Happy Feet 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Happy Feet 2

Titre québécois Les Petits Pieds du bonheur 2
Titre original Happy Feet Two
Réalisation George Miller
Scénario George Miller,
Warren Coleman,
Gary Eck,
Paul Livingston
Sociétés de production Village Roadshow Pictures,
Kennedy-Miller Mitchell Films,
Dr. D Studios
Pays d’origine Drapeau de l'Australie Australie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre film d'animation
Sortie 2011
Durée 117 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Happy Feet 2 ou Les Petits Pieds du bonheur 2 au Québec (Happy Feet Two) est un film d'animation australo-américain de George Miller sorti le 18 novembre 2011 aux États-Unis, le 7 décembre 2011 en France et le 15 décembre 2011 en Australie.

Ce film est la suite de Happy Feet sorti en 2006.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pendant le générique de début, une voix off explique que toute chose dans le monde, peu importe sa taille (infiniment petite ou grande) est connectée. Ce film est la suite du premier opus : on retrouve les mêmes personnages plus tard. Mumble et Gloria ont désormais un fils, Erik, qui comme son père avant lui, ne parvient pas à s'adapter dans cette colonie de manchots, n'ayant quasiment aucun rythme et aucun sens de la musique ou de la danse. L'aventure a proprement parler commence lorsque Ramon, en mal d'amour, décide de rentrer chez lui, en Terre Adélie. Il est suivie par Erik, Atticus et Boadicea, trois enfants manchots. Découvrant leur disparition, Mumble part à leur recherche.

Entre temps, on nous présente Bill et Will, deux minuscules crustacés au sein d’un banc de krill, qui rêvent de découvrir leur rôle dans le monde et ne plus être tout en bas de la chaîne alimentaire. Ils quittent donc leur banc.

Arrivés en Terre Adélie, Ramon et les trois manchots découvrent Sven, qu’ils pensent être un manchot (en réalité, c’est un macareux huppé, un oiseau originaire du Pacifique nord). Capable de voler, il est la véritable idole de toute la colonie de manchots, et surtout de ses femelles, au grand désespoir de Ramon. Cette découverte sera un choc pour Erik, qui découvre son rêve : voler. On découvre l'histoire de Sven : il est le dernier survivant d'une colonie d’oiseau dont l'habitat fut engloutit par les flots. C'est le fait de voler qui l'a sauvé. N'ayant nulle part où atterrir, il est recueilli épuisé sur un bateau où il est soigné et remis en état. Il y rencontrera Lovelace, que l'on retrouve dans ce second film, lui aussi recueilli. Mais un jour, il aperçoit des poulets qui rôtissent dans une cuisine, et ne voulant pas finir de même, lui et Lovelace s'enfuient. Mumble arrive et, avec l'aide de Sven, convainc les trois petits manchots de rentrer avec lui.

À ce moment, un gigantesque pan de glace se déplace et vient percuter la banquise.

En chemin, les quatre manchots doivent traverser un pont de glace, mais arrivé au bout, se retrouvent face a un éléphant de mer nommé Bryan, à peine engagé et incapable de reculer. Il refuse de laisser passer les manchots mais sous son poids, la portion de pont le soutenant s'effondre. Il se retrouve au fond d'une crevasse, coincé, et demande a Mumble de ramener ses enfants à leur mère. Mais Mumble refuse de le laisser ainsi, et descend par la mer pour le sauver. Bryan est bloqué par un paroi de glace et Mumble est trop faible pour la briser.

On voit Will et Bill qui essaient de changer de régime alimentaire en attaquant un léopard de mer. Mumble va venir réveiller ce même phoque, et après une poursuite maritime, parvient à le faire foncer sur la paroi de glace, la brisant. Le phoque s'enfuit effrayé par l’éléphant de mer à présent libre. Bryan remercie Mumble et lui promet de faire n'importe quoi pour lui si besoin il y a. On découvre alors que la colonie de Mumble est enfermée dans une cuvette de glace suite au déplacement de la banquise. Destiné à mourir de faim, leur seul espoir est Mumble. il décide d'envoyer Boadicea chercher des amis en Terre Adélie. Ainsi, tous les manchots de cette colonie arrivent, et s'installe un gigantesque réseau de pêche et de transport du poisson dans la cuvette. Entre temps, Will et Bill se séparent, Will souhaitant vivre sa propre vie. Il est ensuite récupéré par un manchot et transporté dans la cuvette avec un poisson. C'est alors qu’apparaît un bateau, le même que celui qui avait recueilli Sven et Lovelace. Ce dernier attire les hommes qui commence alors des travaux pour aménager une issue et libérer la colonie de manchots. Mais une tempête survient, et les hommes partent. La tempête ayant fait geler la mer sur des kilomètres, il n'y a plus d'espoir. C'est alors que Mumble décide de danser : en dansant, ils feront tomber de la neige qui, en quantité suffisante pourra servir de pont pour la colonie. Pendant la danse, Will se retrouve aspiré dans un trou et retrouve la mer. Voyant que cela ne suffira pas, Mumble va avec Erik demander de l'aide à Bryan, mais celui ci est en plein affrontement avec un autre mâle. il chasse Mumble. À cet instant, Erik chante pour la première fois seul et déclare son dégout envers Bryan et sa promesse non tenue. Cette chanson, qui suit la mélodie de l'air E lucevan le stelle de Tosca décide l'éléphant de mer, et ainsi, toute sa colonie se joint aux manchots Adélie pour danser. Will retrouve son banc et Bill, qui le remercie pour lui avoir fait comprendre qu'il était unique, ainsi que l'importance de s'adapter dans le monde. Ils entendent l'écho des pas de danse juste au-dessus et tout le banc se met a danser les claquettes sur un iceberg. Finalement, c'est un pas appuyé de Will qui va faire tomber un bloc de neige permettant aux manchots de sortir et a Gloria de retrouver Mumble et Erik.

On comprend alors le début du film et l'explication sur l'infiniment petit et l'infiniment grand.

Avec ce film, le réalisateur nous offre, au delà du film d'enfant, un message de solidarité entre les peuples au plus mal, un message d'entraide et d'espoir d'une rare puissance.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carton de doublage.qc.ca consulté le 9 décembre 2011.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]