William Murphy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir William Murphy (acteur) et Murphy.
William Murphy

William Parry Murphy (6 février 1892 à Stoughton, Wisconsin, États-Unis - 9 octobre 1987) est un médecin américain qui a partagé le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1934 avec George Minot et George Whipple « pour leurs découvertes concernant l'utilisation thérapeutique de foie dans des cas d'anémie[1] » (plus précisément l'anémie pernicieuse).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études à l'école publique du Wisconsin et de l'Oregon puis a obtenu son diplôme en médecine en 1922 à la Harvard Medical School.

Le « point de Murphy » est la zone située sous l'hypocondre droit et dont la pression provoque une douleur vive en cas de cholécystite (signe de Murphy).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « for their discoveries concerning liver therapy in cases of anaemia » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physiology or Medicine 1934 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 27 novembre 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Biographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)