John Field

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John et Field.
John Field

John Field est un pianiste et compositeur irlandais, né à Dublin le 26 juillet 1782 et mort à Moscou le 23 janvier 1837.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avec Johann Baptist Cramer notamment, il prend des cours de piano auprès de Muzio Clementi. Pianiste précoce, John Field fait ses premières armes comme représentant chez Clementi & Co, un fabricant de pianos réputé à Dublin. Il profite de ses heures de travail pour apprendre la pratique de son instrument sous la direction de son employeur, pianiste amateur de fort bonne tenue. Il accompagne son patron dans plusieurs tournées commerciales en Europe. C'est en 1803, à la faveur d'un passage à Moscou, qu'il décide de se fixer en Russie. Il y fait une brillante carrière de virtuose et de professeur de piano. Il meurt au retour d'une tournée à Naples, épuisé par la maladie. Il est enterré au cimetière de la Présentation, à Moscou.

En termes de style musical, John Field ouvrit la voie à Chopin. Il est l'un des premiers compositeurs utilisant la forme des nocturnes.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Concertos pour piano[modifier | modifier le code]

  • Concerto pour piano n° 1, H. 27 (1799)
  • Concerto pour piano n° 2, H. 31 (1811)
  • Concerto pour piano n° 3, H. 32 (1811)
  • Concerto pour piano n° 4, H. 28 (1814, révisé en 1819)
  • Concerto pour piano n° 5, H. 39 (1817), l'Incendie par l'Orage
  • Concerto pour piano n° 6, H. 49 (1819, révisé en 1820)
  • Concerto pour piano n° 7, H. 58 (1822, révisé en 1822-32)

Autres œuvres pour piano[modifier | modifier le code]

  • 4 sonates pour piano
  • 18 nocturnes pour piano

Liens externes[modifier | modifier le code]