BuzzFeed

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

BuzzFeed est un site d'information et une société américaine de médias Internet. Fondée en 2006 à New York comme un laboratoire viral par Jonah Peretti (en), la société est devenue un média mondial et une société de technologie offrant de nombreux reportages sur une variété de sujets, y compris la politique, le bricolage, les animaux et les entreprises. À la fin de 2011, Ben Smith (en) de Politico a été embauché en tant que rédacteur en chef, dans un mouvement d'extension du site dans le journalisme sérieux, à long formulaire et reportage tout en maintenant son plaisir populaire et contenu axés sur le divertissement. La section française de BuzzFeed fait ainsi partie de la famille des sites francophones diffusant des contenus de divertissement et d'insolite, tels que MeltyTopitoKoreusDémotivateur, Minutebuzz, Konbini, ou Golem13.

Le site a été secoué par un scandale en juillet 2014, après qu'il a été découvert par un de ses écrivains politiques, Benny Johnson, qui avait plagié d'autres sources (plus de 40 fois). Le 10 août 2014, BuzzFeed a annoncé qu'ils avaient reçu un financement de 50 millions de dollars de la firme de capital-risque Andreessen Horowitz. Le , le groupe bénéficie d'un investissement de 200 millions de dollars du conglomérat de médias américain NBCUniversal[1].

Genèse[modifier | modifier le code]

BuzzFeed est fondé en 2006 à New York par Jonah Peretti, l'un des cofondateurs du Huffington Post. À ses débuts, le site est un agrégateur de liens détectant les contenus viraux. Peretti s'y consacre à plein temps en 2011 après le rachat du Huffington Post par AOL. BuzzFeed commence à produire ses propres contenus[2],[3],[4].

Ligne éditoriale[modifier | modifier le code]

BuzzFeed est célèbre pour la présentation de ses contenus, notamment les listes d'images, contenus le plus souvent légers et peu fouillés[5].

Ben Smith, le rédacteur en chef, explique ainsi lors du lancement de BuzzFeed France qu'attirer l'internaute avec des sujets superficiels permettrait ainsi de les rediriger a posteriori sur des sujets délaissés de la presse comme l'international, l'investigation et les thèmes LGBT. Malgré cela, le monde de la presse reste dubitatif face à la manière de traiter l'actualité, pointant du doigt des manques comme la non couverture par BuzzFeed France de la mort de deux journalistes de RFI au Mali[5].

Alors que le site acceptait des publicités payées par le Parti démocrate et le Parti républicain, BuzzFeed met fin en juin 2016 au contrat avec ce dernier afin de s'opposer à la candidature de Donald Trump, comparant les publicités le concernant à celles pour les cigarettes et donc « néfastes à la santé »[6].

Implantation[modifier | modifier le code]

En plus de son origine américaine, Buzzfeed s'internationalise pour la première fois au Royaume-Uni en 2013, puis au Canada, en Inde et en Australie. En novembre 2013, Buzzfeed crée une version française[7].

En 2014 ce sont les versions espagnoles et allemandes qui voient le jour.

En 2015, le média s'installe au Mexique[8] et au Japon[9].

Édition française[modifier | modifier le code]

Cécile Dehesdin est la rédactrice en chef de l'édition française. À son lancement, BuzzFeed France, comme les autres versions internationales, produit principalement des traductions des articles et listes américaines. Deux journalistes, une basée à Paris, et une à New-York, composent l'équipe au début. Toutefois le modèle adopté par BuzzFeed à l'international promet la constitution d'une équipe plus importante et plus de production locale rapidement, comme ce fut le cas au Royaume-Uni où l'équipe éditoriale passa de 2 à 15 journalistes en moins d'un an[10],[11].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]