Andrew Huxley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Huxley.

Andrew Huxley

Description de l'image  Andrew huxley trinity.png.
Naissance 22 novembre 1917
Hampstead, Angleterre
Décès 30 mai 2012 (à 94 ans)
Cambridge, Angleterre
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Biologiste
Distinctions
Famille
Leonard Huxley, Aldous Huxley, Julian Huxley et Thomas Henry Huxley.

Sir Andrew Fielding Huxley, OM, (né le 22 novembre 1917 à Hampstead, dans la banlieue de Londres, et mort le 30 mai 2012 à Cambridge[1]) est un biophysicien et physiologiste anglais, lauréat en 1963 avec John Carew Eccles et Alan Lloyd Hodgkin du prix Nobel de Médecine et de Physiologie pour son rôle dans la découverte des mécanismes ioniques de la transmission nerveuse.

En collaboration avec Hodgkin, il démontre que la genèse du potentiel d'action est due à l'activation de conductances sélectives au sodium puis au potassium. À la suite de leurs travaux, Hodgkin et Huxley postulèrent l'existence des canaux ioniques sélectifs, dont la nature protéique fut confirmée plusieurs dizaines d'années plus tard, par Erwin Neher et Bert Sakmann, qui obtiendront eux aussi le prix Nobel pour leur découverte.

Les expériences sur lesquelles Hodgkin et Huxley basèrent leur théorie du potentiel d'action représentent historiquement l'une des premières applications de la technique d'électrophysiologie connue sous le nom de voltage clamp (mesure de courant en condition de tension imposée). C'est l'axone géant de calmar (Loligo pelaeii), qui leur permit d'enregistrer les courants ioniques, ce qui leur aurait été impossible sur presque tous les autres types de neurones, ces cellules étant trop petites pour pouvoir être étudiées avec les techniques de cette époque. Ces expériences furent réalisées à l'Université de Cambridge à partir des années 1930 et se poursuivirent jusqu'à la fin des années 1940, après l'interruption de la Seconde Guerre mondiale. Leurs travaux furent publiés en 1952.

On lui doit aussi la première description, avec le physiologiste suisse Robert Stämpfli, de la conduction saltatoire des potentiels d'action le long des fibres nerveuses myélinisées.

Huxley était membre du Trinity College de Cambridge et professeur de Physiologie, Sciences naturelles et Médecine.

Liens familiaux[modifier | modifier le code]

Huxley en 1963

Andrew F. Huxley est l'un des fils de l'écrivain et éditeur Leonard Huxley et de sa seconde épouse Rosalind Bruce. Il est donc le demi-frère de l'écrivain Aldous Huxley et du biologiste Julian Huxley et le petit-fils du biologiste Thomas Henry Huxley.
En 1947 il épousa Jocelyn Richenda Gammell Pease (1925-2003), la fille du généticien Michael Pease (en) et de Helen Bowen Wedgwood, elle-même fille de Josiah Wedgwood IV (en).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Huxley fut élu membre de la Royal Society le 17 mars 1955[2] et fait chevalier par la Reine Elizabeth II le 12 novembre 1974[3].
Sir Andrew fut par la suite élevé à l'Ordre du Mérite le 11 novembre 1983[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. (en) [PDF] List of fellows of the Royal Society, 1600-2007. A-J, p. 183
  3. London Gazette : no 46407, p. 11405, 19-11-1974
  4. London Gazette : no 49543, p. 15251, 18-11-1983

Lien externe[modifier | modifier le code]