Star Trek, le film

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Star Trek (homonymie).
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le film de 1979. Pour le film de 2009, voir Star Trek (film, 2009).

Star Trek, le film

Titre original Star Trek: The Motion Picture
Réalisation Robert Wise
Scénario Alan Dean Foster
Harold Livingston
Gene Roddenberry
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Sortie 1979
Durée 126 minutes (version cinéma)
131 minutes (Director's cut)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Star Trek, le film est un film américain de science-fiction réalisé par Robert Wise et sorti en 1979. C'est le premier film sorti sur grands écrans adapté de l'univers Star Trek, créé par la série télévisée du même nom diffusée à partir de 1966.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une entité extraterrestre apparemment hostile, et maître d'une nuée se développant sur plus de 80 unités astronomiques, se dirige tout droit vers la Terre. L'Amiral Kirk est chargé par Starfleet de reconnaître l'entité et évaluer la menace. Il reprend alors les commandes de l'USS Enterprise, qu'il avait abandonnées à la suite de sa promotion, et découvre un vaisseau entièrement remodelé. Le capitaine Will Decker, évincé de son commandement, accepte néanmoins de le seconder grâce à sa connaissance des modifications apportées au vaisseau. Sur la route d'interception de l'entité, l’Enterprise accueille Spock qui revient de sa retraite sur Vulcain. Spock a été en contact mental avec l'entité, qui se fait appeler V'Ger.

Quand l'Enterprise entre dans la nuée, son équipage découvre une masse phénoménale de connaissances, accumulée par V'Ger au cours de son voyage. V'Ger désigne l'équipage comme étant des « unités carbone » et en tue une, le lieutenant Ilya (qui avait eu une histoire très forte avec Decker plusieurs années auparavant) pour mieux les examiner. Malgré toute sa volonté, Kirk ne peut que tenter de comprendre ce que veut V'Ger, car la survie de son vaisseau n'est soumise qu'au bon vouloir de l'entité. Celle-ci finit par révéler qu'elle retourne sur Terre pour retrouver le Créateur, et se joindre à lui.
On découvre que V'Ger est une machine résultant de l'ancienne sonde VOYAGER VI lancée à la fin du vingtième siècle par les humains. Lors du passage du temps de la sonde dans l'espace, seules les lettres V GER sont demeurées.
V'Ger comprend alors que les « unités carbone » sont son Créateur et demande à fusionner avec elles. Le capitaine Decker se sacrifie donc afin que V'Ger (qui a pris l'apparence du lieutenant Ilia) puisse fusionner avec lui.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Légende : Doublage de la version cinéma (1980) / Doublage de la version Director's Édition (2000)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Source [4]:

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays / Région Box-office Nbre de sem. Classement TLT[5] Source
Paris 178 584 entrées 3 sem. - Box-office stars[1]
Drapeau de la France France 694 042 entrées - - JP box-office[6]
Drapeau des États-Unis États-Unis 82 258 456 dollars - Box Office Mojo[1]
Alt=Image de la Terre Mondial 138 958 456 dollars - JP box-office[6]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Box-office - Box Office Mojo
  2. Dates de sortie - Internet Movie Database
  3. (fr) Box-office Paris du 19/03/80 au 25/03/80 sur Boxofficestars.com
  4. (en) Distinctions - Internet Movie Database
  5. Tous les temps - All Time
  6. a et b Fiche box-office - JP box-office