Osamu Shimomura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shimomura.

Osamu Shimomura

Description de cette image, également commentée ci-après

Osamu Shimomura conférence de presse

Naissance 27 août 1928
Kyoto (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japon[1],[2]
Drapeau des États-Unis États-Unis[3]
Champs Chimie organique
Institutions Laboratoire de biologie marine
Diplôme Université de Nagoya
Renommé pour Sa découverte de la green fluorescent protein (GFP)
Distinctions Prix Nobel de chimie en 2008

Osamu Shimomura (下村 脩?), né le 27 août 1928 à Kyoto au Japon, est un chimiste et biologiste marin japonais[4] corécipiendaire du prix Nobel de chimie de 2008 avec Martin Chalfie et Roger Tsien[5]. Il est également professeur émérite au Laboratoire de biologie marine de Woods Hole, ainsi qu'à l'école de médecine de l'Université de Boston[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Osamu Shimomura obtient un doctorat à l'Université de Nagoya, avant de venir travailler à l'Université de Princeton en 1960 sur la bioluminescence des méduses. Il intègre ensuite le Laboratoire de biologie marine de Woods Hole dans le Massachusetts.

En 2008, Shimomura, Martin Chalfie et Roger Tsien sont colauréats du prix Nobel de chimie « pour la découverte et le développement de la protéine fluorescente verte, la GFP[5] ». Il a découvert la GFP dans l'organisme de la méduse Aequorea victoria en 1962. En 1996, 34 années plus tard, il obtiendra la forme tridimensionnelle de la GFP.

Apport scientifique[modifier | modifier le code]

Osamu Shimomura est le premier à avoir isolé la GFP chez la méduse Aequorea victoria, qui vit sur la côte ouest des États-Unis. Il a mis en évidence au laboratoire de biologie marine que cette protéine possède la propriété d'émettre de la fluorescence verte sous excitation par les ultraviolets. La GFP peut être associée à d'autres protéines, comme marqueur, et ainsi permettre de suivre leur localisation dans une cellule ou un organisme. Son utilisation couvre maintenant l'ensemble des champs de la biologie sans exception, depuis la recherche la plus fondamentale jusqu'aux études physiologiques ou physiopathologiques[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nobel Prize - Information for the Public (pdf)
  2. a, b et c The Nobel Prize in Chemistry 2008
  3. 「やり始めたら、やめたらダメよ」下村さん、子たちへ, Asahi Shimbun. Il n'a pas la citoyennenté américaine. Shimomura a dit « Je suis Japonais. Je ne crois pas avoir besoin d'être américain. »
  4. [1]
  5. a et b (en) « for the discovery and development of the green fluorescent protein, GFP » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Chemistry 2008 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 3 septembre 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Autobiographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)