Gertrude Elion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Elion.

Gertrude Elion

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Gertrude Elion vers 1990 (date inconnue)

Naissance 23 janvier 1918
New York (États-Unis)
Décès 21 février 1999 (à 81 ans)
Research Triangle (États-Unis)
Nationalité Drapeau : États-Unis américaine
Champs Pharmacologie, biochimie
Institutions GlaxoSmithKline
Diplôme New York University
Renommée pour Travaux sur les antirétroviraux
Distinctions Prix Nobel de physiologie ou médecine 1988
National Medal of Science 1991

Gertrude Belle Elion, née le 23 janvier 1918 à New York aux États-Unis et décédée le 21 février 1999 à Research Triangle en Caroline du Nord, est une pharmacologue et biochimiste américaine. Elle reçoit le Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1988 pour ses découvertes dans l'élaboration de nouveaux médicaments.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gertrude Elion fait ses études au Hunter College (en) et à l'Université de New York où elle obtient un master de science en 1941, mais ne pourra jamais obtenir de thèse. Elle travaille comme assistante de laboratoire puis comme professeur de lycée, avant de travailler, à partir de l'année 1944, avec George Hitchings pour la compagnie pharmaceutique Burroughs-Wellcome future GlaxoSmithKline.

En 1988, elle reçoit avec James Black et George Hitchings le Prix Nobel de physiologie ou médecine pour ses travaux sur la conception de nouveaux médicaments.

Apports scientifiques[modifier | modifier le code]

Gertrude Elion a toute au long de sa carrière développé de nouvelles molécules pour la lutte contre les infections des agents pathogènes dans les cellules hôtes, notamment dans le domaine des antirétroviraux :

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]