Daisy Ridley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daisy et Ridley.
Daisy Ridley
Description de cette image, également commentée ci-après
Daisy Ridley au Comic-Con de San Diego en 2015.
Nom de naissance Daisy Jazz Isobel Ridley
Naissance (25 ans)
Londres, Drapeau de l'Angleterre Angleterre, (Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Actrice
Films notables Le Réveil de la Force
Le Crime de L'Orient-Express
Les Derniers Jedi

Daisy Ridley, née le à Londres, est une actrice britannique.

Elle commence sa carrière d'actrice avec des rôles mineurs, jusqu'à ce qu'elle accède à la célébrité internationale en 2015 pour son rôle de Rey dans Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force, première véritable apparition importante de sa carrière.

Elle reprend ce rôle dans Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi, sorti en 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et adolescence[modifier | modifier le code]

Daisy Jazz Isobel Ridley est née en 1992 dans le quartier londonien de Westminster. Elle est la cadette d'une famille comptant trois sœurs[1], toutes issues de l'union de leur mère Louise Fawkner-Corbett et de leur père Chris Augustine Ridley[2]. Ses deux sœurs aînées se nomment Kika Rose et Poppy Sophia. Elle est également la petite-nièce de l'acteur Arnold Ridley. Daisy a aussi deux demi-sœurs issues du premier mariage de leur père[3],[2].

Elle grandit dans le quartier de Westminster et étudie à la Tring Park School for the Performing Arts (en), pour laquelle elle obtient une bourse, dans le comté de Hertfordshire, de ses 9 ans jusqu'à l'âge de 18 ans dans le but de devenir actrice[4]. Elle commence ensuite à étudier la civilisation classique au Birkbeck College de l'université de Londres avant d'abandonner ses études pour commencer une carrière d'actrice.

Débuts de carrière et révélation au cinéma grâce à Star Wars[modifier | modifier le code]

Daisy Ridley et la productrice Kathleen Kennedy sur le tournage de Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi, dans une vidéo traitant des femmes qui travaillent au sein de la NASA, en novembre 2016 (vidéo en anglais).

Daisy Ridley commence sa carrière par des rôles mineurs dans plusieurs programmes britanniques comme les séries de comédie Youngers et Toast of London ; la série policière Affaires non classées ; la série dramatique Mr Selfridge ; et la série médicale Casualty entre 2013 et 2014.

Elle joue dans le court métrage Blue Season, présenté au festival Sci-Fi-London 48-Hour Film Challenge, puis interprète le rôle principal de Lifesaver, court-métrage interactif nominé aux BAFTA Awards. Elle apparaît ensuite dans le clip de la chanson Lights On pour le rappeur Wiley. Elle joue à la même période dans son premier long-métrage, Scrawl, une production indépendante d'horreur[5].

En , Daisy Ridley se voit confier le rôle de Rey dans le film Star Wars, épisode VII : Le Réveil De La Force, sorti en 2015. Elle est alors totalement inconnue du grand public[6] ; c'est d'ailleurs la première apparition de Daisy Ridley dans un long métrage. J. J. Abrams, le réalisateur du film, a souhaité recruter des acteurs inconnus pour les rôles principaux de ce nouvel opus. Il dira lors d’une interview pour Elle : « Je me souviens d'avoir apprécié cela dans la trilogie originale : ne jamais avoir vu ces gens (Mark Hamill en Luke Skywalker et Carrie Fisher en Leia Organa) »[7]. Daisy Ridley a été retenue après cinq auditions[7]. Elle profite alors d'une couverture médiatique massive. La jeune actrice fait la couverture du magazine The Hollywood Reporter le [8], celle de Elle en [9] et celle de Glamour pour son édition de [10]. Lors d'une interview donnée à Glamour le , elle déclare être « ravie de voir que les gens sont si enthousiastes » à propos du prochain opus de la saga Star Wars, mais également médusée par l'engouement autour du film ; « Des gens se tatouent mon visage ! Et je me dis : vous ne savez même pas encore qui est Rey dans l'histoire. Ça me semble dingue »[10]. Pendant une interview donnée le à Good Morning America, Daisy Ridley a expliqué à quel point elle a pu être émotive en visionnant récemment et pour la première fois Star Wars, épisode VII : « Je suis sortie [après la projection du film] en me disant "Ouais, je suis calme", et dans la voiture j'étais comme ça [en pleurs] pendant tout le trajet, également pendant tout le trajet de retour chez moi – soit 10 heures »[11]. Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force bat plusieurs records dès le weekend de sa sortie aux États-Unis, devenant le film ayant obtenu le plus gros démarrage de l'histoire du cinéma dans ce pays. À ce jour, le film est le plus grand succès de l'histoire du cinéma aux États-Unis, détrônant Avatar qui était en tête depuis 2010, et devient le troisième plus grand succès de l'histoire du cinéma dans le monde, derrière Avatar et Titanic, avec deux milliards de dollars de recettes. Les critiques de cinéma acclament la prestation de l'actrice outre-atlantique comme Brian Viner du Daily Mail qui décrit l'actrice comme étant « la vraie star du show », ajoutant que sa performance dans le rôle de Rey devrait envoyer sa carrière « en orbite »[12]. Richard Roeper la décrit comme étant la révélation du film.

Daisy Ridley a signé avec plusieurs agences en un court laps de temps (en août 2014 pour la United Talent Agency (en)[13], la Creative Artists Agency en octobre 2014[14] et 42 West[15]).

En 2017, elle joue à nouveau le personnage de Rey dans le huitième volet de la saga Star Wars, nommé Les Derniers Jedi[16]. La même année, elle joue l'un des rôles principaux dans Le Crime de l'Orient-Express, une nouvelle adaptation cinématographique du roman homonyme d'Agatha Christie[17].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En juin 2016, l'actrice annonce être atteinte d'endométriose depuis l'âge de 15 ans, et milite pour faire connaître cette maladie[18],[19],[20]. En août 2016, elle ferme son compte Instagram après qu'un message de soutien aux victimes des fusillades par armes à feu qu'elle a posté a entraîné de vives réactions sur les réseaux sociaux, dont de nombreux commentaires de la part de militants pro-armes américains[21],[22],[23],[24].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Prochainement

Court métrage[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Blue Season de Georgina Higgins et Lee Lones : Sarah

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Clip[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Star Wars: The Force Awakens: As Rey emerges, so does newcomer Daisy Ridley », sur Entertainment Weekly, (consulté le 16 mars 2016)
  2. a et b (en) Angela Barbuti, « Daisy Ridley: Top 10 Facts You Need to Know », sur Heavy.com, (consulté le 31 mars 2016)
  3. (en) « 9 Things You Need to Know About Star Wars: The Force Awakens Leading Lady Daisy Ridley », sur Entertainment Tonight, (consulté le 31 mars 2016)
  4. (en) Halina Watts et Rod McPhee, « Star Wars new star Daisy Ridley: Dad praises extraordinary daughter after she lands Episode VII leading role », sur The Daily Mirror,
  5. (en) Josh Wilding, « New Details and Preview of Scrawl, Featuring Star Wars Episode VII’s Daisy Ridley », sur HeyUGuys, (consulté le 1er avril 2016)
  6. (en) Katey Rich, « Who is Daisy Ridley? Meet the Star Wars: Episode VII Star », sur Vanity Fair,
  7. a et b (en) Emine Saner, « How Daisy Ridley went from bit parts to lead in Star Wars: The Force Awakens », sur The Guardian, (consulté le 4 décembre 2015)
  8. (en) « Next Gen 2015: Hollywood's Breakout Talents Open Up », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 4 décembre 2015)
  9. (en) « Meet Daisy Ridley: the New Face of Star Wars », sur Elle, https://plus.google.com/+ELLE/posts, (consulté le 4 décembre 2015)
  10. a et b (en) « Daisy Ridley plays Star Wars themed "Would you rather?" », sur glamourmagazine.co.uk, https://plus.google.com/101789676825799374797, (consulté le 4 décembre 2015)
  11. (en) « Video: Daisy Ridley, John Boyega Discuss Being a Part of New Star Wars », sur ABC News, (consulté le 4 décembre 2015)
  12. (en) « Star Wars: The Force Awakens gets rave reviews - BBC News », sur BBC News, (consulté le 31 mars 2016)
  13. (en) « UTA Signs Star Wars Lead Daisy Ridley », sur Deadline, (consulté le 4 décembre 2015)
  14. (en) « 'Star Wars Episode VII' Lead Daisy Ridley Signs With CAA », sur Deadline, (consulté le 4 décembre 2015)
  15. (en) « Rep Sheet Roundup: Last Man on Earth Actress Kristen Schaal Signs With PMK•BNC », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 4 décembre 2015)
  16. « Daisy Ridley : « Les Derniers Jedi, un tournage dur que je ne risque pas d'oublier » », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  17. « Daisy Ridley est en concurrence avec elle-même aujourd’hui au cinéma », Premiere.fr,‎ (lire en ligne)
  18. Marc Fourny, « Daisy Ridley, l'héroïne de Star Wars, dévoile sa douloureuse maladie », sur Le Point, (consulté le 13 novembre 2016)
  19. « Star Wars VII : Daisy Ridley révèle qu'elle est atteinte d'endométriose », sur closermag.fr, (consulté le 10 juin 2016)
  20. « L'actrice de Star Wars VII, Daisy Ridley, annonce qu’elle est atteinte d’endométriose », sur HuffPost, (consulté le 10 juin 2016)
  21. (en) « Looks Like Daisy Ridley Was Harassed Off Instagram Because of a "Political" Opinion », sur thenerdybird.com, (consulté le 13 novembre 2016)
  22. « Daisy Ridley quitte Instagram suite aux attaques violentes des pro-armes - Actualité Film », sur ecranlarge.com, (consulté le 13 novembre 2016)
  23. « Daisy Ridley supprime son compte Instagram après un post sur les armes à feu », sur Première, (consulté le 13 novembre 2016)
  24. « Suite à sa prise de position sur les armes à feu, Daisy Ridley a dû fermer son compte Instagram », sur HuffPost, (consulté le 13 novembre 2016)
  25. (en) Justin Kroll, « Daisy Ridley to Star in Adaptation of YA Novel Chaos Walking », sur Variety, (consulté le 9 août 2017)
  26. « Daisy Ridley », sur rsdoublage.com (consulté le 18 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :