Amy Schumer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schumer.
Amy Schumer
Description de cette image, également commentée ci-après
Schumer en novembre 2011.
Nom de naissance Amy Beth Schumer
Naissance (36 ans)
New York, État de New York, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Humoriste
Actrice
Scénariste
Films notables Crazy Amy
Séries notables Inside Amy Schumer
Site internet amyschumer.com

Amy Schumer, née le à New York, est une humoriste de stand-up, actrice et scénariste américaine.

Depuis 2013, elle est la star d’Inside Amy Schumer, une série à sketchs diffusée sur Comedy Central.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Amy Schumer est née dans l'Upper East Side à New York[1],[2]. Elle est la fille de Sandra (née Jones) et de Gordon Schumer, qui tenait une entreprise de meubles pour bébés[2][3][4]. Sa sœur cadette, Kim Caramele, est auteur comique et productrice et son frère, Jason Stein, est musicien à Chicago[5],[6],[7],[8]. Son père est cousin avec le sénateur démocrate Charles Schumer[9],[10],[11]. Son père est de confession juive, tandis que sa mère, née protestante, s'est convertie au judaïsme[12],[4],[13].

Durant son enfance, elle est marquée par la ruine de sa famille, la maladie de son père, atteint de sclérose en plaques, puis le divorce de ses parents. L'humour lui sert de « carapace »[14]. Elle étudie le théâtre à l'université de Towson dans le Maryland, dont elle sort diplômée en 2003[15], et poursuit sa formation au William Esper Studio de Manhattan. En 2007, elle cofonde la troupe de théâtre The Collective[16].

Débuts en stand-up[modifier | modifier le code]

Schumer sur scène en novembre 2006.

Au cours des années 2000, Schumer commence sa carrière d'humoriste en donnant des spectacles de stand-up dans des comedy clubs de New York comme le Gotham Comedy Club[17] et le Comedy Cellar (en)[16].

Révélation télévisuelle[modifier | modifier le code]

En 2007, Schumer figure dans un épisode de l'émission Live at Gotham de la chaîne Comedy Central, dans laquelle de jeunes comiques interprètent des sketches. Elle participe également à la 5e saison de l'émission de télé-crochet Last Comic Standing (en), qui lui permet d'accroître sa notoriété. En 2011, elle fait partie des roasters de l'émission Comedy Central Roast (en), dont le principe est de railler des personnalités[15]. La même année, Comedy Central Records édite son album Cutting.

En 2012, son émission spéciale Mostly Sex Stuff enregistre un succès d'audience sur Comedy Central[14]. La chaîne diffuse sa série humoristique Inside Amy Schumer depuis avril 2013[17]. En 2014, la comédienne effectue une tournée nationale pour promouvoir l'émission[18]. L'audience de chaque épisode s'élève à environ un million de téléspectateurs[15]. Plusieurs sketches de la troisième saison deviennent des vidéos virales et sont visionnés par un large public sur le web[19].

L'actrice en couverture de l'édition estivale 2015 de Ms Magazine.

En 2015, Inside Amy Schumer remporte un Peabody Award et l'actrice est nommée meilleure actrice dans une série télévisée comique lors des Critics' Choice Television Awards. Chris Rock filme une émission spéciale à l'Apollo Theater, qui sera diffusée par la chaîne HBO[20].

Percée au cinéma[modifier | modifier le code]

Amy Schumer est encouragée par Judd Apatow à écrire le scénario d'un film[16]. Le projet voit le jour en 2015. La comédienne tient le rôle principal de Crazy Amy (Trainwreck), qui est réalisé et produit par Apatow[15]. Elle entreprend le Trainwreck Comedy Tour avec Dave Attell (en), Vanessa Bayer, Mike Birbiglia et Colin Quinn, qui jouent dans son film[21].

Accusation de plagiat[modifier | modifier le code]

En janvier 2016, Amy Schumer a été accusé d'avoir volé des blagues par plusieurs comédiens dont Patrice O'Neal ou encore Wendy Liebman Par ailleurs, une vidéo qui démontrerait que Schumer a effectivement plagié ces comédiens a été vue des millions de fois sur internet. La comédienne a nié de façon véhémente ces accusations.[22] Durant cette polémique, elle a reçu le soutien de plusieurs de ses confrères tels que Dave Rubin et Marc Maron.

Style[modifier | modifier le code]

La comédienne décrit le personnage qu'elle interprète dans ses sketches comme une caricature de sa propre personnalité[17].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle a été en couple avec le catcheur de la WWE Dolph Ziggler.

Filmographie[modifier | modifier le code]

La co-créatrice et principale interprète d'Inside Amy Schumer, au Festival SXSW 2015.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Doublage francophone[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Amy Schumer » [archive du ], TV Guide, CBS Interactive (consulté le 16 avril 2015)
  2. a et b (en) « 'Inside Amy Schumer': It's Not Just Sex Stuff », NPR, (consulté le 22 novembre 2014) : « ...I was born on the Upper East Side... »
  3. (en) Erika Berlin, « Big Mouth: Amy Schumer », Rolling Stone, no 1158,‎ , p. 56
  4. a et b (en) « Betty Jane Jones Obituary: View Obituary for Betty Jane Jones by Florida Memorial Funeral Home, Rockledge, FL », Obits.dignitymemorial.com (consulté le 25 avril 2014)
  5. (en) Aaron Chester, « Stand up, be recognized », The Baltimore Sun, (consulté le 13 septembre 2012)
  6. (en) Charlotte Alter, « Here's What Amy Schumer Thinks About Everything », Time, (consulté le 22 novembre 2014)
  7. (en) Luis Gomez, « Interview: Amy Schumer calls Comedy Central show a dream come true », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne)
  8. (en) Drew Fortune, « Amy Schumer », The A.V. Club, (consulté le 22 novembre 2014)
  9. (en) Jason Zinoman, « Amy Schumer, Funny Girl », The New York Times, (consulté le 21 novembre 2014) : « ...Ms. Schumer, who said she is second cousin to Senator Charles E. Schumer of New York. »
  10. (en) Libby Molyneaux, « Make Us Laugh, Funny Girl! », LA Weekly, (consulté le 13 septembre 2012) : « He is not my uncle, he is my dad's cousin, I don't even think they are first cousins. »
  11. (en) « All In with Chris Hayes [transcript] » [archive du ], NBC News,  : « Today, Senator Chuck Schumer joined actress and comedian Amy Schumer, who also happens to be his second cousin once removed, to call for stronger background checks for gun buyers. » Requires clicking "Show more text" link.
  12. (en) Jonathan Van Meter, « Amy Schumer Doesn’t Care If You Like Her—She’s Changing the Game », Vogue,‎ (lire en ligne)
  13. http://www.npr.org/2015/10/17/449257414/play-ball-comedian-amy-schumer-plays-not-my-job
  14. a et b (en) Jason Zinoman, « Amy Schumer, Funny Girl », The New York Times,
  15. a, b, c et d (en) Emily Yahr, « How Amy Schumer went from unknown stand-up comic to inescapable movie star », The Washington Post,
  16. a, b et c (en) Sara Vilkomerson, « Schumer? We hardly know her! », Entertainment Weekly,
  17. a, b et c Clémentine Gallot, « Sitcom Amy Schumer, drôlement forte en girl », Libération,
  18. (en) Julie Seabaugh, « Variety’s 2014 Breakthrough in Comedy Winner: Amy Schumer », Variety,
  19. (en) Emily Yahr, « Why Amy Schumer is officially the new John Oliver », The Washington Post,
  20. (en) Monica Heisey, « Amy Schumer: comedy's viral queen », The Guardian,
  21. (en) Jason Zinoman, « ‘Trainwreck Comedy Tour’ Is Amy Schumer’s Thing », The New York Times,
  22. https://www.buzzfeed.com/elliewoodward/people-think-amy-schumer-stole-jokes?utm_term=.lljPe67dKx#.klRJq0Zovm
  23. http://www.rsdoublage.com/acteur-26262-Schumer-Amy.html

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :