Konrad Bloch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bloch.
Konrad Bloch

Konrad Emil Bloch ( à Neisse en Allemagne, aujourd'hui Nysa en Pologne - ) était un biochimiste allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudia la chimie à la Technische Hochschule de Munich, se spécialisant dans la chimie organique. Après l'arrivée au pouvoir des Nazis, les persécutions contre les juifs le poussèrent à émigrer en Suisse où il resta deux ans au Schweizerische Forschungsinstitut de Davos ; il émigra ensuite aux États-Unis où il acquit la nationalité américaine en 1944. Il travailla dans le département de Biochimie de l'université Columbia où il passa le doctorat. Par la suite, il alla travailler au département de chimie de l'université de Chicago et à l'université Harvard ou il obtint la chaire de biochimie qu'il occupa jusqu'à sa retraite en 1982. Il mourut à 88 ans à Lexington (Massachusetts), d'une insuffisance cardiaque.

Travaux[modifier | modifier le code]

Indépendamment de Feodor Lynen, avec lequel il partagea le Prix Nobel de physiologie ou médecine, il se consacra à l'étude du processus de la synthèse du cholestérol, découvrant que l'acide acétique est le début d'une suite de réactions chimiques dont le produit final est le cholestérol. Les deux chercheurs ont contribué à la connaissance du métabolisme intermédiaire de la graisse et des lipides. Les avancées dans ce domaine ont été décisives dans l'étude des maladies circulatoires et ultérieurement dans le traitement de l'artériosclérose.

K. Bloch a été l'un des premiers chercheurs à avoir découvert le rôle important que joue le cholestérol dans la formation des hormones sexuelles, découverte qui a ouvert la voie à la biosynthèse de stéroïdes actifs.

Il a été récompensé, en même temps que Feodor Lynen, par le Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1964.