Princeton (New Jersey)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Princeton.
Princeton
Image illustrative de l'article Princeton (New Jersey)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du New Jersey New Jersey
Comté Comté de Mercer
Type de localité Borough (New Jersey)
Maire
Mandat
Liz Lempert
31 décembre 2016
Code ZIP 08540–08544
Démographie
Population 28 572 hab. (2010)
Densité 601 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 21′ 26″ N 74° 40′ 13″ O / 40.357115, -74.67016540° 21′ 26″ Nord 74° 40′ 13″ Ouest / 40.357115, -74.670165  
Superficie 4 756 ha = 47,56 km2
· dont terre 46,45 km2 (97,67 %)
· dont eau 1,11 km2 (2,33 %)
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Localisation
Carte du comté de Comté de Mercer
Carte du comté de Comté de Mercer

Géolocalisation sur la carte : New Jersey

Voir sur la carte administrative du New Jersey
City locator 14.svg
Princeton

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Princeton

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Princeton
Liens
Site web http://www.princetonnj.gov/

Princeton est une ville américaine du New Jersey se trouvant dans le comté de Mercer. L’Université de Princeton est présente dans cette ville depuis 1746. Bien que Princeton soit une ville universitaire, il y a dans le voisinage de la ville de nombreux autres centres d’intérêt importants qui enrichissent sa puissance économique. Parmi ces entreprises et institutions, on retrouve : l’Institute for Advanced Study, Educational Testing Service (ETS), Opinion Research Corporation, Bristol-Myers-Squibb, Merrill Lynch, Sarnoff Corporation, FMC Corporation, la fondation Robert Wood Johnson, Princeton Theological Seminary, Westminster Choir College, Church and Dwight et Dow Jones & Company.

Un autre facteur qui joue un rôle important dans l’indépendance de cette ville est sa situation géographique ; elle est équidistante de Philadelphie et de New York. Depuis le début du siècle dernier, l’apparition des services ferroviaires et des autoroutes menant à ces deux villes en ont fait une ville-dortoir. À Princeton, on peut capter des émetteurs de radio et de télévision de ces deux villes.

La capitale du New Jersey est la ville de Trenton, qui se situe à environ 20 km (13 miles) de Princeton.

Histoire[modifier | modifier le code]

Période coloniale[modifier | modifier le code]

Les indiens Lenape sont les premiers indigènes identifiables de la région de Princeton. Les Européens n’établirent leur première colonie à cet endroit que dans le dernier quart du XVIIe siècle : le premier habitant européen dont le nom nous a été conservé est Henry Greenland, qui y établit une taverne en 1683. C'est dans cette taverne que des délégués de l'Est et de l'Ouest du Jersey décidèrent d'arrêter les limites d'un nouvel allotissement[1].

À l'origine, Princeton n'était qu'un lieu-dit de la vallée du Stony Brook, un sous-affluent du Raritan. James Leonard, évoquant cette bande de terre désolée dans son journal intime, la nomme alors Prince-town[2]. Par la suite, la ville reçut différents noms parmi lesquels : Princetown, Prince's Town et finalement Princeton[3]. Faute de meilleure hypothèse, on peut supposer que la ville a été baptisé en hommage au prétendant au trône d'Angleterre Guillaume d'Orange-Nassau, alors Prince d'Orange, mais selon Hageman, il pourrait s'agir d'une référence à un propriétaire de l'endroit, nommé Henry Prince[3] ; l'hypothèse d'un hommage royal est néanmoins la plus vraisemblable, car trois faubourgs portent des noms similaires : Kingston, Queenstown (non loin du croisement de Nassau Street et de Harrison Street) et Princessville (Lawrence Township)[2].

Nassau Hall, qui fut l'éphémère capitale des États-Unis en 1783[4]

À sa mort en 1709, Richard Stockton, l'un des fondateurs du lotissement, légua la propriété à ses fils, qui firent prospérer l'exploitation et y attirèrent de nouveaux colons. D'après le Recensement des États-Unis de 1880, la population était à la fin du XIXe siècle de 3 209 habitants (sans compter les étudiants[2]). La population s'accrut beaucoup au cours des décennies postérieures : selon le recensement de 2000, Princeton Borough comptait 14 203 habitants, mais Princeton Township en comptait 16 207[5],[6] ; puis elle a stagné. Mais depuis la création de l'Université de Princeton en 1756, elle atteint des sommets chaque automne et retombe dans le courant de l'été[2].

