Portail:Comédies musicales

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nuvola musical.png Portail des
« Une comédie musicale, c'est le cinéma qui raconte la danse et toute la richesse qu'il peut lui apporter. » Blanca Li

1 529 articles sont actuellement liés au portail.

Section de Wikipédia dédiée
aux comédies musicales au théâtre et aux films musicaux au cinéma.

Lumière sur... modifier ]

Wizard of oz movie poster.jpg

Le Magicien d'Oz est un film musical américain sorti en 1939, réalisé par Victor Fleming et produit par la MGM, avec Judy Garland, Frank Morgan, Ray Bolger, Jack Haley, Bert Lahr, Billie Burke et Margaret Hamilton.

Une jeune fille du Kansas est aspirée par une tornade et transportée dans un monde féerique, Oz, où elle rencontre rencontrant un épouvantail stupide, un homme métallique et un lion peureux. Le film est une adaptation du roman The Wonderful Wizard of Oz de L. Frank Baum, publié en 1900 et vendu à des millions d'exemplaires dans les années qui suivirent. Les droits sur le livre furent acquis par la MGM en janvier 1938. Le scénario, rédigé par Noel Langley, Florence Ryerson et Edgar Allan Woolf, connut de nombreuses révisions.

La distribution fut problématique. Ray Bolger, qui initialement devait interpréter le rôle de l'homme de fer-blanc, convaincut le producteur Mervyn LeRoy de lui confier le rôle de l'épouvantail, initialement donné à Buddy Ebsen. Ce dernier n'objecta rien à ce changement mais neuf jours après le début du tournage, Ebsen fit une réaction à l'aluminium qui constituait son maquillage : il dut être hospitalisé et quitta en conséquence le tournage. Il fut remplacé par Jack Haley.

La première eut lieu le 12 août 1939 au Stand Theatre d'Oconomowoc (Wisconsin) puis au Grauman's Chinese Theater d'Hollywood le 15 aout. Malgré les années, le film reste culte et a un fort impact socio-culturel sur le continent nord-américain, comparable voire supérieur à Autant en emporte le vent ou Une étoile est née.

Autres articles sélectionnés par le portail Comédies musicales

Sélection d'articles modifier ]

Nouveautés

Articles principaux

Articles à créer ou à compléter

Pour participer au projet Nuvola musical.png Comédies musicales
cliquez ici.


La comédie ou le film musical du mois modifier ]

Ethel merman ragtime2.jpg
Ethel Merman dans le film musical La Folle Parade (1938).

Le saviez-vous ? modifier ]

  • Après la profusion de films musicaux au début des années trente, le public avait été tellement lassé du genre que les cinémas affichaient « Ceci n’est pas une comédie musicale » pour espérer faire des entrées.[1]
  • Selon des journalistes d'Hollywood, la seule actrice qui ne soit pas tombée amoureuse de Maurice Chevalier est Shirley Temple.
  • La société de production Universal Pictures fut sauvée de la faillite grâce à une comédie musicale à petit budget, Trois jeunes filles à la page (Three smarts girls). Deanna Durbin l'interprète du film que la Metro-Goldwyn-Mayer avait découverte dans un court-métrage avec Judy Garland, Every Sunday, laissa échapper la jeune chanteuse au profit de Joe Pasternak alors producteur à Universal. Le film qui coûta 326 000 dollars rapportera 1 635 800 dollars aux États-Unis, un succès qui se confirmera avec les films suivant de Deanna Durbin.
  • Rita Hayworth dès l’âge de 13 ans commença à danser dans des night-clubs à Hollywood avec son père comme partenaire. Curieusement ses talents de danseuse ne commenceront à être exploités qu’à son 25e film, Musique dans mon cœur, son premier film musical.
  • La bande-annonce du film La Belle de Moscou affirme que Cyd Charisse a les plus belles jambes d'Amérique.
  1. Le Cinéma Grande histoire illustrée du 7e art. Volume 3. Éditions Atlas, p. 621.

Les catégories modifier ]

Portails connexes modifier ]