Locarno Festival

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Locarno Festival
Image illustrative de l'article Locarno Festival
Piazza Grande (it), Locarno

Date de création 1946
Prix principal Léopard d'or
Président Marco Solari
Durée août
Direction artistique Carlo Chatrian
Lieu Locarno Drapeau de la Suisse Suisse
Siège social Locarno
Site web http://www.pardolive.ch

Le Locarno Festival est un festival de cinéma consacré au cinéma d'auteur qui se déroule chaque été dans la ville suisse italienne de Locarno.

Le festival est reconnu par la Fédération internationale des associations des producteurs de films (FIAPF) [1] dans la liste des treize « festivals compétitifs », à l'instar des festivals tels que le Festival de Cannes, la Mostra de Venise et la Berlinale.

Fondé en 1946, le Festival del film Locarno est l’un des plus anciens festivals de cinéma au monde. Créé dans le but de dénicher les nouvelles tendances, le festival de Locarno a souvent reconnu avant les autres le génie de jeunes réalisateurs qui, par la suite, se sont imposés comme les chefs de file de leurs générations. Parmi ceux-ci, Claude Chabrol, Stanley Kubrick, Paul Verhoeven, Miloš Forman, Raul Ruiz, Alain Tanner, Mike Leigh, Bela Tarr, Chen Kaige, Edward Yang, Aleksandr Sokurov, Atom Egoyan, Jim Jarmusch, Spike Lee, Gregg Araki, Abbas Kiarostami, Pedro Costa, Fatih Akin, Claire Denis, Kim Ki-duk ou encore Gus van Sant.

Au-delà des sept salles de cinéma utilisées, la Piazza Grande (it), énorme place qui peut accueillir chaque soir jusqu’à 8 000 personnes. La récompense principale décernée par le jury est le Léopard d'or (Pardo d'oro).

Historique[modifier | modifier le code]

La première édition du Festival ouvre ses portes le avec la projection, dans le parc en pente du « Grande Albergo » (Grand Hôtel), de O sole mio de Giacomo Gentilomo. Le festival a été organisé en moins de trois mois pour pallier l'impossibilité de tenir le festival à Lugano à la suite du refus du peuple de cette ville de construire un amphithéâtre à cet effet. Il y eut quinze films au programme.

La première compétition officielle eu lieu en 1949, puis régulièrement dès 1958. En 1951 et en 1956, le festival n’a pas lieu.

Dès 1968, les prix sont nommés « Léopard ». Avant cette date les récompenses portaient diverses appellations comme « Voile d'Or ». En 1971 : Sur une idée de l'architecte Livio Vacchini, la Piazza Grande (it) devient le lieu principal des projections et donne une nouvelle impulsion au festival. En 2007, quatre salles ainsi que la Piazza Grande (it) sont équipés pour la Haute Définition digitale (D-Cinéma). Dix-sept films de la sélection 2007 sont diffusés en numérique.

Programme[modifier | modifier le code]

Concorso internazionale[modifier | modifier le code]

Concours à la fois ouvert d'esprit et exigeant, rassemblant une vingtaine de longs métrages en première mondiale ou internationale. Ces œuvres sont réalisées par des cinéastes reconnus tout comme par de jeunes talents émergents venus du monde entier dont le talent et la technique démontrent qu'ils sont prêts pour une compétition internationale de ce niveau. Un jury composé de personnalités du monde du cinéma est chargé de choisir parmi les œuvres sélectionnées (fictions ou documentaires) le vainqueur du prestigieux Pardo d'oro.

Concorso Cineasti del presente[modifier | modifier le code]

Sélection en première mondiale ou internationale dédiée exclusivement aux premières et deuxièmes œuvres de jeunes réalisateurs venant du monde entier. Une vingtaine d’œuvres (fictions ou documentaires) composent cette section et se disputent le Pardo d'oro Cineasti del Presente.

Fuori concorso[modifier | modifier le code]

Section hors-compétition, complétant les sections compétitives, et constituée d'une sélection d'œuvres récentes de cinéastes reconnus. La place est donnée aux formats atypiques tels les projets collectifs ou les collections de film.

Piazza Grande (it)[modifier | modifier le code]

Sélection de prestigieuses productions en première mondiale, internationale ou européenne, présentées par les réalisateurs et les acteurs dans un cadre unique qui réunit chaque soir jusqu’à 8 000 festivaliers dans l’un des plus beaux cinémas à ciel ouvert du monde.

Rétrospective[modifier | modifier le code]

Monographie historique, programme thématique ou intégral d’un grand cinéaste. Par le passé, des rétrospectives furent consacrées à Yasujiro Ozu, Allan Dwan, Orson Welles, Abbas Kiarostami, Aki Kaurismäki, Nanni Moretti, Ernst Lubitsch, Vicente Minnelli ou encore George Cukor.

Pardi di domani[modifier | modifier le code]

Dans le but de révéler de jeunes talents, cette compétition de courts et moyens métrages est dédiée aux jeunes cinéastes n’ayant pas encore réalisé de longs métrages. La section Pardi di domani se divise en deux compétitions distinctes: une suisse et une internationale.

Open Doors[modifier | modifier le code]

Compétition mettant en lumière des projets de films issus de pays dont le cinéma est en voie de développement et permettant de leur trouver des partenaires de productions. Le pays choisis change chaque année. Lors des dernières éditions, les Open Doors furent entre autres consacrées à Cuba, au Maghreb, à l'Asie du Sud-Est ou encore, comme en 2011, à l'Inde.

