Robert Holley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Holley.

Robert Holley

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Robert Holley

Naissance 28 janvier 1922
Urbana dans l'Illinois aux États-Unis (États-Unis)
Décès 11 février 1993 (à 71 ans)
Los Gatos (États-Unis)
Nationalité Drapeau : États-Unis américaine
Champs Biochimie, biologie moléculaire
Institutions Université Rockefeller
Diplôme Université Cornell
Renommé pour Travaux sur la structure des ARN de transfert
Distinctions Prix Lasker 1965
Prix Nobel de physiologie ou médecine 1968

Robert William Holley, né le 28 janvier 1922 à Urbana dans l'Illinois aux États-Unis et décédé le 11 février 1993, était un chimiste organique et biochimiste américain. Il reçoit le prix Nobel de médecine en 1968.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Holley fait des études de chimie à l'université de l'Illinois à Urbana-Champaign avant de commencer un doctorat de chimie organique au Weill Medical College de New York notamment sous la direction Vincent du Vigneaud qui réalise alors les premières synthèses chimiques de pénicilline. Il obtient son doctorat en 1947, et continue ses travaux à Cornell. Il y est nommé professeur de biochimie en 1962 et reçoit en 1965 le prix Lasker.

En 1968, il est corécipiendaire du prix Nobel de médecine avec les américains Har Gobind Khorana et Marshall Nirenberg pour leurs travaux sur l'interprétation du code génétique et de la synthèse des protéines.

Apport scientifique[modifier | modifier le code]

Ses travaux scientifiques ont principalement portés sur la description de la structure des ARN de transfert permettant la synthèse de protéines à partir du support génétique de l'ADN. En 1964, il décrit précisément celle de l'alanine ARNt et de l'incorporation de l'acide aminé dans la séquence protéique.