Stylist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stylist
Image illustrative de l'article Stylist
Entête de couverture du n° 186 de Stylist

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Hebdomadaire
Genre Presse féminine
Prix au numéro gratuit
Diffusion 492 573 ex. (2013)
Date de fondation 2013
Ville d’édition Paris

Propriétaire groupe Marie Claire
Directeur de publication Gwenaëllle Thebault
Claire Deremaux (déléguée)
Rédacteur en chef Aude Walker,
Hugo Lindenberg (Adjoint)
ISSN 2266-8306

Stylist est un magazine hebdomadaire féminin gratuit du groupe Marie Claire.

Lancement[modifier | modifier le code]

Début 2013, le groupe Marie Claire et Shortlist Media Limited (éditeur de l’édition britannique de Stylist version anglaise (en) ) annoncent la création d’une joint-venture pour lancer la version française de l’hebdomadaire féminin gratuit Stylist. Le premier Freemium français.

Le Groupe Marie Claire investit 10 millions d'euros pour lancer son nouveau titre[1]. Le même montant est déboursé par Shorlist Media[2].

Le magazine est lancé le 18 avril 2013 et distribué dans neuf villes : Paris, Lyon, Marseille, Aix-en-Provence, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Lille et Strasbourg. Le groupe se fixe pour objectif d’en distribuer 400 000 exemplaires par semaine[3], chiffre atteint peu après[4].

Concept[modifier | modifier le code]

Stylist se veut un féminin gratuit et haut de gamme. Pour parvenir à faire rimer gratuité et luxe, 80 % des exemplaires sont distribués, chaque jeudi, de la main à la main par des hôtesses (près de 480 hôtesses réparties chaque semaines dans près de 800 points clés). Le reste est mis à disposition sur des présentoirs dans des lieux dits "tendance" (restaurant branchés, boutiques de mode, etc.)[5].

Il revendique une « rupture avec les codes de la presse féminine »[6]. Dans un communiqué de presse, le groupe Marie Claire indique que l’hebdomadaire s’articule autour de la mode, de la beauté, de la culture et de la société, a expliqué le groupe. La ligne éditoriale se veut décalée. Un traitement « drôle, engagé, hédoniste et responsable », selon Aude Walker, rédactrice en chef du magazine.

Il vise pour cible les jeunes femmes de 25 à 35 ans actives et CSP+[7].

L’édition britannique Stylist, lancée en 2009, compte parmi les magazine féminines haut de gamme les plus diffusés de Grande Bretagne, avec 421 266 exemplaires distribués en moyenne chaque semaine et plus de 1 600 pages de publicité par an. Outre-Manche, Stylist a été élu marque média de l’année 2012.

Équipe[modifier | modifier le code]

Gwenaëlle Thebault, directrice marketing du groupe Marie Claire est nommée à sa tête en tant que directrice générale et éditrice du projet.

La rédactrice en chef est Aude Walker, ancienne journaliste chez Glamour, Be et Technikart. Une autre ancienne de Glamour, Audrey Diwan, rejoint également l'équipe rédactionnelle.

Accueil[modifier | modifier le code]

En mai 2013, les premiers chiffres certifiés par l’OJD annonce que Stylist a été diffusé à 492 573 exemplaires en moyenne sur ses deux premiers numéros[8] :

« Le premier « freemium » féminin français a donc diffusé 492 573 exemplaires en moyenne sur ses deux premiers numéros, et entend prendre sa vitesse de croisière dans les semaines qui viennent à hauteur de 400 000 ex.

Se félicitant de son taux de 90% de prise en main, et d'une distribution « maîtrisée et ultra-ciblée », l'hebdo met en ligne des "verbatims" de ses premières lectrices… heureuses :-).

wikiwix Premier OJD pour Stylist 24/05/2013 »

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]