Signs of Life[modifier | modifier le code]

Sélection dédiée à l'innovation du langage cinématographique qui enquête sur des nouvelles formes narratives. Dans ce contexte ils sont présentés des oeuvres en première mondiale ou internationale de directeurs connus et émergents.

Autres[modifier | modifier le code]

En outre deux manifestations sont organisées de manière autonome et présentées dans le cadre du festival de Locarno :

  • La Semaine de la critique : films documentaires (organisé par l’Association suisse des journalistes cinématographiques)
  • Panorama Suisse : une sélection de films suisses déjà sortis en salle ou déjà présentés dans d’autres festivals internationaux, organisé par Swiss Films

Anciennes catégories :

  • Concours vidéo (de 1996 à 2005) : remplacé dès 2006 par le Concorso Cineasti del presente.
  • Ici et ailleurs : films documentaires ou de fictions présentant une vision originale du présent dans les domaines de la politique, l’histoire, la société ou les arts.
  • Play Forward : expérimentations de la création audiovisuelle contemporaine. Œuvres réalisées sur support digital.

Prix décernés[modifier | modifier le code]

Compétition internationale[modifier | modifier le code]

Concours Cinéastes d'aujourd'hui[modifier | modifier le code]

  • Léopard d'or Cinéastes d'aujourd'hui (Pardo d'oro Cineasti del presente). Pardo 2016 "El auge del humano" de Eduardo Williams
  • Léopard du meilleur réalisateur émergent (Pardo per il miglior regista emergente). Pardo 2016 "Destruction babies" de Mariko Tetsuya
  • Prix spécial du jury Ciné+ Cinéastes d'aujourd'hui (Premio speciale della giuria Ciné+ Cineasti del presente). Pardo 2016 "The Challenge" de Yuri Ancarani

Léopards de demain[modifier | modifier le code]

  • Pardino d'oro pour le meilleur court métrage international. Pardino 2016 "L'immense retour" di Manon Coubia
  • Pardino d'oro pour le meilleur court métrage suisse. Pardino 2016 "Die Brücke über den Fluss" di Jadwiga Kowalska
  • Pardino d'argento Swiss Life pour le concours suisse. Prix pour un court métrage suisse. Pardino 2016 "Genesis" di Lucien Monot
  • Pardino d'argento SRG SSR pour le concours international. Prix pour un court métrage international. Pardino 2016 "Cilaos" di Camilo Restrepo
  • Nomination de Locarno au prix du cinema européen - Prix Pianifica. Court métrage présenté par le Locarno Festival aux Prix du cinéma européen. Nomination 2016 "L'immense retour" di Manon Coubia
  • Prix pour le meilleur espoir suisse. Attribué sous forme de bon pour des prestations techniques offri par Cinegrell, Visuals SA, Freestudios SA, Taurus Studio e Avant-première SA/Film Demnächst AG. 
  • Premio Medien Patent Verwaltung AG. Prix pour les sous-titres offri par Medien Patent Verwaltung AG. Au film gagnant il sera offri des sous-titre en trois langues européennes. Nomination 2016 "Valparaiso" di Carlo Sironi

Piazza Grande Awards[modifier | modifier le code]

  • Prix du public UBS. Depuis plus de 10 ans, UBS et le Festival del film Locarno ont l'honneur de distinguer un film plébiscité par le public. Parmi les précédents lauréats du "Prix du Public UBS" figurent notamment Joue-la comme Beckham, La Fiancée syrienne, La Vie des autres, Monsieur Lazhar, Lore, Gabrielle, Schweizer Helden, Fritz Bauer, un héros allemand et Moi, Daniel Blake.
  • Variety Piazza Grande Award. Le prix est décerné à un film présenté en première mondiale ou internationale sur la Piazza Grande par un jury de critiques de la revue américaine Variety présents à Locarno. Le prix vise à récompenser le meilleur film qui combine qualité artistique et potentiel commercial en vue de promouvoir leur carrière internationale. Dans les années passées, le prix a été décerné à Marie Heurtin (2014) de Jean-Pierre Améris, à La belle saison (2015) de Catherine Corsini et à Moka de Frédéric Mermoud (2016).
  • Swatch First Feature Awards. Soutenu de Swatch. Attribué aux meilleurs premiers films parmi ceux présentés dans les sections Concorso internazionale, nel Concorso Cineasti del presente, in Fuori concorso, in Signs of Life o in Piazza Grande.

Prix spéciaux[modifier | modifier le code]

Direction du festival[modifier | modifier le code]

Directeurs artistiques[modifier | modifier le code]

Présidents du festival[modifier | modifier le code]

  • 1946-1955 : Camillo Beretta
  • 1957-1962 : Enrico Franzioni
  • 1963-1968 : Fernando Gaja
  • 1970-1980 : Luciano Giudici
  • 1981-1999 : Raimondo Rezzonico
  • Depuis 2000: Marco Solari

Directeur opérationnel[modifier | modifier le code]

  • 2006-2013: Marco Cacciamognaga
  • Depuis mai 2013: Mario Timbal [2]

Les posters[modifier | modifier le code]

Les posters officiels du festival:

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Festival internazionale del film Locarno – 40 ans, Chronique et filmographie ; Roland Cosanday, Edition Festival internazionale del film Locarno, 1988
  • Festival internazionale del film Locarno – 10 ans : 1988-1997, Chronique et filmographie ; Frédéric Maire, Edition Festival internazionale del film Locarno, 1997
  • Locarno città del cinema, I cinquant'anni del Festival internazionale del film ; Dalmazio Ambrosini, Armado Dadò editore, 1998

Liens externes[modifier | modifier le code]