Liv Ullmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Liv Ullmann
Description de cette image, également commentée ci-après
Liv Ullmann en 2000.
Nom de naissance Liv Johanne Ullmann
Naissance (83 ans)
Tokyo (Japon)
Nationalité Drapeau de la Norvège Norvégienne
Profession Actrice, réalisatrice, scénariste
Films notables Persona
L'Heure du loup
Une passion
Les Émigrants
Le Nouveau Monde
Cris et Chuchotements
Scènes de la vie conjugale
Face à face

Liv Ullmann est une actrice, réalisatrice et scénariste norvégienne, née le à Tokyo (Japon).

Biographie[modifier | modifier le code]

Liv Johanne Ullmann naît à Tokyo d'un père ingénieur des mines. Pour échapper à la guerre, sa famille émigre d'abord au Canada, puis aux États-Unis. Les Ullmann retournent ensuite en Norvège à Trondheim, où Liv passe le reste de son enfance.

Après avoir suivi des cours de théâtre à Londres, puis à Oslo, Liv Ullmann entame une carrière de comédienne, contre l'avis de sa famille semble-t-il. Elle est remarquée pour son interprétation du rôle principal dans l'adaptation théâtrale du Journal d'Anne Frank. Elle interprète également des œuvres de Bertolt Brecht, Goethe et Henrik Ibsen.

Au cinéma, après quelques films qui lui permettent d'acquérir une certaine notoriété, Ingmar Bergman, frappé par la ressemblance entre Liv Ullmann et Bibi Andersson, écrit pour les deux femmes le scénario de Persona. Ce film marque le début d'une longue et fructueuse collaboration : L'Heure du loup, Une passion, Scènes de la vie conjugale, Cris et chuchotements et encore, en 2003, Sarabande. Ullmann et Bergman vivent cinq années ensemble et ont une fille, Linn Ullmann, qui joue, enfant, dans certains films de son père.

Liv Ullmann est nommée à deux reprises pour l'Oscar de la meilleure actrice : d'abord, en 1972, à la 45e cérémonie des Oscars, pour le rôle de Kristina Nilsson dans Les Émigrants (Utvandrarna) de Jan Troell ; puis, en 1976, à la 49e cérémonie des Oscars, pour le rôle du Dr Jenny Isaksson dans Face à face de Bergman.

Liv Ullmann réalise plusieurs films : Sofie, qui obtient une certaine reconnaissance ; Kristin Lavransdatter, adaptation de la trilogie de la lauréate du prix Nobel, Sigrid Undset, qui est un succès en Norvège ; Entretiens privés et Infidèle, sélectionné en 2000 au Festival de Cannes (ces deux derniers sur des scénarios d'Ingmar Bergman).

Liv Ullmann est membre d'honneur du club de Budapest[1].

Le , Liv Ullmann participe à la cérémonie de remise du prix Nobel de la paix au Chinois, Liu Xiaobo, absent car emprisonné en Chine, dont elle lit un texte[2].

Festivals[modifier | modifier le code]

En 1984, elle est présidente du jury du 34e Festival de Berlin.

En 2001, elle est présidente du jury du Festival de Cannes en remplacement de l'actrice et réalisatrice américaine Jodie Foster.

En 2008, elle est présidente du jury du 30e Festival de Moscou.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Actrice au cinéma[modifier | modifier le code]

1959The Wayward girl L'Échappée belle (Ung flukt) d'Edith Carlmar, film également titré L'Indocile ou La Chair et le Démon (titre belge) : Gerd

Actrice à la télévision[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

  • Liv Ullmann (trad. Nina Godneff), Devenir, Stock, Paris, 1977 (ISBN 2234007038).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Liv Ullman, membre d'honneur du Club de Budapest.
  2. Libération du 11 décembre 2010 : « En prison en Chine, le militant pro-démocratie Liu Xiaobo n'a pas pu voyager pour recevoir son prix », par Christophe Alix et Anne-Françoise Hivert.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]