Academy of Motion Picture Arts and Sciences

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec American Academy of Arts and Sciences.
Le Mary Pickford Center de Hollywood.
Le bâtiment du Fairbanks Center for Motion Picture Study sur le boulevard La Cienega à Los Angeles.

L'Academy of Motion Picture Arts and Sciences ou AMPAS (Académie des arts et des sciences du cinéma en français) est une organisation professionnelle dédiée à l'amélioration et à la promotion mondiale du cinéma.

Elle remet chaque année les Oscars du cinéma.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle a été fondée le en Californie, sous l'impulsion de Louis B. Mayer, afin d'élaborer une feuille de route pour les grands studios et aider à la médiation au sein des conflits sociaux. Ainsi, elle a défini de nouvelles règles techniques et déontologiques dans la production et la distribution de films sur le sol américain.

L'Académie est composée de plus de 6000 membres, issus de différentes professions cinématographiques et dont la très grande majorité provient des États-Unis. L'Académie accepte néanmoins l'affiliation des professionnels du cinéma du monde entier. En 2004, elle comptait, parmi ses adhérents, des représentants de 36 pays différents. Elle est la plus grande académie de cinéma au monde, suivie de l'Académie des arts et techniques du cinéma en France.

De 2013 à 2017, la présidente de l'AMPAS fut la directrice marketing Cheryl Boone Isaacs (en), troisième femme après Bette Davis et Fay Kanin et première Afro-Américaine à accéder à cette fonction[1]. L'actuel président de l'Académie est le chef opérateur John Bailey.

Actions[modifier | modifier le code]

De plusieurs manières, l'académie s'affiche dans le 7e art.

Les cérémonies[modifier | modifier le code]

  • Les Oscars du cinéma (Academy Awards of Merit), créés en 1929, constituent la plus prestigieuse cérémonie de remise de prix pour le cinéma américain et mondial.
  • Les Oscars des étudiants (en), depuis 1973, mettent en compétition des films provenant de plusieurs écoles ou universités de cinéma américaines.
  • Le Nicholl Fellowships in Screenwriting (en) est un concours crée en 1986. Des apprentis scénaristes dont les histoires n'ont pas encore été portées à l'écran participent à une compétition. Les vainqueurs reçoivent une bourse.

Les lieux[modifier | modifier le code]

L'académie gère également différentes institutions sur le cinéma, toutes situées à Los Angeles :

Membres[modifier | modifier le code]

Adhésion et collèges de membres[modifier | modifier le code]

Le recrutement se fait par cooptation[2] : les nouveaux membres sont invités à le devenir mais ne peuvent établir de demandes directes[3]. L'accès au titre d'adhérent se fait avec le parrainage d'au moins deux membres de sa branche de métier et l'aval du conseil des gouverneurs de l'Académie[3],[4]. Une invitation est lancée après évaluation du statut, de la notoriété ou de l'importance de la contribution par le candidat éventuel au monde du cinéma[3]. Les personnes ayant été nommées ou récompensées par un Oscar sont généralement admises de manière automatique[4].

Chaque année, nombre de propositions sont soumises au comité de l'Académie qui garde ses listes de personnalités invitées à devenir membres secrètes, même si la presse en révèle couramment plusieurs noms.

Les membres de l'Académie se divisent en 17 branches représentant différentes professions cinématographiques. Les adhérents qui ne correspondent à aucune de ces catégories peuvent appartenir, après évaluation de leur apport au cinéma, à une 18e branche dite d'« élargissement » ce qui est par exemple le cas des cascadeurs et des représentants d'industries techniques[5],[6].

Sections[5]

  • Comédiens
  • Compositeurs
  • Court métrage et film d'animation
  • Directeurs artistiques et décorateurs
  • Créateurs de costumes
  • Directeurs de casting
  • Directeurs de la photographie
  • Documentaire
  • Ingénieurs du son et mixeurs
  • Maquilleurs et coiffeurs
  • Monteurs
  • Exécutifs[7] (dirigeants de firmes, distributeurs, exportateurs, vendeurs, contributeurs financiers etc.)[8]
  • Producteurs
  • Réalisateurs
  • Relations publiques
  • Scénaristes
  • Superviseurs ou créateurs d'effets spéciaux

Chaque branche désigne trois gouverneurs qui changent régulièrement mais participent à la gestion administrative, financière et logistique de l'Académie. Ces gouverneurs représentent les intérêts de leurs corps de métiers grâce à un comité de direction spécial[9].

Controverses sur la diversité[modifier | modifier le code]

Les polémiques autour du manque de renouvellement des membres de l'Académie et du peu de diversité sont monnaies courantes (ainsi que sur un racisme et une misogynie supposés)[10],[11]. En 2012, le Los Angeles Times publie une étude sur une liste anonyme de 5 765 membres possédant le droit de vote aux Oscars, révélant que 94 % d'entre eux sont blancs (contre 2 % de Noirs et autant d'Hispaniques), 77 % sont des hommes et 54 % ont plus de 60 ans[12],[13].

La controverse enfle de nouveau en 2016 où, pour la seconde année consécutive, les 20 acteurs nommés dans les quatre catégories d'interprétation des Oscars sont blancs[14]. Plusieurs personnalités à l'instar de Spike Lee et Jada Pinkett Smith annoncent leur mécontentent sur les réseaux sociaux et leur intention de boycotter la soirée[15]. Au vu de l'ampleur des critiques et de la campagne médiatique « Oscar so white » (« des Oscars si blancs »), l'Académie décide d'amender ses conditions d'adhésion et ambitionne de doubler en son sein le nombre de femmes et de personnes non-blanches d'ici 2020[15]. Elle promet également d'accroître l'adhésion de votants non-américains ou issus de la jeune génération[16].

Les modalités du droit de vote à vie aux Oscars sont en conséquence modifiées dès 2016 : désormais, seuls peuvent y prétendre les nommés ou lauréats aux Oscars ainsi que les cinéastes, producteurs, scénaristes, comédiens et techniciens actifs durant plus de trois décennies. Pour continuer à voter, un membre doit avoir travaillé de manière continue dans l'industrie cinématographique durant la dernière décennie. Si les conditions ne sont pas remplies, la personne reste membre mais passe au statut d'adhérent émérite, sans plus de possibilité de voter aux Oscars[17].

Expulsion[modifier | modifier le code]

Un seul membre de l'académie fut expulsé jusqu'à présent, Carmine Caridi en 2004, pour piratage. Cela est envisagé fin 2017 après la révélation des nombreux abus sexuels de Harvey Weinstein, membre très influent de l'Academy au point de reproché un marketing agressif. Un membre exclu pour mauvais comportement pourrait créer une jurisprudence[18].

Les 36 fondateurs de l'Académie[modifier | modifier le code]

Le concept de cette académie est initié par Louis B. Mayer, directeur de la Metro-Goldwyn-Mayer qui réunit 36 personnes lors d'un banquet officiel dans l'Ambassador Hotel le . Les statuts de l'association sont déposés en Californie le . Le premier banquet de l'Académie se tient le au Biltmore Hotel de Los Angeles qui marque la fondation de cette organisation[19].

Présidents de l'Académie[modifier | modifier le code]

Les présidents sont élus pour un mandat d'un an, et ne peuvent pas être élus pour plus de quatre mandats consécutifs.

Administration actuelle de l'Académie[modifier | modifier le code]


Comité des Gouverneurs 2017-2018
  • Directeurs artistiques et décorateurs
  • Maquilleurs et coiffeurs
  • Relations publiques
    • Christina Kounelias
    • Marvin Levy
    • Nancy Utley
  • Ingénieurs du son et mixeurs

Membres de l'Académie[modifier | modifier le code]

En 2010, l'Académie est composée de 5 777 membres, issus des différentes branches du cinéma[21] :

  • 1 205 acteurs
  • 452 producteurs
  • 366 réalisateurs
  • 368 membres des relations publiques
  • 340 membres des genres court-métrage et film d'animation
  • 151 membres du genre du film documentaire
  • 374 directeurs artistiques (décors et costumes)
  • 382 scénaristes
  • 221 monteurs
  • 437 exécutifs
  • 200 directeurs de la photographie
  • 279 techniciens des effets visuels
  • 405 techniciens du son
  • 118 coiffeurs et maquilleurs
  • 234 compositeurs
  • 245 autres membres

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cheryl Boone Isaacs elected first African-American head of Oscars », Goldderby.com, (consulté le 2 août 2013)
  2. Article sur les Oscars de l'Encyclopédie Larousse
  3. a, b et c (en) Devenir membre (site officiel de l'AMPAS)
  4. a et b « Césars contre Oscars : deux cérémonies, deux standards », Le Figaro, (consulté le 10 mars 2012)
  5. a et b (en)Branches de l'Académie sur le site de officiel de l'AMPAS
  6. (en)Processus de recrutement des membres de l'Académie sur le site de officiel de l'AMPAS
  7. Traduit de l'anglais Executives
  8. (en) Exemples d'exécutifs membres de l'Académie (site officiel de l'AMPAS)
  9. (en) Conseil des gouverneurs(site officiel de l'AMPAS)
  10. (en) « Oscars whitewash: why have 2015's red carpets been so overwhelmingly white? », sur The Guardian,
  11. « Oscars 2013 : Hollywood est-il toujours aussi misogyne ? », sur Premiere
  12. « L'Académie des Oscars est trustée par de vieux hommes blancs », 20 minutes, (consulté le 10 mars 2012)
  13. « Les Oscars lavent trop blancs », Libération, (consulté le 10 mars 2012)
  14. « Oscars 2016: pourquoi les acteurs noirs sont-ils absents des nommés? », sur L'express,
  15. a et b « La polémique "Oscar so white" a-t-elle vraiment fait bouger les choses ? », sur Huffington Post,
  16. « Oscars : Omar Sy, Charlotte Gainsbourg, Gal Gardot... futurs votants? », sur Le Figaro,
  17. (en) « Academy takes historic action to increase diversity », sur Academy of Motion Pictures Arts and Sciences,
  18. « Harvey Weinstein va-t-il perdre ses 81 oscars ? », sur Le Point / AFP,
  19. (en) Anthony Slide, The New Historical Dictionary of the American Film Industry, Scarecrow Press, , p. 1
  20. (en) Administration de l'Académie (site officiel de l'AMPAS)
  21. (en) Academy Membership Breakdown sur Awards Daily. Consulté le 8 mars 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]