Arvid Carlsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Carlsson.

Arvid Carlsson

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Arvid Carlsson en 2011

Naissance 25 janvier 1923 (91 ans)
Uppsala (Suède)
Nationalité Drapeau : Suède suédoise
Champs Biologie moléculaire
Institutions Université de Göteborg
Diplôme Université de Lund
Renommé pour Travaux sur la dopamine
Distinctions Prix Nobel de physiologie ou médecine 2000 ; Prix Wolf de médecine 1979

Arvid Carlsson, né le 25 janvier 1923 à Uppsala en Suède, est un médecin et neurobiologiste suédois. Il reçoit le Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2000 pour ses travaux sur la dopamine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arvid Carlsson est le fils de l'historien Gottfrid Carlsson. Il fait ses études de médecine à l'Université de Lund à partir de 1941, qu'il doit interrompre pour son service militaire bien que son pays soit neutre durant la Seconde Guerre mondiale. À la fin des hostilités, il participe à l'examen des prisonniers des camps de concentration amenés en Suède par Folke Bernadotte. En 1951, il reçoit son diplôme de médecine et sa thèse de science. Il est recruté à l'Université de Göteborg en 1959 où il travaille sur les neurotransmetteurs.

En 1979, il est lauréat du Prix Wolf de médecine avec Roger Sperry. En 2000, il est le corécipiendaire avec Eric Kandel et Paul Greengard du Prix Nobel de physiologie ou médecine pour sa caractérisation du rôle de la dopamine dans la maladie de Parkinson.

Apports scientifiques[modifier | modifier le code]

Les travaux d'Arvid Carlsson ont essentiellement porté sur la description du rôle de la dopamine comme neurotransmetteur et non comme simple précurseur de la norépinéphrine.

Lien externe[modifier | modifier le code]