Gerty Theresa Cori

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cori.
Gerty Cori.

Gerty Theresa Cori (15 août 1896 à Prague26 octobre 1957), née Radnitz, est une biochimiste américaine d'origine austro-hongroise[1]. Elle est devenue la troisième femme - et la première Américaine - à recevoir un prix Nobel de science après Marie Curie et Irène Joliot-Curie[2], et la première femme à recevoir le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1947[3], honneur qu'elle partage avec son époux Carl Ferdinand Cori.

Biographie[modifier | modifier le code]

Malgré des recherches fructueuses — elle publie 11 articles seule et près de 50 avec son mari — elle n'obtient que des postes d'assistante jusqu'en 1946[1] en raison de la misogynie des chercheurs de l'époque aux États-Unis[2] : on déconseille au couple de travailler ensemble au campus de Roswell de l'Eastern New Mexico University (en), où Gerty Cori a le statut d'assistante pathologiste ; à l'université de Rochester on conseille à son mari de ne pas « ruiner sa carrière » en publiant avec elle[1] ; celle de Toronto et l'université Cornell refusent de l'embaucher lorsqu'elles cherchent à engager son mari[1]. Ce n'est qu'en 1946 qu'elle obtient une chaire de professeur, à l'université Washington à Saint-Louis, lorsque son mari prend la direction du département de biochimie[1].

En 1947, Carl Ferdinand Cori et elle sont lauréats de la moitié du prix Nobel de physiologie ou médecine (l'autre moitié a été remise à Bernardo Houssay) « pour la découverte du processus de conversion catalytique du glycogène[3] ». Les trois sont récompensés pour leur travail sur la régulation de la glycémie et la découverte du cycle de Cori qui lie le métabolisme du muscle à celui du foie par l'intermédiaire de l'acide lactique, libéré par le muscle et transformé en glucose par le foie[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Dr. Gerty Theresa Radnitz Cori, biographie sur le site du National Library of Medicine
  2. a et b [PDF] Des femmes prix Nobel sur le site de l'Institut national de physique nucléaire et de physique des particules
  3. a et b (en) « for their discovery of the course of the catalytic conversion of glycogen » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physiology or Medicine 1947 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 5 décembre 2010
  4. (en) Carl and Gerty Cori and carbohydrate metabolism sur le site du National Historic Chemical Landmarks

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Biographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)