Meg Ryan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Meg Ryan

Description de cette image, également commentée ci-après

Meg Ryan en 2009 au Festival du film de TriBeCa

Nom de naissance Margaret Mary Emily Anne Hyra
Naissance 19 novembre 1961 (52 ans)
Fairfield, Connecticut, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Productrice

Meg Ryan, née Margaret Mary Emily Anne Hyra, le 19 novembre 1961 à Fairfield dans le Connecticut, est une actrice et productrice américaine qui a joué principalement dans des comédies romantiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Meg Ryan étudie le journalisme à l'université de New York. Elle se tourne vers le métier d'actrice pour « arrondir ses fins de mois » d'étudiante. Après son premier rôle de figurante, Ryan joue le personnage Betsy dans le feuilleton quotidien As the World Turns de 1982 à 1984. Les réalisateurs de cette émission aiment particulièrement travailler avec elle car elle peut pleurer à la demande.

Après plusieurs films de télévision et de petites apparitions au cinéma, son premier grand rôle est dans la comédie romantique Quand Harry rencontre Sally. Le succès du film colle à Ryan l'étiquette d'une pétillante, charmante, mais incurable romantique. Elle essaie plusieurs fois de casser cette image et obtient d'excellentes critiques pour son travail dans Pour l'amour d'une femme — où elle joue une alcoolique — et Courage Under Fire — où elle joue un officier tué au combat.

Nombre de ses films dans les années 1990 sont des succès à travers le monde. Elle a une complicité avec l'acteur Tom Hanks visible à l'écran dans trois films où ils tiennent les rôles principaux (Joe contre le volcan, Nuits blanches à Seattle et Vous avez un mess@ge). Ce dernier est le plus gros succès de Meg Ryan pour les années qui suivent. Elle a aussi été la voix d'Anastasia, héroïne du film du même nom.

Meg Ryan épouse l'acteur Dennis Quaid en 1991 après avoir partagé la vedette avec lui dans deux films. Ils ont un fils, Jack Henry, né le 24 avril 1992. Ce dernier joue le rôle de Marvel dans le premier épisode de la saga Hunger Games. Ryan avait rompu les relations avec sa mère depuis quelques années. Le couple divorce le 16 juillet 2001 après que Meg eut une relation avec Russell Crowe lors du tournage du film d'action L'Échange. Cet épisode entache la réputation de l'actrice et son image d'adorable et malicieuse jeune femme auprès du public américain. Ses films ne rencontrent plus le même succès au box-office depuis lors. (En 2008, elle a révélé que Quaid avait commis de nombreuses infidélités durant leur mariage.)

En 2003 elle rompt avec ses rôles traditionnels et tente une nouvelle fois de casser son image de « femme sage pour comédie romantique » en jouant dans In the Cut, un thriller érotique et noir réalisé par Jane Campion. Lors de la promotion du film, Ryan s'attire les foudres de la presse britannique avec un comportement jugé comme impoli sur le plateau de télévision de l'émission de Michael Parkinson, ignorant les autres invités et suggérant à Parkinson de mettre un terme à l'interview. Ce nouvel incident compromet sérieusement sa carrière.

Largement moins présente dans les années 2000 sur les plateaux de cinéma que dans les tabloïds, en raison de nombreuses opérations de chirurgie esthétique ayant déformé son visage[1], Meg Ryan décide de mettre un terme à sa carrière en 2008, déclarant à la presse : « Hollywood en a fini avec moi. De toute façon, je ne suis plus intéressée à jouer ce type de personnages et je ne me sens pas contrariée de ne plus avoir ce genre de propositions. Les femmes qui ont dépassé la quarantaine ont du mal à trouver de beaux rôles à Hollywood. »[2]. Elle se consacre alors totalement à l'éducation de ses deux enfants : Jack, le fils qu'elle a eu avec Dennis Quaid et Daisy True, une petite fille d'origine chinoise qu'elle a adoptée en 2006[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Meg Ryan, 2007.

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Voix françaises[4][modifier | modifier le code]

et aussi :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) PurePeople.fr, « Meg Ryan ou les outrages de la chirurgie esthétique... », consulté le 24 décembre 2010.
  2. (fr) DH.be, « Clap de fin pour Meg Ryan. », consulté le 24 décembre 2010.
  3. (fr) PurePeople.fr, « Daisy True, la fille adoptive de Meg Ryan, a déjà tout d'une star... à seulement 4 ans ! », consulté le 24 décembre 2010.
  4. voix françaises sur [www.objectif-cinema.com]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :