depuis le [30].

  1. La Clone Force 99 (Aftermath)
  2. Famille de cœur (Cut and Run)
  3. Trouver sa place (Replacements)

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Hunter : sergent et leader du Bad Batch, il a des sens améliorés qui font de lui un traqueur expert. Membre de l'équipe le plus réfléchi, Hunter peut également détecter des signaux électromagnétiques, ce qui l'aide à savoir où se trouvent les droïdes Séparatistes. Hunter et son équipe font les choses à leur manière, tandis que travailler avec d'autres équipes a tendance à entraver leur capacité à faire le travail[31].
  • Crosshair : tireur d'élite expert grâce à son défaut génétique qui lui donne une vue inhumaine, il peut atteindre une cible jusqu'à dix kilomètres. Crosshair n'est pas un fan des « Regs », des soldats clones qui n'ont pas de défauts, car lui et son équipe sont mal vus par eux. Il est, même envers son équipe, particulièrement impassible[31].
  • Wrecker : doté d'une force hors norme, il est capable de soulever une canonnière d'assaut. Wrecker est turbulent, mange beaucoup et aime faire des plaisanteries, quelque chose dont Crosshair n'est pas fan. Il aime surtout les explosifs, et les dégâts qui en découlent, ainsi que détruire les droïdes de combat[31].
  • Tech : ingénieur et expert en décryptage et en langues, il a modifié son armure pour qu'elle soit adaptée à ces compétences. Tech est plus jeune, plus mince et d'un teint plus clair que ses frères d'armes. À l'inverse des autres clones, il a également un passe-temps : il enregistre tous les sons sensibles qu'il rencontre, créant ainsi une base de données pour son usage personnel[31].
  • Echo : nouveau membre du Bad Batch, il faisait précédemment partie de l'escouade Domino dont la majorité est morte durant une attaque Séparatiste. Deux membres, Fives et Echo, en sortent vivants et sont affectés à la 501e légion sous le commandement d'Anakin Skywalker[N 4]. Présumé mort lors d'une bataille[N 2], Echo s'avère être gravement blessé et est secrètement capturé par les Séparatistes. Pratiquement mort, il est utilisé pour apprendre les tactiques de combat de la République. Plus tard, après la mort de Fives, Rex est convaincu qu'il est toujours en vie grâce à un algorithme Séparatiste. Avec l'aide d'Anakin et du Bad Batch, ils parviennent à sauver Echo qui est désormais majoritairement cybernétique. En raison de ces différences, Hunter invite Echo à les rejoindre, ce qu'il accepte[N 5],[31].
  • Omega : petite fille aux cheveux blonds, elle est l'assistante médical de Nala Se, scientifique de Kamino. Elle est une grande admiratrice de la Clone Force 99. Elle s'avère être un clone génétiquement modifié comme les membres de l'escadron, permettant d'expliquer le fait qu'elle est de sexe biologiquement différent des autres clones[32].

Diffusion[modifier | modifier le code]

