Cathédrale Saint-Vladimir-le-Grand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale Saint-Vladimir-le-Grand
P1090214 Paris VI cathédrale St-Vladimir-le-Grand rwk.JPG

Façade de la cathédrale rue des Saints-Pères.

Présentation
Type
Style
Statut patrimonial
Géographie
Pays
Région
Adresse
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du 6e arrondissement de Paris
voir sur la carte du 6e arrondissement de Paris
Red pog.svg

La cathédrale Saint-Vladimir-le-Grand, ou Saint-Volodymyr-le-Grand (forme ukrainienne)[2] est une cathédrale de culte grecque-catholique ukrainienne située à Paris, en France.

Localisation[modifier | modifier le code]

La cathédrale est située au 51 rue des Saints-Pères, dans le 6e arrondissement de Paris

Historique[modifier | modifier le code]

À l’emplacement de l’actuelle chapelle se dressait une église, construite au XIIIe siècle et démolie au début du XVIIe siècle pour laisser place à un édifice destiné aux Frères de la Charité. La première pierre de ce nouveau lieu de culte est posée en 1613 par Marie de Médicis. Le bâtiment est ensuite complété par un hôpital[3].

À la Révolution française, l’ensemble de l’hôpital est dédié à l’enseignement médical. À partir de 1799, l'école clinique se tient dans la chapelle, et ce jusqu'en 1850 où elle devient le siège de l’Académie nationale de médecine[3].

Les façades sur rue et sur cour de la cathédrale font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Le reste de l’hôpital est détruit en 1935 pour construire de nouveaux bâtiments à destination de la faculté de médecine de Paris. La livraison des travaux a lieu en 1945. Entretemps, a lieu en 1937 la création d’une mission pour les Ukrainiens catholiques, qui aboutit, à la fin de l’année 1942, à l'attribution de la chapelle comme église catholique de rite Byzantin Ukrainien. Elle est transférée à la communauté ukrainienne en 1942, consacrée le 9 mai 1943 par Emmanuel Chaptal, évêque auxiliaire de Paris, et reçoit le nom de Saint-Vladimir-le-Grand,du nom du Prince de la Rus' de Kiev qui a accueilli le christianisme en 988[3].

En 1961, le Saint-Siège créa un exarchat pour les Ukrainiens gréco-catholiques, ce qui eut pour conséquence de donner à l’église Saint-Vladimir-le-Grand le rang de cathédrale[3].

Le 19 janvier 2012, le Pape Benoît XVI a élevé au rang d'éparchie l’exarchat apostolique pour les Ukrainiens de rite byzantin résidant en France. Mgr Borys Gudziak, jusqu’ici exarque en France, est nommé premier évêque de l'éparchie « Saint Vladimir-le-Grand de Paris des Byzantins-Ukrainiens ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Académie de Médecine (ancienne) ou chapelle ukrainienne Saint-Wladimir », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. (uk) Site de l'éparchie de Saint-Volodymyr-le-Grand à Paris.
  3. a, b, c et d « La cathédrale ukrainienne gréco-catholique de Paris », Église gréco-catholique ukrainienne de Paris,‎ (consulté le 7 novembre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :