West Side Story (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir West Side Story (homonymie).

West Side Story

Titre original West Side Story
Réalisation Robert Wise
Jerome Robbins
Scénario Ernest Lehman
Acteurs principaux
Sociétés de production The Mirisch Corporation
Seven Arts Productions
Beta Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film musical
Sortie 1961
Durée 152 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

West Side Story est un film musical américain de Jerome Robbins et Robert Wise, sorti en 1961.

Il est adapté de la comédie musicale éponyme d'Arthur Laurents, Stephen Sondheim et Leonard Bernstein, mise en scène par Jerome Robbins, dont la première eu lieu le à Broadway où elle connut un vif succès.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire est inspirée de Roméo et Juliette de William Shakespeare. À New York, dans les années 1950, deux gangs de rue rivaux, les Jets (Américains d'origine polonaise, irlandaise et italienne) et les Sharks (immigrés d'origine portoricaine), font la loi dans le quartier West. Ils se provoquent et s'affrontent à l'occasion. Tony, ancien chef des Jets et maintenant à la retraite, et Maria, la sœur du chef des Sharks, tombent amoureux, mais le couple doit subir les forces opposées de leurs clans respectifs.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sur les 100 meilleurs films américains retenus en 1998 par l'American Film Institute, il est classé à la 51e place.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

Le scénario de West Side Story est une adaptation moderne de la pièce Roméo et Juliette de William Shakespeare. Mais la fin du film est différente de celle de la pièce, les producteurs de la comédie musicale ayant demandé une fin plus optimiste, qui ne sera pas changée dans le film.

Distribution[modifier | modifier le code]

Contrairement à ses partenaires, Natalie Wood était déjà célèbre lorsqu'elle tourna West Side Story. Le rôle de Tony a été proposé à Elvis Presley, mais à cause de la pression de son manager, le Colonel Parker, il a dû le refuser, le tournage durant près de 6 mois alors qu'il pouvait dans le même temps tourner 5 films.

George Chakiris connaissait déjà l'univers de West Side Story avant de participer au film. En effet, il avait tenu le rôle de Riff dans le spectacle monté à Londres.

Les acteurs principaux sont doublés pour le chant sauf George Chakiris et Russ Tamblyn. Natalie Wood est doublée par Marni Nixon, qui a également prêté sa voix à Audrey Hepburn dans My Fair Lady et Deborah Kerr dans Le Roi et Moi. Natalie Wood a tenté de convaincre la production d’interpréter elle-même les chansons. Après quelques essais, il fut décidé de la doubler. Elle interprète néanmoins la dernière chanson du film (Reprise de Somewhere).

Jerome Robbins, bien que crédité au générique au même titre que Robert Wise, n'a assisté qu'à une petite partie du tournage car il n'a réglé que les séquences dansées.

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

La scène d'ouverture survolant la ville de New York à la verticale était une première. En effet, aucun film antérieur ne survole la ville de cette façon. De plus les dix premières minutes sont totalement muettes, avec seulement la musique et la danse.

Le quartier de New York filmé dans les scènes d’extérieur n’existe plus aujourd’hui. Il a été rasé pour construire le Lincoln Center.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Hommages au film[modifier | modifier le code]

  • Un hommage est également rendu à West Side Story dans Mafia Blues 2, dans lequel le mafieux Paul Vitti, interprété par Robert De Niro, chante tout-au-long du film plusieurs chansons tirées de la comédie musicale (I Feel Pretty, Tonight, Maria, etc.).
  • Un autre hommage, plus singulier encore, celui du film : Le Gendarme à New York : Louis de Funès poursuit un garçon qui lui a volé, à l'arrachée, son déjeuner. La course les mène sur un terrain de basket qui ressemble à celui du film. Un ballet commence, opposant policiers et jeunes voyous.
  • American Girl 4 cite le film : les deux équipes de cheerleaders qui s'affrontent s'appellent les Sharks et les Jets. Une romance naît aussi entre deux membres opposés de ces équipes.
  • La série Glee rend plusieurs fois hommage au film. Dans la saison 1, Tina choisit Tonight lors d'une audition tandis que Rachel et Quinn se retrouvent lors d'un duo mixant I Feel Pretty et Unpretty des TLC dans la saison 2. Dans la saison 3, il est décidé que les New Directions reprennent West Side Story lors du spectacle musical annuel. Rachel incarne donc Maria et c'est Blaine qui est choisi pour le rôle de Tony à la grande déception de Kurt. Ce dernier est l'officier Krupkee tandis que le rôle d'Anita est donné à Santana.
  • Dans American Dad (épisode 3 de la saison 7), le couple homosexuel vivant à côté de la famille Smith danse sur la musique d'ouverture de West Side Story.
  • En 1999, le troisième acte de l'opéra de Philippe Boesmans et Luc Bondy Wintermärchen (Un conte d'hiver), d'après Shakespeare, se situe dans un décor (Erich Wonder) de terrain de sport cloturé de grillage qui rappelle celui de West Side Story.
  • Guillaume Musso, dans L'Appel de l'ange, rend aussi hommage à West Side Story : le personnage secondaire avait incarné Maria.
  • La musique de la publicité d'« Activia fruit mixé » de Danone est une reprise de I Feel Pretty.
  • Le clip du groupe Best Coast 'Our Deal' reprend l'histoire du film.
  • Teen Beach Movie, téléfilm américain, inclus un film imaginaire, Wet Side Story, comme point de départ (version surf de West Side Story)

Restauration[modifier | modifier le code]

Le film a été restauré numériquement en 2012 au format 2,20:1 (Panavision 70). Il est désormais disponible à l'exploitation en salles en DCP (Digital Cinéma Package), l'équivalent en cinéma numérique de la copie argentique du cinéma traditionnel[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wikipédia:Projections en cinéma numérique;Format 70 mm.

Liens externes[modifier | modifier le code]