Zygmunt Krasiński

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Famille Krasiński et Corvin.
Scheffer Zygmunt Krasiński.jpg
Blason du Clan Ślepowron.

Zygmunt Krasiński, aussi appelé Zygmunt de Corvin-Krasiński (1812-1859, né et mort à Paris), comte, est un écrivain et un dramaturge, figure éminente du romantisme et du patriotisme polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils du général de Napoléon et comte d'Empire Vincent de Corvin-Krasinski.

Zygmunt Krasiński, qui avait commencé des études de droit à l'Université de Varsovie, doit quitter la Pologne en 1829 après avoir participé à une manifestation patriotique. Il poursuit ses études à Université de Genève sans les terminer. Il dut ensuite s'exiler à Paris.

En 1835, il publie Nieboska komedia (La comédie non divine), pièce qui introduit le thème de la lutte des classes dans la littérature polonaise. L'année suivante, il publie Irydion, pièce dramatique dans laquelle il marque son refus de justifier les actions humaines par la haine. En 1843, il annonce la renaissance de la Pologne dans son célèbre poème Przedświt (Naissance de l'aube). Zygmunt Krasiński est également l'auteur de Psalmy przyszłości (Psaumes de l'avenir).

Il fut un ami de Cyprian Kamil Norwid, et d'Adam Mickiewicz.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]