Chalmazel-Jeansagnière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chalmazel-Jeansagnière
Chalmazel-Jeansagnière
Le village de Chalmazel.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Montbrison
Canton Boën-sur-Lignon
Intercommunalité Communauté d'agglomération Loire Forez
Maire
Mandat
Valéry Gouttefarde
2016-2020
Code postal 42920
Code commune 42039
Démographie
Population
municipale
451 hab. (2016)
Densité 8,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 42′ 19″ nord, 3° 51′ 05″ est
Altitude Min. 740 m
Max. 1 600 m
Superficie 53,39 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte administrative de la Loire
City locator 14.svg
Chalmazel-Jeansagnière

Géolocalisation sur la carte : Loire

Voir sur la carte topographique de la Loire
City locator 14.svg
Chalmazel-Jeansagnière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chalmazel-Jeansagnière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chalmazel-Jeansagnière

Chalmazel-Jeansagnière est une commune nouvelle située dans le département de la Loire, en région Auvergne-Rhône-Alpes, créée le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Créée par un arrêté préfectoral du 22 octobre 2015, elle est issue du regroupement des deux communes de Chalmazel et de Jeansagnière qui sont devenues des communes déléguées[1]. Son chef-lieu est fixé à Chalmazel.


Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Chalmazel
(siège)
42039 CA Loire Forez 39,38 383 (2013) 9,7


Jeansagnière 42114 CC des Montagnes du Haut Forez 14,01 81 (2013) 5,8

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2016 En cours Valéry Gouttefarde[2]    

Jusqu'aux prochaines élections municipales de 2020, le conseil municipal de la nouvelle commune est constitué de l'ensemble des conseillers municipaux des anciennes communes[1]. Les maires des communes historiques sont devenus maires délégués de chacune des anciennes communes.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Les communes de Chalmazel et Jeansagnière étant membres d'intercommunalités différentes, Chalmazel-Jeansagnière devait faire le choix de son intercommunalité de rattachement. C'est la communauté d'agglomération Loire Forez[2] qui a été choisie.

Économie[modifier | modifier le code]

La station de ski[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chalmazel (station).

La station de ski de Chalmazel est située à 1 109 mètres d'altitude, au lieu-dit les Bois, sur le territoire communal de Chalmazel-Jeansagnière. La station est reliée au bourg de Chalmazel par les 6 kilomètres de la route départementale no 63 et desservie par la ligne 112 des Transports interurbains de la Loire (TIL).

La première remontée de la station est construite en 1953, puis, dès les années 1960, la station se développe sous l'impulsion d'Éloi Marcoux, président du Ski-club local, et d'Henri Essertel, secrétaire général de la commune de Montbrison et de la Régie de Chalmazel[3]. Les soutiens du Conseil général de la Loire et de son président, Antoine Pinay[3] permettront la construction de la télécabine en 1967.

Le domaine skiable s'étend de 1 109 à 1 600 mètres, directement sur les pentes de Pierre-sur-Haute (1 634 mètres), point culminant des monts du Forez. Il alterne entre forêts et landes d'altitudes sauvages (les hautes Chaumes) et possède 12 kilomètres de pistes de ski alpin desservies par 1 télésiège débrayable à bulles et 7 téléskis et équipées de 90 enneigeurs[3]. Le domaine dispose par ailleurs, lorsque les conditions le permettent, d'un petit snowpark et les environs permettent la pratique du ski de fond (domaine nordique du haut Forez au col de la Loge) et du snowkite (col du Béal). La station propose aussi des activités estivales, en particulier plusieurs parcours de VTT et des balades pédestres via le télésiège des Jasseries).

La station accueille principalement une clientèle journalière issue de la plaine du Forez et des bassins d'agglomération roannais et stéphanois situés à moins de 80 kilomètres, mais également, dans une moindre mesure, clermontois et lyonnais.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Arrêté du 27 octobre 2015 portant création de la commune nouvelle de Chalmazel-Jeansagnière », Recueil des actes administratifs de la Loire,‎ (lire en ligne [PDF]).
  2. a et b Rémi Pupier, « Quand deux font un : Chalmazel + Jeansagniere », E-commune passion, 18 janvier 2016.
  3. a b et c Laurent Berne, 80 ans de ski à Chalmazel, Éditions des Rochers,