Ahsoka Tano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wikipédia:Bons articles Vous lisez un « bon article ».
Ahsoka Tano
Personnage de fiction apparaissant dans
Star Wars.

Cosplay d'Ahsoka dans la série Star Wars: The Clone Wars.
Cosplay d'Ahsoka dans la série Star Wars: The Clone Wars.

Alias Ashla
Fulcrum
Naissance 36 av. BY[1]
Origine Shili[2]
Sexe Féminin[3]
Espèce Togruta[4]
Yeux Bleus[3]
Activité Apprentie Jedi
Commandant
Informatrice rebelle
Arme favorite Sabre laser
Taille 1,70 m (adolescente)[5]
1,88 m (adulte)[6]
Affiliation Ordre Jedi
République galactique
Alliance rebelle
Entourage Anakin Skywalker
Capitaine Rex
Obi-Wan Kenobi
Ennemi de Sith
CSI
Empire galactique

Créé par George Lucas
Voix Ashley Eckstein (VO)
Olivia Luccioni (VF)[7]
Isabelle Volpe (VF)[7]
Claudia-Laurie Corbeil (VQ)[8]
Émilie Bibeau (VQ)[8]
Films The Clone Wars
Séries The Clone Wars
Rebels
Première apparition The Clone Wars
Dernière apparition Rebels
Site officiel Fiche du personnage

Ahsoka Tano est un personnage de Star Wars. Originaire de la planète Shili, elle est amenée dès l'enfance sur Coruscant afin d'être formée en tant que Jedi. Au début de la Guerre des clones, Ahsoka devient l'apprentie d'Anakin Skywalker et participe à de nombreuses batailles. Durant la deuxième année de guerre, elle est accusée d'un meurtre qu'elle n'a pas commis et quitte finalement l'ordre Jedi.

Après la transformation de la République galactique en un Empire autoritaire et l'élimination de l'ordre Jedi, Ahsoka rejoint un réseau de cellules rebelles dont elle devient un élément important. Sous le nom de code Fulcrum, elle fournit des renseignements à diverses factions rebelles. Sa lutte contre l'Empire lui permet de retrouver Skywalker, qui est devenu entre-temps le Seigneur noir des Sith Dark Vador. Après un combat contre son ancien maître, le destin d'Ahsoka reste incertain.

Elle est créée par George Lucas, le créateur de Star Wars, pour le film d'animation Star Wars: The Clone Wars et la série télévisée du même nom. Par la suite, le personnage intègre la série Star Wars Rebels. C'est l'actrice américaine Ashley Eckstein qui prête sa voix à Ahsoka dans la version originale.

En plus des novélisations de plusieurs épisodes de The Clone Wars et Rebels, Ahsoka apparaît dans de nombreux romans, bandes dessinées, guides, jeux vidéo et figurines. Le personnage d'Ahsoka a généralement été bien reçu par les critiques et est considéré comme l'un des personnages féminins les plus importants de la saga.

Univers[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Univers étendu de Star Wars.

L'univers de Star Wars se déroule dans une galaxie qui se fait le théâtre d'affrontements entre les chevaliers Jedi et les Seigneurs noirs des Sith, personnes sensibles à la Force, un champ énergétique mystérieux leur procurant des pouvoirs psychiques. Les Jedi maîtrisent le côté lumineux de la Force, pouvoir bénéfique et défensif, pour maintenir la paix dans la galaxie. Les Sith utilisent le côté obscur, pouvoir nuisible et destructeur, pour leurs usages personnels et pour dominer la galaxie[9].

Pour amener la paix, une République galactique a été fondée avec pour capitale la planète Coruscant. Cependant, certains membres de la République pensent que celle-ci est corrompue[10]. Afin de prendre le contrôle de la galaxie, ils se font nommer les Séparatistes et dirigent une armée droïde[10]. Pour contrer les plans de domination des Séparatistes, la République se dote quant à elle d'une armée de soldats clones dirigée par les Jedi[10]. Les deux armées s'affrontent pour la première fois durant la bataille de Géonosis en 22 av. BY[Note 1],[10]. À la suite de cette bataille, la guerre des clones débute avec pour enjeux la paix ou la prise du pouvoir[10].

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant The Clone Wars[modifier | modifier le code]

Ahsoka Tano est une Togruta née en - 36 avant la bataille de Yavin[1] sur la planète tellurique Shili[2]. Après avoir été abandonnée par ses parents, elle est découverte par le maître Jedi Plo Koon lors d'une mission au cours de laquelle il s'aperçoit qu'elle est sensible à la Force[11]. Elle est alors amenée au temple Jedi, sur la planète Coruscant, et intégrée à l'Ordre à l'âge de trois ans[11]. Depuis, elle entretient un lien étroit avec Plo Koon qu'elle voit souvent comme un modèle à suivre[12]. Durant sa formation Jedi, Ahsoka montre qu'elle peut apprendre vite, mais elle affiche également une attitude rebelle[11]. Malgré cela, le maître Jedi Yoda l'élève au rang de padawan à l'âge de quatorze ans, soit deux ans avant la moyenne[11].

The Clone Wars[modifier | modifier le code]

Deux années de guerre[modifier | modifier le code]

Après le début de la Guerre des clones, Ahsoka, toujours âgée de quatorze ans[13], est affectée par le maître Jedi Yoda en tant qu'apprentie d'Anakin Skywalker[14]. Elle désire alors prouver à son maître qu'elle est digne d'être son apprentie[15]. Yoda assigne Ahsoka à Anakin pour que le jeune Jedi puisse avoir un plus grand sens des responsabilités, mais Anakin est d'abord frustré par cette décision[16]. Leurs interactions précoces, d'un ton malicieux et querelleur, donnent naissance à des surnoms, Anakin appelant son apprentie « Chipie[Note 2] » pour sa vive attitude et Ahsoka l'appelant « Skyman[Note 3] » comme un jeu de mots sur son nom de famille[6]. Après avoir obtenu le respect d'Anakin lors d'une mission dangereuse sur la planète Christophsis, le jeune Jedi accepte qu'Ahsoka soit son apprentie puis ils partent en mission pour sauver le fils de Jabba le Hutt, un chef d'une organisation criminelle[6]. En dépit de son manque d'expérience lors de son entrée dans la guerre des clones, Ahsoka n'hésite pas à partager son opinion, ce qui s'avère souvent utile, même durant les moments inopportuns[17]. Malgré un début de relation difficile avec Anakin, le maître et son apprentie créent rapidement un lien fort fondé sur le respect mutuel et une sincère préoccupation de l'autre[17]. Durant les deux années suivantes passées aux côtés d'Anakin[6], Ahsoka devient commandant dans l'armée de la République galactique tout en continuant sa formation de Jedi[18],[19]. Anakin et Ahsoka développent alors une affection mutuelle, parfois en prenant de grands risques pour protéger ou sauver l'autre[20]. Certaines des actions d'Anakin prises lorsqu'Ahsoka est exposée au danger montre ses tendances les plus sombres, comme l'utilisation de la violence ou de la torture[21]. Durant toute la guerre, Anakin dirige ses troupes, les soldats clones, avec le capitaine Rex[22]. Ahsoka considère alors ce dernier comme son mentor et son ami[22]. Dès les premières missions attribuées à Anakin et Ahsoka, l'apprentie réussit, notamment, à stopper la propagation du virus mortel de l'ombre bleue[6] et à briser le blocus Séparatiste de la planète Ryloth[6],[2]. Peu après, elle participe à la seconde bataille de Géonosis[Note 4] et empêche la chasseuse de primes Aurra Sing d'assassiner la sénatrice Padmé Amidala[2].

Plus tard, Ahsoka escorte Padmé illégalement sur la planète Raxus, où se situe le Sénat Séparatiste, afin que la sénatrice puisse rendre visite à une ancienne amie, Mina Bonteri, une sénatrice Séparatiste[23]. Ahsoka rencontre alors Lux Bonteri, le fils de la sénatrice[23]. Au cours de leur discussion et malgré leur affiliation opposée, une attirance se crée entre Ahsoka et Lux[24]. Après cela, elle se rend avec Anakin et le maître Jedi Obi-Wan Kenobi, l'ancien maître d'Anakin, sur le monde de Mortis[25]. Elle est alors capturée par le Fils, un être très sensible à la Force qui représente le côté obscur[25]. Ce dernier, par morsure, infecte Ahsoka au côté obscur[25]. Il la laisse affronter Anakin et Obi-Wan afin qu'il puisse récupérer la dague de Mortis, l'arme capable de tuer le Fils[25]. Alors que le combat se poursuit, la Fille, un autre être très sensible à la Force qui représente le côté lumineux, remarque les actes de son frère et intervient, ce qui interrompt le combat[25]. Cependant, Ahsoka parvient à récupérer la dague, apportée par Obi-Wan, et la donne au Fils[25]. Son objectif rempli, il pose un doigt sur le front d'Ahsoka, ce qui la tue[25]. La Fille parvient néanmoins à redonner vie à Ahsoka avant de mourir à la suite d'un coup fatal donné par le Fils[25]. Ce dernier meurt finalement de la main d'Anakin[26].

Lors d'une mission sur la planète Felucia, Ahsoka est assommée et kidnappée par un chasseur Trandoshan, un reptile humanoïde[27]. Elle se réveille désarmée dans une cage, puis est libérée dans une jungle afin d'être chassée et tuée[27]. Elle rencontre alors d'autres apprentis Jedi capturés avec qui elle tente de s'enfuir[27]. Alors qu'ils luttent encore pour rester en vie, le groupe reçoit l'aide inattendue d'un nouveau captif : un Wookiee nommé Chewbacca[27]. À partir d'une épave d'un vaisseau Trandoshan, le Wookiee assemble un communicateur pour envoyer un signal de détresse[27]. Peu après, plusieurs guerriers Wookiee, dirigés par le général Tarfful, arrivent, ce qui permet à Ahsoka de retourner au temple Jedi et de retrouver Anakin[27]. Obi-Wan, Anakin et Ahsoka se rendent par la suite sur la planète Kiros, où une colonie de Togrutas a mystérieusement disparue[28]. Sur la planète, Ahsoka aide Anakin à affronter l'armée Séparatiste et à désarmer plusieurs bombes[28]. Pour localiser les colons disparus, ils se rendent sur le monde des Zygerriens, un peuple d'esclavagistes[29]. Anakin et Obi-Wan se font alors passer pour des esclavagistes tandis qu'Ahsoka fait semblant d’être une esclave[29]. Afin de savoir le lieu où est retenue la colonie, elle tente de capturer la reine de Zygerria, mais échoue et finit inconsciente dans une cage[29]. Cependant, Anakin parvient à obtenir l'information et à libérer son apprentie[30]. Ils partent alors sauver Obi-Wan, qui a été démasqué et enfermé dans un camp d'esclaves sur la planète Kadavo[30]. Tandis qu'Anakin se charge de neutraliser les défenses du camp, Obi-Wan arrive à s'enfuir[30]. Avec l'aide du maître Jedi Plo Koon, arrivé en renfort, Ahsoka parvient à sauver ses compatriotes Togrutas[30].

Plus tard, sur la planète pacifique Mandalore, Ahsoka retrouve Lux Bonteri qui révèle que sa mère a été assassinée par le comte Dooku, le commandant suprême des Séparatistes[31]. Lux implique alors Ahsoka dans sa quête de vengeance[31]. Pour cela, il se rend, contre l'avis d'Ahsoka, sur la planète Carlac afin de trouver les Death Watch, un groupe qui désire également la mort de Dooku[31]. Afin de ne pas se faire repérer, Ahsoka annonce être la fiancée de Lux, où ce dernier l'embrasse dans le cadre de leur couverture[31]. Cependant, l'identité Jedi d'Ahsoka est découverte et elle et Lux se voient contraint de retourner à leur vaisseau pour s'enfuir[31]. À bord, Lux décide de ne pas suivre Ahsoka sur la planète Coruscant, la capitale de la République[31]. Il part alors à bord d'une capsule de sauvetage après lui avoir promit qu'ils se retrouveront[31].

C'est le cas sur la planète Onderon, où des rebelles demandent l'aide des Jedi[32]. En effet, le nouveau roi s'est allié avec les Séparatistes, mais de nombreux citoyens refusent de reconnaître la légitimité du roi et de son alliance, ce qui conduit à la formation d'un groupe de rebelles sur Onderon[32]. Ahsoka, Anakin et Obi-Wan se rendent alors sur la planète afin de former les rebelles à diverses tactiques de combat, mais sans l'autorisation du Conseil Jedi[32]. Ahsoka instruit alors les rebelles sur la façon de lutter contre différents types de droïdes de combat[32]. Elle rencontre ainsi Saw Gerrera, l'un des chefs rebelles, et sa sœur Steela[32]. Ahsoka retrouve ainsi parmi les rebelles, Lux, qui est natif de ce monde[32]. Cependant, elle remarque que ce dernier est désormais proche de Steela[32]. Peu après, Anakin et Obi-Wan décident de retourner sur Coruscant pour faire un rapport au Conseil Jedi, tandis qu'Ahsoka reste en tant que conseillère des opérations sans avoir le droit d'intervenir[33]. Elle reste toutefois douloureusement consciente de l'attirance entre Lux et Steela[33]. Anakin, par hologramme, rassure son apprentie en lui disant qu'il comprend ce qu'elle ressent, ce qui étonne Ahsoka et lui fait voir une nouvelle facette d'Anakin[33]. De son côté, le nouveau roi soupçonne que l'ancien souverain est à l'origine de la rébellion[34]. Il décide alors de l'exécuter sur la place publique pour en faire un exemple[34]. Les rebelles arrivent à empêcher l'exécution mais ne parviennent pas à s'échapper en raison d'un important groupe de super droïdes de combat et de droïdekas[34]. La situation oblige alors Ahsoka à intervenir en tant que Jedi devant le peuple[34]. Une fois à l'abri, Ahsoka informe Anakin et Obi-Wan que les Séparatistes savent désormais que les Jedi aident les rebelles, ce qui va intensifier les combats[34]. Afin d'en finir, les rebelles décident qu'il faut porter un coup décisif contre le roi[35]. Avant la bataille, Steela embrasse Lux afin de prouver qu'elle partage les mêmes sentiments que le jeune homme[36]. Témoin et surprise de la scène, Ahsoka doit se résigner, en raison du code Jedi à ne pas avoir d'attachement[35]. Elle donne alors un léger coup de poing fraternel à Lux[35]. Le roi envoie plusieurs véhicules de combat et un important escadron de droïdes contre les rebelles[37]. Durant les affrontements, un véhicule de combat s'écrase, ce qui fragilise le bord de la falaise où se trouve Steela[37]. Le bord s'effondre, ce qui oblige Steela à s'accrocher pour ne pas tomber[37]. Lux se précipite pour la sauver, mais il se retrouve dans la même situation[37]. Ahsoka utilise alors la Force pour le faire léviter et le ramener en sécurité[37]. Elle tente de faire la même chose pour Steela, mais le vaisseau de combat droïde tire et blesse Ahsoka, ce qui stoppe la lévitation et provoque la chute mortelle de Steela[37]. Débordé par la rébellion, le comte Dooku décide d'évacuer les restes de ses forces et ordonne au général droïde Kalani d'exécuter le roi qui lui est désormais inutile[37]. De son côté, Lux est promu sénateur d'Onderon et ramène sa planète au sein de la République[37].

Un départ imprévu[modifier | modifier le code]

Par la suite, Ahsoka est accusée du meurtre de Letta Turmond, une citoyenne de Coruscant responsable d'un attentat mortel dans le temple Jedi[38]. Anakin croit dès le départ qu'elle est innocente et décide de mener l'enquête[39]. Il découvre alors que la véritable coupable est Barriss Offee, une autre apprentie Jedi[40]. Finalement innocentée, Ahsoka se sent trahie par le conseil Jedi et décide de quitter l'Ordre, ce qui laisse Anakin sans voix et sans apprentie[41].

« Je suis désolée maître, mais je ne reviens pas[Note 5]. »

— Ahsoka Tano à Anakin Skywalker

Le départ d'Ahsoka a eu un impact sur certaines personnes qu'elle connaissait. Au cours d'une quête pour découvrir les secrets de l'immortalité, Yoda est confronté à une vision de la Grande purge Jedi[42]. Dans celle-ci, il voit Ahsoka mourir dans une salle du temple Jedi, où elle demande au vieux maître si elle fera toujours un avec la Force après avoir été expulsée de l'Ordre Jedi[42]. La vision est le résultat de la culpabilité qu’éprouve Yoda pour l'avoir conduit malgré lui sur le chemin du départ[43]. Elle meurt ensuite couchée aux côtés du maître Jedi Mace Windu et de nombreux apprentis[42]. Puis, dans une seconde vision de Yoda, elle apparaît faisant encore partie de l'Ordre Jedi mais disparaît comme tous les autres Jedi au moment d'une attaque du comte Dooku[42].

Son ancien maître, Anakin, est particulièrement touché par son départ[44]. Il se sent alors davantage seul à devoir répondre aux attentes d'être l'Élu de la prophétie, qui consiste à détruire les Sith et rétablir l'équilibre dans la Force[44]. Lors d'une mission sur la planète Utapau avec Obi-Wan, Anakin décide de contacter Ahsoka pour demander de l'aide, mais il se rappelle ensuite qu'elle a quitté l'Ordre Jedi[45]. Le jeune Jedi avoue à Obi-Wan que son apprentie lui manque et qu'elle aurait dû rester dans l'Ordre, la décrivant comme « l'une des notres »[45]. Il ajoute que le conseil Jedi a tourné le dos à Ahsoka, mais Obi-Wan lui rappelle que c'était sa décision de quitter l'Ordre[Note 6],[45].

Entre The Clone Wars et Rebels[modifier | modifier le code]

Après son départ de l'Ordre Jedi, Ahsoka essaie de vivre comme une personne normale sur Coruscant[47]. Alors qu'elle erre dans les niveaux inférieurs de la planète, Ahsoka rencontre Nix, un jeune humain scélérat[47]. Elle se mêle alors avec les autres personnes de la pègre sans révéler son passé de Jedi à Nix, ce dernier n'aimant pas les Jedi[47]. Plus tard, Ahsoka revient vers Anakin et Obi-Wan afin d'apporter son aide contre l'ancien Sith Dark Maul[48]. Elle ne revient pas dans l'Ordre, mais fait toujours confiance à Anakin et Obi-Wan[47]. Maul et ses acolytes criminels ont mis en place un siège sur Mandalore afin d'occuper la planète[48]. Cela oblige la République à envoyer Anakin, Obi-Wan et un bataillon de soldats clones pour débarrasser la planète du règne de Maul[48]. Ahsoka retrouve les deux Jedi en personne pour les aider, mais Yoda les interrompt[47]. Ce dernier ordonne à Anakin et Obi-Wan de retourner sur Coruscant, où la planète est attaquée et le chancelier Palpatine enlevé par le général Grievous[Note 7],[47].

Avant de partir, Anakin révèle à son ancienne apprentie qu'il est fier d'elle[47] et lui laisse une partie du bataillon de clones, incluant le capitaine Rex, afin de continuer le combat sur Mandalore[48]. Ahsoka reprend également ses sabres laser qu'Anakin a pu récupérer[48]. Lors d'un combat entre Maul et Ahsoka, cette dernière parvient à capturer Maul[48]. Cependant, tous les efforts d'Ahsoka deviennent vain lorsque le chancelier Palpatine, qui se révèle être le seigneur Sith Dark Sidious, lance l'Ordre 66, une commande dévastatrice qui ordonne aux clones de se retourner contre les Jedi et les abattre[48]. L'Ordre permet à Maul de s'échapper[48]. En conséquence, les clones sous les ordres d'Ahsoka se retournent contre elle, à l'exception de Rex qui avait déjà enlevé sa puce inhibitrice, un implant cérébral qui contraint chaque clone à se conformer à l'Ordre 66[48]. Ahsoka et Rex parviennent à échapper aux clones mais ils doivent simuler leur mort[48]. Ils mettent alors l'armure de Rex sur un corps d'un clone mort, qui en conséquence à la même apparence physique, et l'enterrent[48]. Afin de simuler également sa mort à l'Empire, la nouvelle organisation qui remplace la République, Ahsoka dépose ses sabres dans la tombe[48]. Estimant qu'il était trop dangereux de rester ensemble, Rex et Ahsoka se séparent[48].

Un an après l'exécution de l'Ordre 66, la plupart des soldats clones ne sont plus en service et sont remplacés par les stormtroopers[49]. De son côté, Ahsoka mène une vie paisible, sous le pseudonyme d'Ashla[Note 8], sur la planète Thabeska en tant que mécanicienne[49]. Plus tard, elle se déplace sur la lune de Raada où elle se lie d'amitié avec une habitante[51]. Cependant, les forces impériales arrivent afin d'occuper la lune, ce qui créé un mouvement d'opposition dont fait partie Ahsoka[51]. Au cours d'une confrontation, Ahsoka se voit contraint d'utiliser la Force[52]. Cette action alerte un Inquisiteur, une personne sensible à la Force chargée de traquer les derniers Jedi, nommé le Sixième Frère, de sa présence sur Raada[52]. Elle finit par quitter la lune et rencontre une personne d'importance qui a suivi ses exploits : Bail Organa, le sénateur d'Alderaan[52]. Après avoir expliqué la situation sur Raada, il accepte de l'aider[52]. En attendant, Ahsoka réalise qu'elle devra à nouveau utiliser des sabres laser[52]. Elle envisage alors de revenir sur Mandalore pour chercher ses sabres, mais estime finalement qu'il est douteux qu'ils soient restés là où elle les a laissé[48]. Ses sabres ont été laissés sur Mandalore afin de convaincre quiconque qu'elle était morte, et les reprendre pourrait compromettre cet effort[48]. Elle décide alors de fabriquer de nouveaux sabres[48]. Ahsoka doit alors aller sur la planète Ilum afin de trouver des cristaux, le cœur des sabres laser[48]. Cependant, elle constate que l'Empire s'est emparé de la planète et de ses ressources[48]. Après un peu de méditation, elle entend, via la Force, deux cristaux qui se trouvent sur Raada[52]. Une fois arrivée, Ahsoka apprend l'existence du Sixième Frère et découvre que les cristaux sont ceux du sabre laser à double lame de l'Inquisiteur[52]. Au cours de leur duel, elle parvient à prendre les deux cristaux, ce qui provoque l'explosion de l'arme et tue l'Inquisiteur[48]. À sa surprise, quand elle place les cristaux dans ses sabres, la couleur rouge se purifie et devient du blanc[48]. Peu de temps après, Ahsoka révèle à Bail qu'elle veut aider la rébellion[52]. Elle choisit alors le nom de code Fulcrum et jure de faire ce qu'elle peut pour aider[52].

Rebels[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Rebels.

Quatorze ans après la fin de la guerre des clones[53], alors que l'Empire galactique est désormais au pouvoir, Ahsoka trouve une nouvelle cause à travers une jeune Alliance rebelle[54]. Elle communique alors avec des cellules rebelles sous le nom de Fulcrum et transmet des fournitures et des plans d'attaques contre l'Empire[54]. L'une de ces cellules est l'équipage du vaisseau Ghost, qui opère sur la planète Lothal[55]. Fulcrum communique alors seulement avec Hera Syndulla, la propriétaire et pilote du vaisseau, via la radio avec une voix déguisée, et s'identifie seulement par son nom de code[55]. Afin que les rebelles reconnaissent le matériel qu'elle fournit sans dévoiler sa véritable identité, Fulcrum laisse un symbole similaire à l'une de ses marques faciales[55]. Plus tard, alors que l'équipage tente de sauver l'un des leurs, Kanan Jarrus, un Jedi, de l'Empire[56], ils sont rejoints par d'autres cellules rebelles et même par Ahsoka[56]. Celle-ci décide alors de renoncer au nom de code Fulcrum et déclare que les cellules rebelles doivent commencer à travailler ensemble afin de combattre plus efficacement l'Empire[56],[57].

Par la suite, Ahsoka continue d'aider les rebelles ainsi que l'équipage du Ghost[58]. Cependant, le seigneur Sith Dark Vador parvient à trouver la flotte rebelle, où se trouve Ahsoka[58]. Elle découvre, choquée, via la Force, la véritable identité du seigneur Sith qui n'est autre qu'Anakin Skywalker, son ancien maître Jedi[58]. En même temps, Vador sent par la Force que son « apprentie est toujours en vie[Note 9] »[58]. Le Ghost et le reste de la flotte parviennent tout de même à s'échapper[58]. Après cela, Ahsoka envoie l'équipage du Ghost recruter son vieil ami, le capitaine Rex[59]. Lorsqu'il revient à bord du vaisseau rebelle, Rex et Ahsoka se retrouvent avec émotion après tant d'années[59]. Alors qu'elle essaie d'en apprendre davantage sur Vador, Ahsoka enquête sur des jeunes novices sensibles à la Force kidnappés par les Inquisiteurs, des personnes aussi sensibles à la Force chargés de traquer les derniers Jedi[60]. Ahsoka finit par retrouver leur trace et sauve alors Kanan et son apprenti Ezra Bridger des Inquisiteurs, qu'elle réussit à battre avec facilité[60].

Plus tard, elle, Kanan et Ezra se rendent dans le temple Jedi sur Lothal afin de prendre contact avec le maître Jedi Yoda pour savoir comment vaincre Vador et les Inquisiteurs[61]. C'est alors qu'elle a une vision d'Anakin qui lui reproche d'avoir été égoïste quand elle est partie de l'Ordre Jedi, de l'avoir abandonné et déçu et ainsi regarder ce qu'il est devenu[61]. Sur un conseil de Yoda, ils se rendent sur la planète Malachor afin de trouver des informations pour vaincre leurs ennemis[62]. Celles-ci sont situées dans un temple Sith à l’intérieur d'un Holocron, une base de données[62]. Une fois arrivés, ils sont rejoints par Vador[62]. Alors que ce dernier s'apprête à tuer Ezra qui est en possession de l'Holocron, Ahsoka intervient verbalement[62]. Vador propose alors à Ahsoka de révéler l'emplacement des Jedi restants contre l'indulgence de l'Empereur[62].

« Je ne t'abandonnerais pas. Non, pas cette-fois[Note 10]. »

— Ahsoka Tano à Anakin Skywalker

Elle refuse et répond que son ancien maître, Anakin, n'aurait jamais été aussi ignoble[62]. Vador prétend avoir détruit Anakin Skywalker pour sa faiblesse, Ahsoka jure alors de le venger[62]. Elle engage ainsi le combat contre Vador, mais le Sith prend le dessus et fait chuter Ahsoka[62]. Vador tente alors à nouveau de récupérer l'Holocron auprès d'Ezra, mais il est interrompu par une féroce attaque d'Ahsoka[62]. Celle-ci fissure le masque de Vador et révèle une partie du visage d'Anakin[62]. Ahsoka promet alors de ne pas l'abandonner au mauvais coté de la Force[62]. Cependant, Vador, après un court moment de réflexion, lui annonce qu'elle va mourir[62]. Le combat s'engage à nouveau entre les deux, ce qui permet à Kanan et Ezra d'échapper à Vador et à la soudaine destruction du temple[62]. Finalement, le combat est interrompu par la destruction du temple. Vador parvient à s'en extraire mais pas Ahsoka[62]. Une fois Kanan et Ezra rentrés à la base rebelle, Rex se rend tristement compte qu'Ahsoka n'est pas de retour[62].

Selon Dave Filoni, co-créateur, superviseur de la réalisation et producteur délégué de la série, le destin d'Ahsoka reste volontairement incertain[63].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Ahsoka est une Togruta à peau orange[64]. Comme toutes les personnes de son espèce, elle possède une paire de cornes, nommés montrals, qui poussent à la base du crâne ainsi que trois tentacules reliées aux cornes et placées autour de la tête, deux sur chaque côté de l'avant et la troisième à l'arrière[64]. Grâce à ces montrals, elle peut détecter quoi que ce soit jusqu'à 25 mètres par écholocalisation[6]. Ahsoka a un tempérament situé entre celui d'Anakin Skywalker, son maître Jedi, et d'Obi-Wan Kenobi, l'ancien maître d'Anakin[65]. Tandis qu'Anakin s'emporte, Obi-Wan réfléchit avant de prendre des décisions[65]. Elle apprécie l'impétuosité d'Anakin, mais admire la patience et la réflexion dont fait preuve Obi-Wan[65]. Durant le long métrage Star Wars: The Clone Wars et les deux premières saisons de la série du même nom, Ahsoka est vêtue d'un bustier tubulaire avec une minijupe, un legging blanc et des bottes hautes[66]. Elle possède un sabre laser, l'arme officielle des Jedi, de couleur vert[66], qu'elle manie sous la forme de combat au sabre nommée « Shien »[6].

Dès l'épisode Héros des deux côtés de la troisième saison, Ahsoka, qui est plus âgée et mature[67], opte pour une nouvelle tenue moins révélatrice avec une jupe plus longue ainsi que des jambières et de nouvelles bottes[66]. Elle dispose dès lors d'un second sabre laser, également de couleur vert[68]. Dave Filoni, superviseur de la réalisation de la série, décrit ce changement comme le reflet de ce qu'elle vit durant la guerre et de l'approche des événements et du design de La Revanche des Sith[67]. Ashley Eckstein, qui prête sa voix au personnage d'Ahsoka, juge la nouvelle tenue comme plus appropriée pour un Jedi[69]. L'actrice estime que la tenue n'est pas excessivement féminine en raison de la personnalité d'Ahsoka qu'elle voit comme un garçon manqué[69].

Dans la série Star Wars Rebels, qui se déroule quatorze ans après la fin de la guerre des clones, Ahsoka porte désormais une armure, trouvée dans un ancien temple Jedi, inspirée par des photographies de femmes samouraïs[70]. Elle possède à nouveau deux sabres laser mais, cette fois-ci, de couleur blanc[71] afin d'indiquer qu'elle n'est pas un Jedi ou un Sith[70]. Ses marques faciales ont également été modifiées afin de montrer le vieillissement du personnage[57].

Interprétation[modifier | modifier le code]

Femme aux cheveux blonds avec une veste noire.
Ashley Eckstein en 2014.

Le , le site TheForce.net révèle que l'actrice américaine Ashley Eckstein prêtera sa voix au personnage d'Ahsoka Tano[72]. Lors de l'audition de l'actrice, Dave Filoni, superviseur de la réalisation de Star Wars: The Clone Wars, désirait qu'Eckstein apporte un peu de sa propre personnalité dans le personnage d'Ahsoka[73]. Ainsi, la personnalité de l'actrice a eu un impact important afin d'obtenir le rôle[73]. Une fois la production de The Clone Wars débutée, il a fallu environ six mois à Eckstein et aux scénaristes pour bien cerner le personnage[73]. Par conséquent, une grande partie des dialogues de la première moitié de la première saison ont été réenregistrés afin de mieux représenter Ahsoka[73]. Selon Eckstein, l'arrivée de Matt Lanter, l'interprète d'Anakin Skywalker, a permis de solidifier le personnage[73].

Dans la série télévisée Star Wars Rebels, Eckstein reprend son rôle d'Ahsoka quand celle-ci se cache sous le nom de Fulcrum[74]. Afin de préserver la véritable identité de Fulcrum, la voix d'Eckstein fut modifiée[74]. L'actrice a appris l'introduction d'Ahsoka dans Rebels environ un an avant la diffusion de l'épisode final de la première saison[75]. Lors des premières sessions d'enregistrement de Rebels, Eckstein éprouvait une difficulté avec le ton qu'elle devait adopter pour la voix[75]. Filoni lui conseille alors d'utiliser un ton bas, mais aussi et principalement sa propre voix en raison de l'âge proche de l'actrice et d'Ahsoka[75]. Alors que quatorze ans sépare les événements de The Clone Wars et Rebels, Eckstein ne sait pas ce qu'Ahsoka a vécu entre les deux séries, ce qui a représenté une difficulté pour sa performance vocale[73]. En effet, Filoni évite de donner aux acteurs des intrigues détaillées afin que cela n'affecte pas leurs performances[76]. Ainsi, Eckstein n'a pas su si Ahsoka allait survivre lors de son duel contre Dark Vador[76].

Création du personnage[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Ahsoka Tano a été créée par George Lucas, le créateur de Star Wars, afin d'expliquer la différence de comportement d'Anakin Skywalker entre L'Attaque des clones, où il est un apprenti Jedi impertinent et indiscipliné, et La Revanche des Sith, où il est un chevalier Jedi sage et réservé[77]. Le personnage d'Ahsoka est dévoilé pour la première fois le par Lucasfilm[78].

« Avec Ahsoka, je voulais développer un personnage qui aiderait Anakin à se calmer. Nous voulions voir comment Anakin et Ahsoka deviennent des amis, des partenaires, une équipe[Note 11],[16]. »

George Lucas, créateur de Star Wars.

Initialement, Dave Filoni, superviseur de la réalisation de Star Wars: The Clone Wars, avait pour idée que la série tournerait autour d'un équipage qui voyageaient à bord d'un vaisseau spatial similaire au Faucon Millenium[79]. Cet équipage aurait inclut un padawan Jedi nommé Ashla et son maître Jedi[79]. Cependant, Lucas décida que la série devait se concentrer sur les personnages des films, mais certaines idées de Filoni furent incluses, comme Ashla, dont le prénom a finalement été changé en Ahsoka où Lucas décida d'en faire un personnage féminin[79]. Lucas, qui a deux filles, avait la forte conviction que la science-fiction et la fantaisie pouvait attirer les préadolescentes grâce au personnage d'Ahsoka[80].

Lors du développement du personnage, Filoni a conçu une histoire, non produite dans The Clone Wars, se déroulant durant l'enfance d'Ahsoka avant qu'elle ne soit découverte par le maître Jedi Plo Koon[81]. Celle-ci devait raconter l’histoire d'un chasseur de primes, nommé Latranz, qui s'intéresse aux enfants sensibles à la Force et se fait passer pour un Jedi dans le but de kidnapper Ahsoka[81]. Le personnage est, selon Filoni, inspiré par celui de San dans le film japonais Princesse Mononoké sorti en 1997[82]. Le réalisateur compare, notamment, le fait que les deux personnages ont grandi sans leurs parents, ce qui oblige à apprendre un mode de vie différent, et que San et Ahsoka sont sauvages et indépendantes[82]. La façon dont San se déplace a influencé les différents mouvements d'Ahsoka, particulièrement ses déplacements rapides décrits comme ceux d'un animal[83].

Écriture[modifier | modifier le code]

Dès le début de l'écriture du personnage, Dave Filoni est face à un problème, le réalisateur n'ayant aucune idée de la vie d'une jeune fille de quatorze ans[84]. Il essaie alors d'avoir un aperçu grâce à ses collègues féminins de Lucasfilm, mais arrive finalement à la conclusion que « la jeune fille est d'abord un Jedi. Je sais ce que les Jedi sont. Je vais écrire un Jedi âgé de quatorze ans et voir comment ça se passe[Note 12] »[84].

Homme blanc aux cheveux bruns et yeux marrons.
Dave Filoni en 2009.

Le réalisateur a toujours eu « une histoire en tête[Note 13] » concernant le développement global du personnage d'Ahsoka[85]. Ashley Eckstein, qui interprète Ahsoka, avoue qu'elle et les scénaristes étaient conscients de la réaction du public qui trouve le personnage agaçant, mais qu'il suffit de peu pour le rendre attachant[73].

Une saison d'écart sépare la production de Star Wars: The Clone Wars et la diffusion originale, ce qui inclut le développement d'Ahsoka[73]. Eckstein implore alors les fans d'être patients avec la croissance du personnage[73]. Lorsqu'Ahsoka quitte l'Ordre Jedi à la fin de la cinquième saison de la série, le scénario prévoyait initialement son retour à l'Ordre[86]. Cependant, Filoni suggère à Lucas qu'Ahsoka reste expulsée de l'Ordre afin de voir où cela mènera le personnage, ce que Lucas accepte[86]. Filoni se décrit comme le protecteur du personnage d'Ahsoka[87].

Le personnage de Fulcrum, introduit au début de Star Wars Rebels, a toujours été conçu comme étant Ahsoka[70]. Filoni, qui est co-créateur, superviseur de la réalisation et producteur délégué de la série, voit le nouveau rôle d'Ahsoka comme similaire à celui joué par Obi-Wan Kenobi dans Un nouvel espoir[57]. Le rôle est également inspiré par le personnage de Gandalf, de la trilogie du Seigneur des anneaux, où ce dernier aide les héros[88]. Alors qu'elle est plus mature et confiante dans Rebels, Filoni voulait tout de même que la personnalité d'Ahsoka durant sa jeunesse soit encore présente[73]. Il cite la passion des fans pour le personnage comme une des raisons de l'importance d'Ahsoka dans The Clone Wars et Rebels[89].

Adaptations[modifier | modifier le code]

Livres, romans et bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Ahsoka apparaît dans de nombreux livres, romans et bandes dessinées tirés de la série d'animation Star Wars: The Clone Wars et sortis avant son annulation le [90],[91]. Contrairement à la série, ces produits dérivés ne sont plus canoniques dans l'univers Star Wars[92]. Cependant, tous les produits sortis depuis 2014 sont eux considérés comme canon[93]. Ainsi, dans le roman Riposte, sorti en 2015, Ahsoka est référencée, sous son nom de code Fulcrum, par le pilote rebelle Wedge Antilles[94]. Ce dernier évoque une mission dans laquelle il s'est cassé la jambe à bord de son chasseur A-wing à la suite d'un crash au bord d'un volcan[94]. Cette mission s'est passée dans les premiers jours de l'Alliance rebelle où Wedge fut encouragé à aller sur ladite mission par un agent connu sous le nom de Fulcrum[94]. Plusieurs références mineures sont également en lien avec Ahsoka dans différents médias, notamment dans les romans Tarkin, sorti en 2014, Les Seigneurs des Sith et Return of the Jedi: Beware the Power of the Dark Side!, sortis en 2015, et la bande dessinée Kanan : Le Dernier Padawan sortie en 2015[95].

Ahsoka apparaît dans de nombreux guides dédiés à The Clone Wars, Rebels ou à la saga entière[96]. Elle est aussi présente dans un comic strip intitulé Ocean Rescue et publié dans le douzième numéro britannique du Star Wars Rebels Magazine en décembre 2015[97]. Depuis mars 2016, Ahsoka apparaît dans plusieurs novélisations, publiées sous forme de romans, des épisodes tirés de la série d'animation Star Wars Rebels[98]. Ahsoka apparaît également dans son propre roman qui relate les événements depuis son départ de l'Ordre Jedi dans The Clone Wars jusqu'à sa première apparition dans Rebels[99]. Intitulé Ahsoka et écrit par E. K. Johnston, il est paru le aux États-Unis[99]. Pour Dave Filoni, Ahsoka ne doit pas être considérée comme un personnage animé, mais plutôt comme un personnage qui peut exister « dans toutes les formes de médias[Note 14] »[76].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Dès 2008, Ahsoka est un personnage jouable dans deux jeux vidéo d'action basés sur le film et la série Star Wars: The Clone Wars[100]. Intitulés Star Wars: The Clone Wars - Duels au sabre laser et Star Wars: The Clone Wars - L'Alliance Jedi, le premier est développé par Krome Studios et le second par LucasArts[101],[102]. Un an plus tard, elle est présente dans un nouveau jeu d'action, Star Wars: The Clone Wars - Les Héros de la République, également développé par Krome Studios, qui se déroule durant la première saison de la série[103]. De 2010 à 2014, Ahsoka est dans Star Wars: Clone Wars Adventures, un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur développé par Sony Online Entertainment[104],[105].

En 2011, elle est présente dans le jeu d'action-aventure Lego Star Wars 3: The Clone Wars développé par Traveller's Tales[106]. Deux ans plus tard, elle apparaît dans le jeu de flipper Star Wars Pinball développé par Zen Studios (en) en partenariat avec LucasArts[107]. En 2015, Ahsoka est présente dans Disney Infinity 3.0, un jeu de type monde virtuel libre associé à des figurines, développé par Avalanche Software[108]. Le personnage d'Ahsoka retourne en 2016 dans l'univers de Lego grâce à un contenu téléchargeable dédié à la série Star Wars Rebels pour le jeu Lego Star Wars : Le Réveil de la Force[109].

Figurines[modifier | modifier le code]

En 2008, Hasbro produit la toute première figurine d'Ahsoka Tano dans le cadre de la ligne de jouets de la série Star Wars: The Clone Wars[110]. Malgré qu'Ahsoka soit un personnage principal de la série, peu de figurines sont conçues en raison d'un rare changement de tenues dans The Clone Wars[110]. La ligne de jouets consacrée à la série se termine en 2013[111]. En 2009, Ahsoka rejoint une nouvelle ligne de jouets, également par Hasbro, nommée Star Wars Transformers[112]. La ligne mêle l'univers de Star Wars et de Transformers, où Ahsoka peut se transformer en chasseur Jedi à la façon des Transformers[112].

Depuis 2015, Hasbro produit à nouveau des figurines centrées sur Ahsoka d'après la série Star Wars Rebels[110],[113]. Plusieurs figurines d'Ahsoka Tano ont également été créées par Lego pour la collection Lego Star Wars depuis 2008[114]. Parallèlement, la société Funko produit deux figurines bobblehead sur Ahsoka. La première, d'après The Clone Wars, sort en 2008 dans la collection Wacky Wobbler[115], tandis que la deuxième, d'après Rebels, sort en 2016 dans la collection Pop![116].

Réception[modifier | modifier le code]

Lorsque le personnage d'Ahsoka Tano est introduit dans le long métrage Star Wars: The Clone Wars, beaucoup de critiques reprochent au personnage d'avoir un caractère désagréable et qu'Ahsoka doit forcément mourir[117],[118]. Ce deuxième reproche fait référence à l'absence du personnage dans La Revanche des Sith[117]. Il est alors suspecté qu'Ahsoka allait mourir avant les événements de l'épisode III[117]. Le journal Los Angeles Times décrit Ahsoka comme un personnage qui est « soigneusement conçu pour être mignon[Note 15] »[119]. De son côté, le magazine Wired estime insuffisant le bustier tubulaire et la minijupe qu'Ahsoka porte durant le long métrage et les deux premières saisons de la série du même nom[68]. Cependant, dès la nouvelle tenue du personnage, le magazine qualifie celle-ci comme « plus appropriée[Note 16] »[68]. L'immaturité initiale d'Ahsoka lui a permis de grandir afin d'être considérée comme un personnage équilibré et complexe[118]. Durant la série, la jeunesse d'Ahsoka sert aux jeunes téléspectateurs afin qu'ils puissent s'identifier au personnage[117].

Le site web Io9 (en) considère Ahsoka comme l'un des meilleurs aspects de The Clone Wars et met en évidence le rôle du personnage dans l'exploration des nuances de la guerre et les défauts de l'Ordre Jedi[117]. Tech Times, un site web dédié aux innovations technologiques, définit la série comme l'histoire d'Ahsoka[120]. Le site ajoute que le personnage est le point d'entrée de The Clone Wars[120]. Pour les magazines Variety et Slate, l'arrivée d'Ahsoka dans l'univers Star Wars est conçue pour conquérir le public féminin[121],[122]. Dès la troisième saison, le personnage d'Ahsoka est jugé moins irritant et plus mature que durant les précédentes et le film[123],[67]. Le journaliste Chris Taylor (en) estime dans son livre, How Star Wars Conquered the Universe: The Past, Present, and Future of a Multibillion Dollar Franchise, que la décision d'Ahsoka de quitter l'Ordre Jedi est le cliffhanger le plus inattendu de la série[80]. Selon The Mary Sue, un site web centré sur la place des femmes dans le monde des geeks, la relation entre Ahsoka et Anakin Skywalker, son maître Jedi, est essentielle afin de comprendre le développement d'Anakin entre L'Attaque des clones et La Revanche des Sith[124].

