Polonezköy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Polonezköy (lire: Polonaise-keuï; en polonais: Adampol) est un village turc, où vit une importante population polonaise.

Ce village est situé sur la rive asiatique d'Istanbul en Turquie à 15 km du Bosphore.

La colonie polonaise en Turquie n'a jamais été nombreuse. Elle a toutefois une signification spéciale, une particulière éloquence historique. Avant tout, la présence de Polonezköy rappelle qu'après la division de la Pologne, parmi les différentes cours royales d'Europe, seule la Turquie refusa cette partition.

« Le nonce de Lekhistan (Pologne) n'est pas encore arrivé » était-il annoncé à haute voix pendant de nombreuses années en cette cour, durant chaque réception officielle des ambassadeurs étrangers. Les Sultans répondaient sur un ton solennel: « Espérons qu'il sera parmi nous, la prochaine fois ».

Adampol (Polonezköy) doit son nom au prince Adam Jerzy Czartoryski, qui en 1842 fonda cette colonie polonaise sur des terres que les exilés Polonais avaient achetées aux missionnaires de Saint-Vincent-de-Paul (Lazaristes) qui travaillaient au lycée Saint-Benoît. Cependant, la présence d'une colonie polonaise dans la capitale ottomane remonte à un passé beaucoup plus lointain, d'environ quatre cents ans. C'est un cas assez rare dans le monde qu'un groupe de Polonais puisse survivre si longtemps loin de sa patrie. Ici ont trouvé refuge les insurgés polonais des années 1830-1831, les prisonniers de guerre rachetés par les Turcs des armées du tsar, les soldats polonais de la division de Zamoyski dissoute en 1856.

En 1855, Adam Mickiewicz, le grand poète polonais, vint à Istanbul, pour y soutenir l'esprit patriotique des Polonais et former une légion polonaise qui, selon la conception du romantisme, devait servir à la libération de la Pologne. Pourtant, après l'Insurrection de novembre 1830 contre la Russie, la Pologne fut encore plus asservie.

Cette oasis polonaise sur le Bosphore compte encore une centaine de citoyens turcs d'origine polonaise, regroupés autour de leur église dédiée à la Vierge de Częstochowa, qui ont conservé leur langue et leur religion catholique.