Église Sainte-Hedwige de Chicago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Église Sainte-Hedwige
Image illustrative de l'article Église Sainte-Hedwige de Chicago
Vue de l'église Sainte-Hedwige
Présentation
Nom local St. Hedwig's in Chicago
Culte Catholicisme
Début de la construction 1899
Fin des travaux 1901
Architecte Adolphus Druiding
Style dominant Style néorenaissance
Site web www.sthedwigbucktown.org/
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Illinois Illinois
Commune Chicago
Coordonnées 41° 55′ 18″ N 87° 40′ 51″ O / 41.921611, -87.6807541° 55′ 18″ Nord 87° 40′ 51″ Ouest / 41.921611, -87.68075  

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Église Sainte-Hedwige

Géolocalisation sur la carte : Illinois

(Voir situation sur carte : Illinois)
Église Sainte-Hedwige

L'église Sainte-Hedwige est une église catholique monumentale de Chicago dépendant de l'archidiocèse de Chicago. Construite dans le goût polonais, elle se trouve au 2226 North Hoyen Avenue. Elle est dédiée à sainte Hedwige.

Historique[modifier | modifier le code]

Le maître-autel de l'église décoré pour la Noël 2010

La paroisse a été fondée en 1888 par les résurrectionnistes polonais qui administraient déjà la paroisse de l'église Saint-Stanislas-Kostka, première paroisse historique des Polonais de Chicago.

L'église a reçu la visite du cardinal Wojtila, futur Jean-Paul II en 1977, un an avant son élection au trône de saint Pierre. Aujourd'hui la paroisse accueille également une population importante de latino-américains.

Elle est toujours administrée par les pères résurrectionnistes. Les messes sont célébrées en anglais, polonais et espagnol. Le quartier voisin de Bucktown s'est embourgeoisé.

Architecture[modifier | modifier le code]

L'église, construite selon les plans d'Adolphus Druiding[1], a été terminée en 1901. Comme d'autres églises polonaises de Chicago, elle rappelle par son style néorenaissance la période faste de la Pologne, à l'époque de l' Union polono-lithuanienne.

On remarque à l'intérieur de l'église des peintures de Thaddeus Zukotynski (1855-1912), ainsi que celle de John Mallin[2] (1883-1973), offerte en 1938 pour le jubilé de l'église. Les vitraux, originaires de Bavière, sont remarquables.

La forme de l'édicule au-dessus de l'entrée est rappelée par le retable à fronton classique. L'église de briques et de pierres de Bedford peut accueillir 1 500 personnes assises.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Druiding est également l'auteur de l'église Saint-Jean-de-Kenty de Chicago
  2. Né Johann Malinkowitsch en Moravie autrichienne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Denis McNamara, Heavenly City: The Architectural Tradition of Catholic Chicago, Chicago, Liturgy Training Publications, 2005