Le projet « Comédies musicales » lié à ce portail

Portail:Comédies musicales

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nuvola musical.png Portail des
« Une comédie musicale, c'est le cinéma qui raconte la danse et toute la richesse qu'il peut lui apporter. » Blanca Li

1 618 articles sont actuellement liés au portail.

Section de Wikipédia dédiée
aux comédies musicales au théâtre et aux films musicaux au cinéma.

Lumière sur... modifier ]

Mélodie Cocktail — ou Le Temps d'une mélodie au Québec — est le 13e long-métrage d'animation et le 10e « Classique d'animation » des studios Disney. Sorti en 1948, il s'agit d'une anthologie de sept courts métrages dans la lignée de Fantasia (1940) et de La Boîte à Musique (1946), mais incluant des prises de vues réelles.

Les sept séquences, assez disparates, reprennent des traits caractéristiques des précédentes productions de Disney. Ainsi, on retrouve deux séquences sur le folklore américain, une séquence d'animation surréaliste, une autre dans un monde d'objets anthropomorphes et d'autres mêlant animation et acteurs en prise de vue réelle. Plusieurs auteurs notent que le film, malgré un certain niveau technique et quelques éléments agréables, manque d'unité. D'après ces mêmes critiques, le film conforte le public dans son attente d'un retour aux standards de Disney, les longs métrages d'un seul tenant. Mélodie cocktail est la dernière compilation de courts métrages de Disney hormis la compilation Le Crapaud et le Maître d'école (1949) avec deux moyens métrages. Le long métrage Cendrillon est alors en production et prévu pour 1950.

En 1955, deux séquences issues du film ont été éditées sous le titre Contrasts in Rhythm tandis que cinq autres ont été regroupées avec quatre tirées de La Boîte à musique sous le nom de Music Land.

Autres articles sélectionnés par le portail Comédies musicales

Sélection d'articles modifier ]

Nouveautés

Articles principaux

Articles à créer ou à compléter

Pour participer au projet Nuvola musical.png Comédies musicales
cliquez ici.


La comédie ou le film musical du mois modifier ]

nothumb
Gene Kelly dans le film-annonce de Chantons sous la pluie.

Le saviez-vous ? modifier ]

  • Après la profusion de films musicaux au début des années trente, le public avait été tellement lassé du genre que les cinémas affichaient « Ceci n’est pas une comédie musicale » pour espérer faire des entrées.[1]
  • Selon des journalistes d'Hollywood, la seule actrice qui ne soit pas tombée amoureuse de Maurice Chevalier est Shirley Temple.
  • La société de production Universal Pictures fut sauvée de la faillite grâce à une comédie musicale à petit budget, Trois jeunes filles à la page (Three smarts girls). Deanna Durbin l'interprète du film que la Metro-Goldwyn-Mayer avait découverte dans un court-métrage avec Judy Garland, Every Sunday, laissa échapper la jeune chanteuse au profit de Joe Pasternak alors producteur à Universal. Le film qui coûta 326 000 dollars rapportera 1 635 800 dollars aux États-Unis, un succès qui se confirmera avec les films suivant de Deanna Durbin.
  • Rita Hayworth dès l’âge de 13 ans commença à danser dans des night-clubs à Hollywood avec son père comme partenaire. Curieusement ses talents de danseuse ne commenceront à être exploités qu’à son 25e film, Musique dans mon cœur, son premier film musical.
  • La bande-annonce du film La Belle de Moscou affirme que Cyd Charisse a les plus belles jambes d'Amérique.
  1. Le Cinéma Grande histoire illustrée du 7e art. Volume 3. Éditions Atlas, p. 621.

Les catégories modifier ]

Portails connexes modifier ]