Certaines critiques émettent l'hypothèse que le sentiment d'échec d'Anakin, quand Ahsoka quitte l'Ordre Jedi, contribue à sa chute vers le côté obscur de la Force[118],[125],[126]. Ahsoka est considérée comme l'un des personnages les plus importants de Star Wars[118],[127], en particulier pour les jeunes filles[128],[129]. Selon Erika Travis, l'un des auteurs de Fan Phenomena: Star Wars (2013), Ahsoka est « compatissante et féminine sans être ouvertement sexualisée[Note 17] »[130]. De son côté, Peter W. Lee, l'auteur de A Galaxy Here and Now: Historical and Cultural Readings of Star Wars (2016), voit en Ahsoka une icône féministe[131]. Il ajoute qu'elle est l'un de plusieurs personnages qui rendent The Clone Wars supérieur aux six premiers films en dépeignant les femmes fortes[131]. Parallèlement, Ashley Eckstein, qui prête sa voix au personnage, est nominée en 2012 et 2013 aux BTVA Awards dans la catégorie de la meilleure performance vocale féminine dans une série télévisée[132],[133]. En 2015, le site WatchMojo.com (en) classe Ahsoka comme le troisième meilleur personnage de l'univers étendu de Star Wars[134].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le point de référence (point zéro de la chronologie Star Wars) est la bataille de Yavin dans l'épisode IV de la saga.
  2. (en) « Snips »
  3. (en) « Skyguy »
  4. La première bataille de Géonosis, visible dans L'Attaque des clones, marque le début de la guerre des clones.
  5. (en) « I'm sorry, Master, but I'm not coming back. »
  6. À la suite de l'annulation de Star Wars: The Clone Wars, plusieurs épisodes inachevés ont été diffusés sur le site officiel de Star Wars[46]. Ce moment est visible dans l'épisode intitulé In Search of the Crystal du projet The Clone Wars Legacy[46].
  7. Ce moment précède les événements de La Revanche des Sith.
  8. Il s'agit également du prénom d'une initiée Jedi Togruta dans L'Attaque des clones[50].
  9. (en) « The Apprentice Lives »
  10. (en) « I won't leave you. Not this time. »
  11. (en) « With Ahsoka, I wanted to develop a character who would help Anakin settle down. We wanted to look at how Anakin and Ahsoka become friends, partners, a team. »
  12. (en) « The girl's a Jedi. I know what Jedi are like. I'll just write a fourteen-year-old Jedi and see how that goes. »
  13. (en) « A story in mind. »
  14. (en) « In all forms of media »
  15. (en) « Carefully calculated-to-be-cute. »
  16. (en) « More appropriate »
  17. (en) « Compassionate and feminine, without being overtly sexualized. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Jason Fry, Star Wars: The Clone Wars - The Visual Guide, Dorling Kindersley, (ISBN 978-0-7566-4121-4).
  2. a, b, c et d Ryder Windham, Adam Bray, Daniel Wallace et Tricia Barr (trad. de l'anglais par Philippe Touboul), Ultimate Star Wars, Hachette Livre, , 320 p. (ISBN 978-2-012-20631-1), p. 88.
  3. a et b (en) « Padawan Ahsoka Joins the Star Wars Cast », sur Starwars.com, archivé sur Web.archive.org,‎ (consulté le 7 juin 2015).
  4. (en) Jason Fry, Star Wars: The Clone Wars - Character Encyclopedia, Dorling Kindersley, (ISBN 978-1-4053-5407-3), p. 10.
  5. (en) « Ahsoka Tano », sur Starwars.com (consulté le 7 juin 2015).
  6. a, b, c, d, e, f, g et h Adam Bray, Kerrie Dougherty, Cole Horton et Michael Kogge (trad. de l'anglais par Philippe Touboul), Star Wars : Tout ce que vous devez savoir ! : Électron libre, Hachette Livre, , 240 p. (ISBN 978-2-011-46121-6), p. 14, 15.
  7. a et b « Star Wars: The Clone Wars », sur Planète Jeunesse (consulté le 2 décembre 2016).
  8. a et b « Star Wars: La Guerre des Clones », sur Doublage.qc.ca (consulté le 2 décembre 2016).
  9. Patrice Girod, « L'Histoire : Toutes les grandes étapes du film », Lucasfilm Magazine : Le Guide officiel du film La Menace fantôme, no hors série no 1,‎ .
  10. a, b, c, d et e Daniel Wallace, Star Wars : Les secrets de la galaxie - Batailles : Qui régnera sur la galaxie ?, Nathan, (ISBN 978-2-0925-4885-1).
  11. a, b, c et d (en) Dan Casey, 100 Things Star Wars Fans Should Know & Do Before They Die, Triumph Books, , 416 p. (ISBN 978-1-629-37164-1), p. 44.
  12. (en) Rachel Paxton, « 12 Awesome Jedi Masters in Star Wars: The Clone Wars », sur Screenrant.com,‎ (consulté le 29 septembre 2016).
  13. (en) Charlie Jane Anders, « The Look Of Clone Wars Will Be Gritty, Not Pretty », sur Io9 (en),‎ (consulté le 31 août 2016).
  14. (en) Becca Benjamin, « Star Wars Rebels Ahsoka Tano: “I am Not a Jedi” », sur The Bearded Trio,‎ (consulté le 31 août 2016).
  15. (en) « New Star Wars: The Clone Wars Character! », sur Comingsoon.net,‎ (consulté le 27 septembre 2016).
  16. a et b (en) Annalee Newitz, « George Lucas Spills All About Clone Wars at Skywalker Ranch », sur Io9 (en),‎ (consulté le 31 août 2016).
  17. a et b (en) Stephen J. Sansweet, Pablo Hidalgo, Bob Vitas, Daniel Wallace, Mary Franklin, Josh Kushins et Chris Cassidy, The Complete Star Wars Encyclopedia, Del Rey Books, , 1408 p. (ISBN 978-0-345-47763-7), p. 217.
  18. (en) Lauren Davis, « Why Ahsoka Tano Is the Best Thing to Happen to Star Wars in 20 Years », sur Io9 (en),‎ (consulté le 1er septembre 2016).
  19. (en) Eleanor Tremeer, « Why Rogue One Could Herald Ahsoka Tano's Entrance Into The Star Wars Films », sur Moviepilot (en),‎ (consulté le 1er septembre 2016).
  20. (en) Amy Ratcliffe, « 5 of the Most Important Anakin and Ahsoka Moments », sur Starwars.com,‎ (consulté le 1er septembre 2016).
  21. (en) Derek R. Sweet, Star Wars in the Public Square: The Clone Wars as Political Dialogue, McFarland & Company, , 224 p. (ISBN 978-0-786-47764-7), p. 85.
  22. a et b Adam Bray, Kerrie Dougherty, Cole Horton et Michael Kogge (trad. de l'anglais par Philippe Touboul), Star Wars : Tout ce que vous devez savoir !, Hachette Livre, , 240 p. (ISBN 978-2-011-46121-6), p. 21.
  23. a et b (en) « Mike Watches Star Wars: The Clone Wars – 3x10, Heroes On Both Sides », sur Partialarc.com,‎ (consulté le 9 octobre 2016).
  24. (en) Eric Goldman, « Star Wars: The Clone Wars - Heroes on Both Sides Review », sur IGN,‎ (consulté le 9 octobre 2016).
  25. a, b, c, d, e, f, g et h (en) Christian Blauvelt, « Star Wars: The Clone Wars recap: Ahsoka Embraces Her Dark Side », sur Entertainment Weekly,‎ (consulté le 10 octobre 2016).
  26. (en) Amy Ratcliffe, « TV Recap: Star Wars: The Clone Wars S3E17 Ghosts of Mortis », sur Newsarama (en),‎ (consulté le 13 décembre 2016).
  27. a, b, c, d, e et f (en) Amy Ratcliffe, « Post Game TV Recap: Star Wars: The Clone Wars S3 Finale! », sur Newsarama (en),‎ (consulté le 11 octobre 2016).
  28. a et b (en) Christian Blauvelt, « Star Wars: The Clone Wars recap: Ordinary villainy or cartoonish supervillainy? », sur Entertainment Weekly,‎ (consulté le 13 octobre 2016).
  29. a, b et c (en) Christian Blauvelt, « Star Wars: The Clone Wars recap: Jedi in Chains! », sur Entertainment Weekly,‎ (consulté le 13 octobre 2016).
  30. a, b, c et d (en) Eric Goldman, « Star Wars: The Clone Wars: Escape From Kadavo Review », sur IGN,‎ (consulté le 13 octobre 2016).
  31. a, b, c, d, e, f et g (en) Christian Blauvelt, « Star Wars: The Clone Wars recap: A Song of Ice and Fire », sur Entertainment Weekly,‎ (consulté le 13 octobre 2016).
  32. a, b, c, d, e, f et g (en) « Clone Wars Review: Episode 5.02 A War on Two Fronts », sur Starwarsunderworld.com,‎ (consulté le 23 octobre 2016).
  33. a, b et c (en) Eric Goldman, « Star Wars: The Clone Wars - Front Runners Review », sur IGN,‎ (consulté le 23 octobre 2016).
  34. a, b, c, d et e (en) Christopher Williams, « TV Review: FTN Reviews Clone Wars S05E04 The Soft War », sur Followingthenerd.com,‎ (consulté le 23 octobre 2016).
  35. a, b et c (en) « Star Wars: The Clone Wars – Tipping Points Review », sur Thefilteredlens.com,‎ (consulté le 23 octobre 2016).
  36. (en) « Steela Gerrera Biography Gallery », sur Starwars.com (consulté le 23 octobre 2016).
  37. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Tipping Points Episode Gallery », sur Starwars.com (consulté le 23 octobre 2016).
  38. (en) Noel Kirkpatrick, « Star Wars: The Clone Wars The Jedi Who Knew Too Much Review: Born to Run », sur TV.com,‎ (consulté le 1er septembre 2016).
  39. (en) Lauren Davis, « On the Clone Wars season finale, Ahsoka breaks Anakin's heart and may push him toward the Dark Side », sur Io9 (en),‎ (consulté le 1er septembre 2016).
  40. (en) Noel Kirkpatrick, « Star Wars: The Clone Wars Season 5 Finale: The End », sur TV.com,‎ (consulté le 1er septembre 2016).
  41. (en) Ashley Eckstein, « E-Mails Between Master & Padawan About Ahsoka's Decision », sur Starwars.com,‎ (consulté le 1er septembre 2016).
  42. a, b, c et d (en) « Review: The Clone Wars Season 6 Episode 12: Destiny », sur Jeditemplearchives.com,‎ (consulté le 18 septembre 2015).
  43. (en) « Yoda's Visions : The Lost Missions Q&A - Star Wars: The Clone Wars » [vidéo], sur YouTube,‎ (consulté le 23 octobre 2016).
  44. a et b (en) Ryder Windham, Adam Bray, Daniel Wallace et Tricia Barr, Ultimate Star Wars : Ahsoka Walks Away, Dorling Kindersley, , 320 p. (ISBN 978-1-465-43601-6), p. 63.
  45. a, b et c (en) « Crystal Crisis: A Legacy Refracted », sur Starwarsreport.com,‎ (consulté le 9 novembre 2016).
  46. a et b « The Clone Wars : quatre épisodes inédits à voir en animatique ! », sur Starwars-universe.com,‎ (consulté le 9 novembre 2016).
  47. a, b, c, d, e, f et g (en) « SWCE 2016: Ahsoka's Untold Tales Panel Liveblog », sur Starwars.com,‎ (consulté le 3 décembre 2016).
  48. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s et t (en) Stephen M. Colbert, « Star Wars: 15 Secrets Revealed In The New Ahsoka Novel », sur Screenrant.com,‎ (consulté le 3 décembre 2016).
  49. a et b (en) Brian Cameron, « Book Review: Ahsoka By E. K. Johnston », sur Jedinews.co.uk,‎ (consulté le 3 décembre 2016).
  50. (en) Megan Crouse, « Star Wars: 5 Things You Might Not Know About Ahsoka Tano », sur Denofgeek.com,‎ (consulté le 6 décembre 2016).
  51. a et b (en) Pete Morrison, « Review: Star Wars Ahoska by E.K. Johnston (Hardcover and Audiobook Review) », sur Rebelsreport.com,‎ (consulté le 5 décembre 2016).
  52. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) « Ahsoka, by EK Johnston – Review », sur Dorksideoftheforce.net,‎ (consulté le 5 décembre 2016).
  53. (en) Matt Fowler, « Everything You Need to Know About Star Wars Rebels », sur IGN,‎ (consulté le 2 septembre 2016).
  54. a et b « Deux anciens acteurs de The Clone Wars impliqués dans Rebels », sur Starwars-universe.com,‎ (consulté le 8 mars 2015).
  55. a, b et c (en) Pablo Hidalgo, « Star Wars Rebels Recounted », Star Wars Insider 2016 Special Edition,‎ , p. 142.
  56. a, b et c (en) Eric Goldman, « Star Wars Rebels: Fire Across the Galaxy Review », sur IGN,‎ (consulté le 6 novembre 2016).
  57. a, b et c (en) Brian Truitt, « A Jedi returns in Star Wars Rebels finale », sur USA Today,‎ (consulté le 8 mars 2015).
  58. a, b, c, d et e (en) Seane Keane, « Star Wars Rebels Season 2 premiere Recap: The Siege of Lothal begins as a Sith Lord tightens his grip », sur New York Daily News,‎ (consulté le 10 décembre 2015)
  59. a et b (en) « Ranking Rebels: 10 Highlights from Relics of the Old Republic », sur Starwars.com,‎ (consulté le 2 septembre 2016).
  60. a et b (en) Seane Keane, « Star Wars Rebels Season 2 Episode 8 Recap: Dark side acolytes put The Future of the Force in jeopardy », sur New York Daily News,‎ (consulté le 5 septembre 2016).
  61. a et b (en) David Daut, « Star Wars Rebels Recap: Shroud Of Darkness », sur Heroic Hollywood,‎ (consulté le 5 septembre 2016).
  62. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o (en) Seane Keane, « Star Wars Rebels S2 finale: Twilight of the Apprentice », sur New York Daily News,‎ (consulté le 7 septembre 2016).
  63. (en) « Star Wars Rebels: Dave Filoni on Ahsoka's Fate, Maul's Return and Much More », sur IGN,‎ (consulté le 1er avril 2016).
  64. a et b (en) « Togruta », sur Starwars.com (consulté le 7 septembre 2016).
  65. a, b et c (en) « Creators Talk Clone Wars: Lucas and Filoni », sur Starwars.com, archivé sur Web.archive.org,‎ (consulté le 7 septembre 2016).
  66. a, b et c (en) Patty Hammond, « Ahsoka's Design Changes From Concept to Rebels », sur Thecantinacast.net,‎ (consulté le 15 septembre 2016).
  67. a, b et c (en) Eric Goldman, « The Clone Wars: Ahsoka's New Look », sur IGN,‎ (consulté le 16 septembre 2016).
  68. a, b et c (en) Scott Thill, « Jedi Cover-Up: Clone Wars Ahsoka Gets Less-Revealing Costume », sur Wired,‎ (consulté le 16 septembre 2016).
  69. a et b (en) « Red Five: Ashley Eckstein's Five Favorite Star Wars Fashions », Star Wars Insider, no 132,‎ , p. 78.
  70. a, b et c (en) « Rebels Recon: Inside Fire Across the Galaxy » [vidéo], sur Starwars.com (consulté le 8 septembre 2016).
  71. (en) Brian Truitt, « Watch: Jedi's journey back to Star Wars », sur USA Today,‎ (consulté le 18 septembre 2016).
  72. (en) « Rumor Alert: Who's Ashoka's Voice? », sur TheForce.net,‎ (consulté le 14 septembre 2016).
  73. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) Dan Brooks, « From The Clone Wars to Rebels: Ashley Eckstein on Ahsoka Tano's Journey », sur Starwars.com,‎ (consulté le 8 septembre 2016).
  74. a et b (en) Amy Ratcliffe, « Ashley Eckstein Discusses Star Wars Rebels and the Return of Ahsoka Tano », sur Nerdist.com,‎ (consulté le 15 décembre 2016).
  75. a, b et c (en) Robin Parrish, « Ahsoka Tano Returns: Ashley Eckstein Talks Star Wars Rebels Season 2 », sur Techtimes.com,‎ (consulté le 14 septembre 2016).
  76. a, b et c (en) « Ahsoka's Untold Tales Panel - Star Wars Celebration Europe 2016 » [vidéo], sur YouTube,‎ (consulté le 15 septembre 2016).
  77. Article du TV Guide du 11 août 2008.
  78. Ryder Windham, Daniel Wallace et Pablo Hidalgo (trad. de l'anglais par Paul Jimenes), Générations Star Wars, la chronique illustrée de 40 ans d'aventures : Nouvelle édition enrichie et augmentée : Star Wars pour toujours, 2008, Hors Collection, , 368 p. (ISBN 978-2-258-13773-8), p. 284.
  79. a, b et c (en) Frank Parisi et Gary Scheppke, The Art of Star Wars: The Clone Wars, Chronicle Books, , 272 p. (ISBN 978-0-8118-6889-1), p. 14.
  80. a et b (en) Chris Taylor, How Star Wars Conquered the Universe: The Past, Present, and Future of a Multibillion Dollar Franchise, Basic Books, , 512 p. (ISBN 978-0-465-09751-7), p. 377.
  81. a et b (en) Eric Goldman, « Star Wars Celebration 2016: New Images and Info From Unfinished Ahsoka The Clone Wars Episodes », sur IGN,‎ (consulté le 8 septembre 2016).
  82. a et b (en) Bryan Young, « How Princess Mononoke Inspired Ahsoka Tano », sur Starwars.com,‎ (consulté le 5 novembre 2016).
  83. (en) Charlie Jane Anders, « Clone Wars Baby Jedi Scampers Like A Cartoon Animal », sur Io9 (en),‎ (consulté le 5 novembre 2016).
  84. a et b (en) « Dave Filoni Speaks at the National Center for Women & Information Technology » [vidéo], sur YouTube,‎ (consulté le 8 septembre 2016).
  85. (en) Sandy Schaefer, « Star Wars Rebels: Ahsoka Tano May Return in Season 3 », sur Screenrant.com,‎ (consulté le 8 septembre 2016).
  86. a et b (en) Dan Brooks, « Interview: Dave Filoni on Star Wars Rebels, Part 3 », sur Starwars.com,‎ (consulté le 8 septembre 2016).
  87. (en) Patrick Kevin Day, « Star Wars: The Clone Wars: Dave Filoni on Ahsoka's fate, Master Yoda », sur Los Angeles Times,‎ (consulté le 8 septembre 2016).
  88. (en) Bryan Young, « The Cinema Behind Star Wars: The Lord of the Rings », sur Starwars.com,‎ (consulté le 3 décembre 2016).
  89. (en) « Ashley Eckstein and Dave Filoni Interview - Star Wars Celebration Europe 2016 » [vidéo], sur YouTube,‎ (consulté le 9 septembre 2016).
  90. (en) « Rise of the Empire (including Clone Wars) », sur Swbooks.net (consulté le 20 novembre 2016).
  91. (en) « A New Direction for Lucasfilm Animation », sur Starwars.com,‎ (consulté le 20 novembre 2016).
  92. (en) « SDCC 2014: Star Wars: A New Dawn Panel – Liveblog », sur Starwars.com,‎ (consulté le 20 novembre 2016).
  93. (en) « The Legendary Star Wars Expanded Universe Turns a New Page », sur Starwars.com,‎ (consulté le 20 novembre 2016).
  94. a, b et c (en) Amy Ratcliffe, « 9 Connections Star Wars: Aftermath Makes to the Known Star Wars Universe », sur Starwars.com,‎ (consulté le 25 avril 2016).
  95. (en) « Ahsoka Tano in Other Canon Star Wars Media », sur Team-ahsoka.com,‎ (consulté le 6 décembre 2016).
  96. « Guides et Beaux Livres », sur Starwars-universe.com (consulté le 6 décembre 2016).
  97. (en) « Star Wars Rebels : Ocean Rescue », sur Swbooks.net (consulté le 6 décembre 2016).
  98. « Les romans Star Wars Rebels vont continuer à la Bibliothèque Verte ! », sur Starwars-universe.com,‎ (consulté le 20 novembre 2016).
  99. a et b (en) Amy Ratcliffe, « New Star Wars Novel Featuring Ahsoka Tano Announced (Exclusive) », sur Nerdist.com,‎ (consulté le 25 avril 2016).
  100. (en) « Ahsoka Tano Games », sur Giant Bomb (consulté le 24 novembre 2016).
  101. (en) Jonathan Miller, « Star Wars The Clone Wars: Lightsaber Duels Review », sur GameSpot,‎ (consulté le 24 novembre 2016).
  102. (en) Matt Casamassina, « Star Wars The Clone Wars: Jedi Alliance Review », sur IGN,‎ (consulté le 24 novembre 2016).
  103. (en) « Star Wars The Clone Wars: Republic Heroes Game Q&A :: Jedi VS Clones », sur Kidzworld.com,‎ (consulté le 24 novembre 2016).
  104. (en) Dan Whitehead, « Star Wars: Clone Wars Adventures Review », sur Eurogamer,‎ (consulté le 24 novembre 2016).
  105. « La fin de Clone Wars Adventures », sur Starwars-universe.com,‎ (consulté le 24 novembre 2016).
  106. (en) « LEGO Star Wars III: The Clone Wars Review », sur Gamingunion.net,‎ (consulté le 24 novembre 2016).
  107. (en) Neil Sorens, « Star Wars Pinball Is Here...and There's More to Come », sur Starwars.com,‎ (consulté le 24 novembre 2016).
  108. (en) Andy Robertson, « Everything We Know About Disney Infinity 3.0 Star Wars », sur Forbes.com,‎ (consulté le 24 novembre 2016).
  109. Laurent Pradal, « Lego Star Wars 7 : Les DLC Star Wars Rebels et The Clone Wars disponibles », sur Melty,‎ (consulté le 24 novembre 2016).
  110. a, b et c (en) « Ahsoka Tano action figures », sur Jedibusiness.com (consulté le 25 novembre 2016).
  111. (en) « The Clone Wars Collection, Clone Wars Action Figures, Clone Wars Toys », sur Jedibusiness.com (consulté le 25 novembre 2016).
  112. a et b (en) « Scary-Crayon (briefly) reviews... Star Wars Transformers Crossovers Ahsoka Tano!!! », sur Scary-crayon.com (consulté le 7 juin 2015).
  113. (en) Anthony Scott, « Star Wars Rebels Darth Vader & Ahsoka Tano 2 Pack Review », sur Toyhypeusa.com,‎ (consulté le 30 octobre 2015).
  114. (en) « Ahsoka Tano », sur Brickset.com (consulté le 25 novembre 2016).
  115. « Ahsoka Tano (The Clone Wars) - Collection », sur Starwars-universe.com (consulté le 25 novembre 2016).
  116. (en) « Ahsoka Tano Joins the Star Wars Pop Vinyl Family », sur Popvinyls.com,‎ (consulté le 25 novembre 2016).
  117. a, b, c, d et e (en) Lauren Davis, « Why Ahsoka Tano Is the Best Thing to Happen to Star Wars in 20 Years », sur Io9 (en),‎ (consulté le 29 novembre 2016).
  118. a, b, c et d (en) Lisa Granshaw, « From Snips to Fulcrum: Why Ahsoka Tano is one of the most important characters ever created for Star Wars », sur Blastr.com,‎ (consulté le 29 novembre 2016).
  119. (en) Michael Ordona, « It's a weak Jedi mind trick », sur Los Angeles Times,‎ (consulté le 30 novembre 2016).
  120. a et b (en) Robin Parrish, « Why Rebels And The Clone Wars Are The Best Star Wars Material In 30 Years », sur Tech Times,‎ (consulté le 30 novembre 2016).
  121. (en) Brian Lowry, « Review: Star Wars: The Clone Wars », sur Variety,‎ (consulté le 1er décembre 2016).
  122. (en) Troy Patterson, « The End of Star Wars », sur Slate,‎ (consulté le 1er décembre 2016).
  123. (en) Robert Beames, « Blu-ray Review: Star Wars: The Clone Wars Season 3 », sur Whatculture.com,‎ (consulté le 1er décembre 2016).
  124. (en) Mike Chen, « How Ahsoka Tano Completed the Arc of Anakin Skywalker », sur The Mary Sue,‎ (consulté le 1er décembre 2016).
  125. (en) Lauren Davis, « On The Clone Wars season finale, Ahsoka breaks Anakin's heart and may push him toward the Dark Side », sur Io9 (en),‎ (consulté le 1er décembre 2016).
  126. (en) Christian Blauvelt, « Star Wars: The Clone Wars Recap: The Fate of Ahsoka », sur Hollywood.com (en),‎ (consulté le 1er décembre 2016).
  127. (en) Eleanor Tremeer, « From Leia Organa To Rey: The 6 Most Powerful Female Jedi In Star Wars », sur Moviepilot (en),‎ (consulté le 1er décembre 2016).
  128. (en) Ben Wahrman, « Clone Wars Character Autopsy: Ahsoka Tano », sur Eleven-thirtyeight.com,‎ (consulté le 1er décembre 2016).
  129. (en) Scott Huver, « Ashley Eckstein on Star Wars Rebels & Trailblazer Ahsoka Tano », sur Moviefone (en),‎ (consulté le 1er décembre 2016).
  130. (en) Erika Travis, Fan Phenomena: Star Wars : From Bikinis to Blasters: The Role of Gender in the Star Wars Community, Intellect Books, , 132 p. (ISBN 978-1-783-20022-1), p. 52.
  131. a et b (en) Peter W. Lee, A Galaxy Here and Now: Historical and Cultural Readings of Star Wars, McFarland & Company, , 256 p. (ISBN 978-1-4766-6220-6), p. 64, 74.
  132. (en) « BTVA Voice Acting Awards 2012 », sur Behindthevoiceactors.com (consulté le 1er décembre 2016).
  133. (en) « BTVA Voice Acting Awards 2013 », sur Behindthevoiceactors.com (consulté le 1er décembre 2016).
  134. (en) Rebecca Brayton, « Top 10 Star Wars Characters From The Expanded Universe », sur WatchMojo.com (en) (consulté le 1er décembre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 28 décembre 2016 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.