La guerre d'Indépendance[modifier | modifier le code]

Bataille de Princeton, 1777

La cité est célèbre par la bataille de Princeton où s'opposèrent les colons américains et les troupes britanniques en 1777. Au terme de la victoire de 1777, la ville accueillit la première convention des représentants de l'Etat du New Jersey, selon les termes de la nouvelle constitution : elle devait choisir les emblèmes de l'état, nommer un gouverneur et arrêter l'organisation administrative. En outre, comme deux des signataires de la Déclaration d'indépendance (Richard Stockton et John Witherspoon) résidaient à Princeton[2], on batisa deux rues de la ville en leur honneur.

Bainbridge House, maison de style colonial qui avait accueilli le Second Congrès continental en 1783, servit longtemps de bibliothèque municipale. Elle est aujourd'hui propriété de l'Université de Princeton, qui la loue depuis les années 1940 à l’Historical Society of Princeton (créée le 10 janvier 1938 par Henry E. Hale), pour un loyer symbolique de un dollar par an[7]. L'édifice a conservé ses escaliers, son plancher et ses boiseries d'origine et au total, 70% de la maison est restée en état : hormis le respect des nouvelles normes de sécurité (accès aux handicapés et électrification), elle a retrouvé son ordonnance du XVIIIe siècle.

L'urbanisation[modifier | modifier le code]

Tout au long de son histoire coloniale, Princeton demera une étape importante : la frontière entre le Comté de Somerset et le Comté de Middlesex passait à travers Princeton, le long de la grand-rue, aujourd'hui Nassau Street. Lors de la création du Comté de Mercer en 1838, une partie de la banlieue de West Windsor fut annexée à la moitié de Montgomery rattachée au nouveau comté, pour former le Township de Princeton ; les quartiers entre l'actuelle borough line et le Canal Delaware-Raritan y furent rattachés en 1853. Princeton Borough devint une municipalité distincte en 1894.

Au début du XIXe siècle, ces New Jersey boroughs n'étaient que des paroisses, administrées selon la banlieue à laquelle elles appartenaient. Princeton Borough fut rattaché en 1813 aux municipalités de Montgomery et de West Windsor ; cette situation se maintint jusqu'à la loi de 1894, faisant de chaque banlieue un district scolaire distinct ; or, plutôt que de se soumettre à cette décision, Princeton Borough fit pétition pour prendre son autonomie administrative. Deux modifications cadastrales mineures ont rattaché le quartier de l'Hôpital (1928) puis celui du lycée régional (1951) au Borough[8].

Enseignement[modifier | modifier le code]

Universités[modifier | modifier le code]

Princeton abrite l'Université de Princeton ainsi que le Westminster Choir College récemment rattaché à Rider University dont le campus principal se situe à Lawrenceville, New Jersey.

Princetonniens connus[modifier | modifier le code]

Princeton a été le lieu de tournage de plusieurs films dont le plus connu est A Beautiful Mind, film sur le mathématicien schizophrène John Nash, prix Nobel d'économie en 1994, qui a remporté quatre Oscars.

Le film L'Amour en équation (I.Q.) de 1995 dans lequel jouent Meg Ryan, Tim Robbins et Walter Matthau qui incarne Albert Einstein, a aussi été tourné à Princeton.

L'histoire de la série Dr House se déroule à Princeton dans un hôpital imaginaire, appelé Princeton-Plainsboro, et les scènes d'extérieur montrent le centre du campus Frist de l'université Princeton.

Quelques autres princetonniens connus :

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D’après « A Brief History of Princeton », sur Princeton Township, Mercer county (consulté le 1er novembre 2010)
  2. a, b, c, d et e History of Burlington and Mercer counties. New Jersey with Biographical Sketches of their Pioneers and Prominent Men, Philadelphia, Everts & Peck,‎ 1883
  3. a et b John Frelinghuysen-Hageman, History of Princeton and its Institutions, vol.1 of 2, Philadelphie, J.B. Lippincott & Co.,‎ 1879
  4. D'après Robert Fortenbaugh, The Nine Capitals of the United States, York, PA, Maple Press,‎ 1948 (lire en ligne).
  5. D’après « Princeton Borough, United States Census 2000 », sur U.S. Census Bureau (consulté le 3 novembre 2010).
  6. D’après « Princeton Borough, United States Census 2000 », sur U.S. Census Bureau (consulté le 3 novembre 2010).
  7. D'après « A Brief History of Princeton », sur Historical Society of Princeton (consulté le 3 november 2010).
  8. Snyder, The Story of New Jersey's Civil Boundaries, pp. 23 et 164, qui cite les délibérations de la chambre des représentants du New Jersey de 1843, p. 67, et celles de 1853, p. 361.