ARP 2600

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ARP 2600
Image illustrative de l'article ARP 2600
ARP 2600
Fabricant ARP
Dates 1971-1981
Caractéristiques
Type analogique
Polyphonie 1 voie
Oscillateur 3 VCO
Clavier 49 touches

ARP 2600 est un synthétiseur semi-modulaire monophonique commercialisé entre 1971 et 1981 par la société américaine ARP.

Version portable du 2500, un puissant synthétiseur modulaire de recherche, le 2600 se distingue par la possibilité de router les différents modules électroniques grâce à des cordons Jack. L'utilisateur peut toutefois s'en servir sans avoir à relier les éléments.

Trois versions se succédèrent pendant les dix années de production. De nombreuses modifications ont été apportées. Tout d'abord, suite à un contentieux avec Moog, ARP a dû modifier son module de filtrage. Le filtre d'origine a été considéré par le bureau des brevets comme une copie du célèbre filtre Moog. Il se caractérise par un son à la fois rond et puissant, avec une résonance audible jusque dans le haut du spectre. Les versions suivantes ont un son moins large, avec moins de présence dans les basses et surtout une résonance qui s'efface dans les hautes fréquences. Le clavier quant à lui a été amélioré dans les dernières versions, et est devenu duophonique.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

  • Oscillateurs : 3 VCO
  • Filtre : passe-bas 24 dB/octave résonnant (plusieurs générations)
  • VCA : avec ADSR ou AR
  • Effet intégré : réverb à ressort
  • Clavier à 49 touches (plusieurs possibles)

Quelques artistes ayant fait usage de l'ARP 2600[modifier | modifier le code]