Le , lors du Television Critics Association Winter Press Tour, Lucasfilm annonce que The Bad Batch débutera sa diffusion le 4 mai à l'occasion du Star Wars Day[33],[34]. Les épisodes suivants seront alors diffusés dès le 7 mai avec une fréquence d'un épisode par semaine[33].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Certaines scènes peuvent être inadaptées aux enfants de moins de 6 ans.
  2. a et b Épisode Contre-attaque (Counter Attack) de Star Wars: The Clone Wars (2011).
  3. (en) « A slightly different voice for Fennec, a lower register. She talks a little slower, she has a sort of a slight drag to her speech. She pauses at strange places in her dialogue because she's thinking. She's always thinking. »
  4. Épisode Les Bleus (Rookies) de Star Wars: The Clone Wars (2008).
  5. Épisode Une affaire en suspens (Unfinished Business) de Star Wars: The Clone Wars (2020).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le titre original peut se traduire littéralement par : « La mauvaise fournée »
  2. (en) « Star Wars: The Bad Batch », sur CGCG (consulté le 4 mai 2021).
  3. a et b (en) Tim Leong, « Clone Wars EP Dave Filoni breaks down the first episodes of the final season », sur Entertainment Weekly, (consulté le 18 février 2021).
  4. a b et c (en) « Tech's Notes: The Bad Batch Trivia Gallery », sur StarWars.com (consulté le 18 février 2021).
  5. Fabrice Leclerc, « Rachat de LucasFilms par Disney: histoire d'une vente surprise », sur L'Express, (consulté le 18 février 2021).
  6. (en) « A New Direction for Lucasfilm Animation », sur StarWars.com, (consulté le 18 février 2021).
  7. Pascal Muscarnera, « Star Wars : l'annulation de The Clone Wars au profit d’une nouvelle série animée ? », sur Allociné, (consulté le 18 février 2021).
  8. (en) Russ Fischer, « Watch a Clip From Upcoming Lost Missions Season of Star Wars: The Clone Wars », sur /Film (en), (consulté le 22 février 2021).
  9. (en) Dave Filoni, « To Fans of Star Wars: The Clone Wars: Thank You », sur StarWars.com, (consulté le 3 janvier 2021).
  10. a et b (en) Max Nicholson, « Dave Filoni Thanks Star Wars: The Clone Wars Fans », sur IGN, (consulté le 22 février 2021).
  11. (en) « The Clone Wars Writer Discusses Unaired Episodes », sur TheForce.Net, (consulté le 22 février 2021).
  12. (en) « Star Wars: The Clone Wars Bad Batch 4-Episode Arc Coming to Star Wars Celebration » (version du 9 avril 2015 sur l'Internet Archive), sur StarWars.com, .
  13. (en) Pete Morrison, « Star Wars: The Clone Wars Bad Batch Recon » (version du 1 mai 2015 sur l'Internet Archive), sur StarWars.com, .
  14. (en) « The Clone Wars Legacy: The Bad Batch Story Reels » (version du 17 juin 2018 sur l'Internet Archive), sur StarWars.com.
  15. (en) Sam Stone, « Star Wars: The Clone Wars to Celebrate 10th Anniversary with SDCC Panel », sur Comic Book Resources, (consulté le 12 avril 2021).
  16. (en) Dan Brooks, « SDCC 2018: Star Wars: The Clone Wars to Return with New Episodes », sur StarWars.com, (consulté le 12 avril 2021).
  17. Charles Martin, « Une date et un premier trailer pour le retour de Star Wars: The Clone Wars », sur Première, (consulté le 12 avril 2021).
  18. (en) David Griffin, « Star Wars: The Clone Wars - Season 7 "The Bad Batch" Clip », sur IGN, (consulté le 12 avril 2021).
  19. (en) « Star Wars: The Clone Wars Spin-Off Series Is On The Way! - Kessel Run Radio Ep. 20 » [vidéo], sur YouTube, (consulté le 3 janvier 2021).
  20. (en) Josh Wilding, « The Clone Wars: Rumored Star Wars Spinoff Series Could Include Characters From Season 7 », sur Comic Book Movie, (consulté le 3 janvier 2021).
  21. a et b (en) « Star Wars: The Bad Batch to Debut on Disney+ in 2021 », sur StarWars.com, (consulté le 3 janvier 2021).
  22. (en) James Hibberd, « Star Wars: The Bad Batch to Debut on Disney+ in 2021 », sur Entertainment Weekly, (consulté le 3 janvier 2021).
  23. (en) Rhys McGinley, « Star Wars: The Bad Batch: 5 Reasons We Are Worried For The New Show (& 5 Reasons We Are Excited) », sur Screen Rant, (consulté le 3 janvier 2021).
  24. (es) Alejandro Buyo, « The Bad Batch – Confirmados los compositores musicales y el primer guionista », sur La Fosa del Rancor, (consulté le 3 janvier 2021).
  25. (en) Matt Singer, « A Mandalorian Character Will Cross Over Into The Bad Batch », sur ScreenCrush, (consulté le 3 janvier 2021).
  26. a b et c (en) Kristin Baver, « The Mandalorian: Ming-Na Wen Interview », sur StarWars.com, (consulté le 3 janvier 2021).
  27. Mégane Choquet, « Star Wars : Ming-Na Wen (Fennec Shand) confirmée dans la série animée The Bad Batch », sur Allociné, (consulté le 3 janvier 2021).
  28. a et b (en) James Whitbrook, « Star Wars: The Bad Batch's New Trailer Puts Clones on the Run », sur io9, (consulté le 24 avril 2021).
  29. a b c et d (en) Nick Romano, « Star Wars: The Bad Batch trailer unveils the Clone Wars spin-off, sets 70-minute premiere », sur Entertainment Weekly, (consulté le 24 avril 2021).
  30. a et b (en) Sean Keane, « Star Wars: The Bad Batch crew talks season length, Omega and Imperial oppression », sur CNET, (consulté le 4 mai 2021).
  31. a b c d et e (en) Derek Faraci, « Star Wars: 10 Things About The Bad Batch We Already Know », sur Comic Book Resources, (consulté le 3 janvier 2021).
  32. (en) Sandy Schaefer, « Star Wars: The Bad Batch Confirms Your Omega Theories Were ALMOST Right », sur Comic Book Resources, (consulté le 5 mai 2021).
  33. a et b (en) « Star Wars: The Bad Batch Will Come to Disney+ on May the 4th », sur StarWars.com, (consulté le 25 février 2021).
  34. « Star Wars: The Bad Batch sortira en mai », sur IGN, (consulté le 25 février 2021).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]