Romulien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Empire Stellaire Romulien

Les Romuliens (Europe et Québec) ou Romulanais (Amérique du Nord)[pas clair] sont, dans l'univers de fiction de Star Trek, une espèce extraterrestre originaire de la planète Romulus. Ils forment, avec les Rémiens — originaires de la planète jumelle Remus — et quelques autres espèces réparties sur une douzaine de mondes, l'Empire Stellaire Romulien.

Physiologie[modifier | modifier le code]

Les Romuliens sont des humanoïdes physiquement identiques à leurs cousins (et par ailleurs ancêtres) Vulcains, à ceci près que la plupart d'entre eux arborent des rides proéminentes sur le front, un trait qui évolua après leur départ de la planète Vulcain. Leurs cheveux sont noirs ou très foncés, raides et lustrés. Leurs oreilles sont légèrement moins pointues que celles des Vulcains.

Comme les Cardassiens, les Humains et les Klingons, les Romuliens sont issus d'une ancienne espèce humanoïde (cf. La Chasse, TNG, saison 6, épisode 20).

Les hommes mesurent entre un mètre soixante-quinze et un mètre quatre-vingt-dix, pour un poids situé entre 65 et 115 kg. Les Romuliens s'étant refusés à contrôler les disciplines mentales et les conditions environnementales étant plus médiocres sur Romulus, leurs capacités physiques (en comparaison avec leurs ancêtres) se sont vues augmentées. Ils sont deux à trois fois plus forts que les Humains. Les femmes sont plus petites et moins lourdes mais aussi fortes qu'un humain moyen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Originaires du Quadrant Bêta, les Romuliens sont parmi les plus redoutables ennemis de la Fédération des planètes unies. Autrefois Vulcains, ils partirent de leur planète originelle peu après que le dissident S'Task eut renié les enseignements de Surak, le grand philosophe Vulcain. Voyageant dans l'espace durant des années, les exilés arrivèrent finalement dans le système Romulien, qu'ils colonisèrent. Une fois installés sur la planète Romulus, les exilés, qui se nommèrent pour l'occasion Romuliens, s'emparèrent de la seconde planète habitable de leur système, Rémus. Continuant ainsi, ils fondèrent un empire stellaire s'étendant sur une douzaine de mondes. Bien que cela ne soit pas clair, il semble qu'ils utilisèrent principalement Rémus comme « planète-ressource », réduisant en esclavage la population autochtone qui évolua physiquement jusqu'à devenir les Rémanais (Rémiens, Rémans) apparaissant dans Star Trek : Nemesis.

Dans les années 2150, les Romuliens entrent en contact avec les Humains (Star Trek : Enterprise, épisode 29 : Le Choix d'Archer (titre original anglais : Minefield)). Il ne fallut pas longtemps pour que les tensions évidentes dégénèrent en guerre ouverte, marquant le début du conflit Terrien-Romulien. Cette guerre courte mais particulièrement intense se déroula uniquement dans l'espace, sans aucun contact entre les personnes, même visuel.

Aucun Humain ou Vulcain ne vit de Romulien avant 2266, longtemps après la fin de la guerre, lorsqu'un Oiseau de proie pénétra la Zone neutre pour tester les défenses de la Fédération. Le vaisseau fut détruit par l'USS Enterprise NCC-1701 et ce fut le début d'une « guerre froide » entre les deux puissances.

Les tensions culminèrent en 2311 lors de l'incident de Tomed, quand des milliers de vies du côté de la Fédération furent perdues contre les Romuliens. Cet incident déboucha sur le traité d'Algeron qui interdit à la Fédération de développer le bouclier occulteur et officialisa la Zone neutre entre les deux puissances.

En 2387, la planète capitale de l'empire stellaire romulien, Romulus, est entièrement détruite lorsque l'étoile Hobus, voisine du système Romulien, est devenue une supernova dans le film Star Trek, (chronologie alternative de J.J. Abrams) bouleversant la chronologie de la saga.

Culture[modifier | modifier le code]

Comme les Vulcains, dont ils sont issus, les Romuliens ont surmonté leur soif de violence, mais sont restés opportunistes, passionnés, manipulateurs et traîtres, faisant et cassant les consensus pour le simple plaisir de se battre.

Noms romuliens[modifier | modifier le code]

Si les Romuliens sont en général dotés de trois prénoms et de deux noms, dans la vie courante on les appelle simplement par leur premier prénom. En revanche, dans tous les documents officiels, on use des deux premiers prénoms et du premier des noms afin d'éviter toute confusion possible entre homonymes.

Le troisième prénom est tenu secret et seul les membres de la famille proche le connaissent.

Le premier nom est ce que l'on qualifie sur Terre de « nom de famille », tandis que le second est le nom de la Maison à laquelle appartient la personne. Dans tout l'Empire un seul individu est appelé par son premier nom ; il s'agit du Préteur, chef suprême du gouvernement.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]