Sénart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sénart
Commune de la ville nouvelle de Sénart
Commune de la ville nouvelle de Sénart
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Établissements publics d'aménagement Epamarne / Epafrance
Démographie
Gentilé Sénarttois
Population 123 704 hab. (2013)
Densité 985 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 36′ 50″ Nord 2° 32′ 24″ Est / 48.614, 2.54
Superficie 12 560 ha = 125,60 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Sénart

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sénart

Sénart, précédemment Melun-Sénart, est une ville nouvelle française du sud de l'Île-de-France, à cheval entre les départements de Seine-et-Marne et de l'Essonne. Elle tire son nom de la forêt de Sénart.

Statut[modifier | modifier le code]

Sénart est une opération d'intérêt national (OIN) regroupant 10 communes, réparties sur deux départements. Jusqu'en 2016, elle était divisée entre deux établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) :

Ces deux EPCI fusionnent au 1er janvier 2016 dans la Communauté d'agglomération Grand Paris Sud Seine Essonne Sénart, qui s'étend bien au delà du périmètre de l'OIN.

L'Établissement public d'aménagement de la ville nouvelle de Sénart (EPA Sénart), sous tutelle du ministère chargé de l'aménagement du territoire, a pour mission d'aménager et de développer l'ensemble des 10 communes de la ville nouvelle.

Population[modifier | modifier le code]

D'une superficie totale de 12 560 hectares, Sénart comptait avec Saintry et Morsang sur Seine, 114 196 habitants au recensement de 2008, soit une densité de 909 hab./km², encore faible en comparaison des autres villes nouvelles de la région, bien que la population ait déjà été multipliée par cinq depuis le début des aménagements.

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Cesson 77067 Cessonnais 6,98 9 568 (2013) 1 371
Combs-la-Ville 77122 Combslavillais 14,48 22 086 (2013) 1 525
Lieusaint 77251 Lieusaintais 11,97 11 033 (2013) 922
Moissy-Cramayel 77296 Moisséens 14,28 17 500 (2013) 1 225
Nandy 77326 Nandéens 8,56 5 867 (2013) 685
Réau 77384 Réaltais 13,32 1 548 (2012) 116
Savigny-le-Temple 77445 Savigniens 11,97 30 068 (2013) 2 512
Vert-Saint-Denis 77495 Verdionysiens 16,13 7 154 (2013) 444
Morsang-sur-Seine 91435 Morsandiaux 4,39 535 (2013) 122
Saint-Pierre-du-Perray 91573 Saint-Perreyens 11,59 9 758 (2013) 842
Saintry-sur-Seine 91577 Saintryens 3,29 5 343 (2013) 1 624
Tigery 91617 Tigeriens 8,64 3 244 (2013) 375

Le détail de la population depuis la création de la ville nouvelle[modifier | modifier le code]

Communes 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013
Cesson 2 283 4 948 7 522 7 878 7 699 8 012 9 568
Combs-la-Ville 6 192 11 093 13 759 19 973 20 953 21 324 22 086
Lieusaint 800 657 510 5 200 6 365 10 210 11 033
Moissy-Cramayel 2 364 3 172 5 195 12 263 14 298 17 186 17 500
Nandy 349 327 1 548 5 429 6 159 5 852 5 867
Réau 497 525 509 663 705 1 046 1 548
Savigny-le-Temple 828 2 881 11 835 18 520 22 339 27 757 30 068
Vert-Saint-Denis 2 799 3 896 4 458 7 012 7 493 7 081 7 154
Sénart-Ville Nouvelle 16 112 27 499 45 336 77 294 86 011 98 399 104 824
Morsang-sur-Seine 159 162 287 350 380 491 535
Saint-Pierre-du-Perray 611 1 360 1 849 3 342 5 801 7 844 9 758
Saintry-sur-Seine 1 909 3 046 3 642 4 929 4 998 5 154 5 343
Tigery 472 430 439 1 140 1 257 2 308 3 244
Sénart en Essonne 3 151 4 998 6 217 9 761 12 436 15 797 18 880
TOTAL 19 263 32 497 51 553 87 055 98 447 114 196 123 704

Histoire[modifier | modifier le code]

Carré Sénart[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Carré Sénart.

Le Carré Sénart, grand projet urbain du territoire est situé au cœur de la ville nouvelle dont il doit devenir le centre. Aujourd'hui il compte un pôle tertiaire et divers équipements de loisirs (dont le manège Carré Sénart) et de commerces dont le centre commercial régional Carré Sénart, conçu par l'architecte Jean-Paul Viguier. Centre commercial, nouvelle génération, il a été réalisé en tenant compte des enjeux du développement durable. Le centre commercial de Carré-Sénart dispose d'une éolienne visible depuis l'autoroute pour alimenter son système de climatisation.

Transports[modifier | modifier le code]

RER[modifier | modifier le code]

La ville nouvelle de Sénart est desservie, du nord au sud, par quatre gares de la ligne D du RER :

Bus[modifier | modifier le code]

Le réseau de bus Sénart Bus dessert l'ensemble des communes de la ville nouvelle de Sénart.

La ligne Citalien relie directement les villes de Sénart et Melun.

T Zen[modifier | modifier le code]

En 2011, une ligne de bus à haut niveau de service, le TZen 1, a été mis en service et relie la gare de Lieusaint - Moissy à celle de Corbeil-Essonnes, permettant aussi d'être en correspondance avec les 2 branches du RER D, celles de Melun et de Malsherbes. Elle dessert également le Carré Sénart. A l'horizon 2020 une nouvelle liaison sera mise en service:le TZen 2 qui reliera Sénart à Melun depuis le Carré Sénart.

Écologie[modifier | modifier le code]

Du fait de son appartenance à l'Agglomération parisienne, la ville nouvelle de Sénart s'est vue dans l'obligation d'élaborer un Plan de Prévention du Bruit dans l'Environnement. Celui-ci est disponible sur le site internet de Sénart[6].

Culture[modifier | modifier le code]

La scène nationale de Sénart[modifier | modifier le code]

Théâtre-Sénart, Lieusaint

Le Théâtre-Sénart, scène nationale, est l’une des 71 scènes nationales labellisées par le ministère de la Culture et de la Communication. Elle est subventionnée par l’État (ministère de la Culture et de la Communication), le conseil régional d’Île-de-France, le conseil départemental de Seine-et-Marne et la communauté d'agglomération Grand Paris Sud.

Le Théâtre-Sénart est implanté au cœur du Carré Sénart à Lieusaint. Avec ses deux salles, l'une de 843 places et l'autre, modulable, pouvant accueillir de 383 places assises à près de 1 200 places dites « debout » pour les concerts, le Théâtre-Sénart propose au public une programmation riche et variée pour tous les publics : théâtre, danse, musique, arts de la piste, une programmation à destination du jeune public. Ce sont par saison plus de 50 spectacles, environ 150 représentations.

Il accueille trois artistes en résidence : la compagnie MAD avec Sylvain Groud, chorégraphe, L'orchestre Les Siècles avec François-Xavier Roth à la direction, et la compagnie de théâtre PIPO avec le comédien et metteur en scène Patrick Pineau.

Et autour des spectacles, il existe une programmation « bis », stages, ateliers, rencontres avec les artistes, conférences, spectacle à domicile, qui sont autant d’approches possibles pour accompagner la programmation et pour partir à la découverte des divers aspects du travail de création et des différents langages artistiques.

Depuis 1992, année de sa labellisation, la scène nationale, dirigée depuis 2001 par Jean-Michel Puiffe, poursuit les missions de service public qui lui ont été confiées par le ministère de la Culture :

  • pluridisciplinarité des formes artistiques dans sa programmation ;
  • aide à la création et à la diffusion d’artistes et d’œuvres ;
  • élargissement, renouvellement et fidélisation des publics ;
  • mise en place d’actions et de projets culturels ;
  • prise en considération de son implantation au cœur de Sénart avec une collaboration avec les structures culturelles, éducatives, sociales…

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie-Hélène Contal, Melun-Sénart, un centre introuvable, postf. Michèle Zaoui, éd. Autrement, 1992, 99 p. (ISBN 2-86260-386-4)
  • Martine Lefeuvre, « Construire la ville : L'urbanisme en Seine-et-Marne au XXe siècle », Archives départementales de Seine-et-Marne, coll. « Mémoire et Documents », 2007 (ISBN 2-86077-039-9)
  • « Le Carré Sénart », dans Urbanisme, hors-série no 11, mars 1999
  • Sabine Germain, « Carré Sénart, le nouveau temple de la consommation », dans LSA, no 1777, août 2002
  • Alain Boutigny, « Carré Sénart : un Carré à côté du Carré », dans Sites commerciaux, no 167, avril 2007

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :