Willem Einthoven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Willem Einthoven en 1906

Willem Einthoven (21 mai 1860 à Semarang, Indes orientales néerlandaises - 29 septembre 1927 à Leyde, Pays-Bas[1]) est un physiologiste néerlandais, prix Nobel de physiologie ou médecine de 1924[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1924, il est lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine « pour sa découverte du mécanisme de l'électrocardiogramme[2] ». Son galvanomètre à cordes a rendu plus simple et pratique l'utilisation de l'électrocardiographie.

Willem Einthoven est devenu membre étranger de la Royal Society le 29 avril 1926.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Quelques remarques sur le mécanisme de l’articulation du coude. 1882
  • Stéréoscopie dépendant d’une différence de couleur. 1886
  • Un nouveau galvanomètre. Arch Sci Exp Nat 2 (1901) 40
  • Le Télécardiogramme. Arch Intern Physiol 4 (1906) 132

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie sur nobelprize.org
  2. a et b (en) « for his discovery of the mechanism of the electrocardiogram » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physiology or Medicine 1924 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 25 novembre 2010

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) R. Porter (ed.), Dizionario Biografico della Storia della Medicina e delle Scienze Naturali (Liber Amicorum). Milano 1 (1985) 273
  • (en) H. A. Snellen, History of cardiology. Rotterdam 1984
  • (en) H. Denolin, « Willem Einthoven 50th commemorative anniversary », Europ J Cardiol 8 (1978) 303
  • (en) G. E. Burch et N. P. DePasquale, A History of Electrocardiography. Chicago 1964
  • (en) A. de Waardt, Het Levenswerk von Willem Einthoven (1860–1927). Haarlem 1957
  • (en) S. L. Barron, The Development of the electrocardiograph. London 1952
  • (en) L. Hill, « Willem Einthoven », Br Med J 2 (1927) 665

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Biographie sur le site de la Fondation Nobel (la page propose plusieurs liens relatifs à la remise du prix, dont un document rédigé par le lauréat — le Nobel Lecture — qui détaille ses apports)