Destination Gobi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Destination Gobi est un film américain réalisé par Robert Wise, sorti en 1953, basé sur un article ("Ninety Saddles for Kengtu" - 90 selles pour Kengtu) d'Edmund G. Love paru dans Collier's en septembre 1952.

C'est le premier film en couleurs de R. Wise[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un valeureux officier marinier reçoit une mission à terre, lui qui adore la mer! Il doit rallier une mission météorologique en plein désert de Gobi. Il se retrouve dans la chaleur et la poussière, dans un petit groupe d'Américains, isolés du monde. Pas de femme non plus, à part une très furtive mongole. Dans l'équipe américaine, on reconnaît quelques trognes typiques du cinéma des années 50,le Don Taylor qui était le texan des Diables de Guadalcanal, Earl Holliman, qui était le mataf des Pont de Toko Ri.Et puis, il y a les pittoresques Mongols (fiers) qui exigent le cadeau de 60 selles de cavalerie US pour lutter contre les vilains japs.(Dans la version originales, il y a 90 selles, mais dans la VF, ils ont tiré à l'économie). Et c'est ainsi que se crée une brigade de cavalerie mongole,

au sein de l'US NAVY. Mais les vilains japonais intensifient leur pression, et les auxiliaires mongols trahissent les Américains, et les livrent aux japonais. Moment de désarroi et d'amertume; mais ce n'était qu'une feinte, et les valeureux mongols reprennent le chemin de l'honneur. En 1953, c'était la guerre froide, il n'y avait plus à se gêner avec l'image de marque des mongols. Incarnés par des Amérindiens, ils se plient à toutes les obligations du scénario, fourbes, fiers, chapardeurs, jusqu'au gag final de la décoration volée.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Dans la version française les voix des acteurs sont respectivement (Source : Fedan) : Pierre Trabaud (Darryl Hickman), Michel Francois (Martin Milner), Claude Peran (Stuart Randall), Jean Clarieux (Ross Bagdasarian),Lucien Bryonne (Earl Holliman), Jean Gournac (Russell Collins),Jean Berton (Richard Loo)
  • Malgré son titre, ce film ne fut pas tourné en Mongolie, mais dans le Nevada, et ce sont des indiens Piutes de la réserve indienne de Nixon (Nevada) qui ont joué les Mongols[1].
  • Le désert de Gobi a eu son moment de notoriété à cette époque. C'est là aussi que Marijac a situé l'arrivée d'envahisseurs martiens dans la BD "Guerre à la terre". Mais il faisait la part trop belle aux Soviétiques qui faisaient face au premier choc. Avec la guerre froide, les auteurs ont rectifié la BD. Les Martiens débarquaient dans le désert d'Iran, et il suffisait d'ajouter des cheveux frisés aux Russkoffs pour en faire des Iraniens!

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cf. fiche du film sur le site de l'AFI (voir lien externe)