Oberheim OB-X

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
OB-X
Image illustrative de l'article Oberheim OB-X
Oberheim OB-X
Fabricant Oberheim
Dates 1979
Caractéristiques
Type analogique
Polyphonie 4,6 ou 8 voies
Oscillateur 2 VCO par voie
LFO 1 LFO
Filtre ADSR
Mémoires 32 patchs
Clavier 61 touches

L'Oberheim OB-X est un synthétiseur analogique de la marque Oberheim, commercialisé à partir de 1979[1].

Il s'agit d'un synthétiseur monotimbral, doté de 2 oscillateurs, un clavier de 61 touches et 32 mémoires, pour une polyphonie de 4, 6 ou 8 voies. Sa commercialisation a été arrêtée en 1981.

Il a été utilisé par de nombreux groupes et musiciens, dont Van Halen dans 1984, Laurie Anderson, Prince, Queen dans la chanson Play the Game, Supertramp (…Famous Last Words…), Ultravox, Styx et Jean Michel Jarre[1], sur l'album Les Chants magnétiques en particulier.

La société SonicProject (en) a créé une émulation VST de l'OB-X, appelée OP-X[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]