Albrecht Kossel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albrecht Kossel

Description de cette image, également commentée ci-après

Ludwig Karl Martin Leonhard Albrecht Kossel

Naissance
Rostock (Confédération germanique Confédération germanique)
Décès
Heidelberg (République de Weimar République de Weimar)
Nationalité Allemande
Champs Biologie cellulaire, médecine
Institutions Université de Strasbourg
Université de Rostock
Université de Heidelberg
Diplôme Université de Rostock
Université de Strasbourg
Renommé pour Ses travaux sur les protéines et les acides nucléiques
Distinctions Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1910

Ludwig Karl Martin Leonhard Albrecht Kossel ( à Rostock, Allemagne à Heidelberg Allemagne) est un médecin allemand, lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine de 1910[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Kossel est né à Rostock, fils du consul de Prusse Albrecht Kossel et de sa femme Clara. En 1872, Kossel rentre à l'Université de Strasbourg pour étudier la médecine et suit des cours donnés par Anton de Bary, Waldeyer, Kundt, Baeyer et Felix Hoppe-Seyler. Il obtient son diplôme en 1878 à l'Université de Rostock.

En 1910, Kossel est lauréat du prix Nobel de physiologie ou médecine « en reconnaissance de ses contributions à notre connaissance de la chimie cellulaire grâce à ses travaux sur les protéines, y compris les substances nucléiques[1] ».

Œuvres choisies[modifier | modifier le code]

  • Untersuchungen über die Nukleine und ihre Spaltungsprodukte (Recherches sur les nucléines et leurs produits de dissociation), 1881
  • Die Gewebe des menschlichen Körpers und ihre mikroskopische Untersuchung (Les tissus du corps humain et leur étude microscopique), 1889-1891
  • Leitfaden für medizinisch-chemische Kurse (Manuel pour un cours médico-chimique), 1888
  • Die Probleme der Biochemie (Les problèmes de la biochimie), 1908
  • Die Beziehungen der Chemie zur Physiologie (Les relations entre chimie et physiologie), 1913

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « in recognition of the contributions to our knowledge of cell chemistry made through his work on proteins, including the nucleic substances » in Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physiology or Medicine 1910 », Fondation Nobel, 2010. Consulté le 21 novembre 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]