Edward Donnall Thomas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Edward Donnall Thomas, né à Mart au Texas, le 15 mars 1920 et mort à Seattle, État de Washington, le 20 octobre 2012[1], est un médecin américain. Il a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1990 pour ses travaux sur les greffes et les mécanismes de rejet immunitaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1990, il reçoit avec Joseph Murray le Prix Nobel de physiologie ou médecine pour ses travaux.

Apports médicaux[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décès du père de la greffe de moelle osseuse sur le site de Radio Canada le 20 octobre 2012.

Lien externe[modifier | modifier le code]