Polono-Canadiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Polono-Canadiens sont des citoyens canadiens issus de la diaspora polonaise. Selon le recensement canadien de 2001[1], 984 585 citoyens canadiens affirment être d'ascendance polonaise.

Les premiers immigrants polonais au Canada étaient membres des régiments militaires Watt et De Meuron de Saxe et de Suisse envoyés pour appuyer l'armée britannique en Amérique du Nord. Plusieurs d'entre eux étaient des émigrés qui avaient participé à l'insurrection de Novembre et au soulèvement de 1863 contre l'occupation russe.

Le premier immigrant polonais à figurer dans les registres est Dominik Barcz, arrivé au Canada en 1752. Il était un marchand de fourrure de Gdańsk qui s'était établi à Montréal.

Charles Blaskowicz le rejoint en 1757, qui a travaillé à titre de député-arpenteur général des terres.

En 1776 arriva un chirurgien militaire du nom d'Auguste François Globenski. Son descendant, Charles-Auguste-Maximilien Globensky, fut élu à la Chambre des communes du Canada en 1875.

En 1841, Casimir Stanislaus Gzowski arriva au Canada depuis la Pologne, en passant par les États-Unis. Ingénieur et militaire à Toronto et dans le Sud de l'Ontario pendant cinquante ans, il fut fait chevalier par la reine Victoria.

Charles Horecki immigra en 1872. Ingénieur ferroviaire à Edmonton, une montagne et un lac sont nommés en son honneur en Colombie-Britannique.

Les premiers peuplements par groupes eurent lieu en 1858 lorsque des Cachoubes venus du Nord de la Pologne pour échapper à l'oppression prussienne subséquente aux partitions de la Pologne. Arrivés dans le comté de Renfrew, il fondèrent les villes de Wilno, Barry's Bay et Round Lake.

Vers 1890, il y avait environ 270 familles cachoubes travaillant dans l'industrie du bois dans la vallée de Madawaska et la vallée d'Ottawa.

Les vagues d'immigration consécutives dans les années 1890-1914, 1920-1939, et 1941 à ce jour se sont établies à travers le Canada, de Cap-Breton à Vancouver et ont contribué dans presque tous les domaines d'activité économique et publique.

En 1862, un premier prêtre catholique polonais rendait visite à la communauté de Kitchener. En 1875, une première paroisse de langue polonaise est construite à Wilno. À Winnipeg, l'église du Saint-Esprit est construite en 1899.

Mathew Ustrzycki, premier évêque canadien d'origine polonaise, fut consacré auxiliaire dans le diocèse de Hamilton en 1985. Il y a des prêtres polonais qui servent dans plusieurs congrégations tels les franciscains, les jésuites, les rédemptoristes, les salésiens, les résurrectionnistes, les oblats, les michélites et la société du Christ. De plus, quatre-vingts prêtres servent dans cent vingt paroisses.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Science et génie[modifier | modifier le code]

  • Dr Tadeusz Blachut, scientifique
  • Z. Krupski, homme d'affaires
  • Witold Rybczynski - architecte, professeur et écrivain
  • J. Norton-Spychalski, informaticien
  • Jan Zurakowski, aviateur
  • P. Wyszkowski, ingénieur

Éducation[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Service public[modifier | modifier le code]

  • Frank Glogowski - vice-président du comité d'appel sur l'immigration
  • Stan Zybala - vice-directeur du directorat multiculturel
  • Irene Ungar de Toronto - juge à la cour de citoyenneté
  • Peter Taraska de Winnipeg -juge à la cour de citoyenneté

Musique[modifier | modifier le code]

Journalistes et écrivains[modifier | modifier le code]

Forces armées[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Juges et conseils de la Reine[modifier | modifier le code]

  • Juge Allan H. J. Wachowich
  • Juge P. Swiecicki
  • Juge Paul Staniszewski
  • Juge E. F. Wrzeszczinski-Wren

Récipiendaires de l'Ordre du Canada[modifier | modifier le code]

Liens externes et références[modifier | modifier le code]

  1. Statistique Canada, [1], 2001 Census, last modified: 2005-01-25. Accessed 2008-01-03.