Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Géorgie du Sud et Îles Sandwich du Sud.
Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud
South Georgia and the South Sandwich Islands (en)
Islas Georgias del Sur y Sandwich del Sur (es)
Armoiries
Armoiries
Drapeau
Drapeau
Image illustrative de l'article Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud
Administration
Statut politique Territoire britannique d'outre-mer revendiqué par l'Argentine
Capitale King Edward Point[1]
Gouvernement
- Chef de l'État
 - Gouverneur
Monarchie
Élisabeth II
Nigel Haywood[2]
Démographie
Population hab. (2012)
Densité 0 hab./km2
Langue(s) Anglais
PIB
 · PIB/hab.
n/a
n/a
Géographie
Coordonnées 54° 15′ 00″ S 36° 45′ 00″ O / -54.25, -36.7554° 15′ 00″ Sud 36° 45′ 00″ Ouest / -54.25, -36.75  
Superficie 3 903 km2
Divers
Monnaie Livre sterling
Fuseau horaire UTC −02:00
Domaine internet .gs

La Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud[3], en anglais South Georgia and the South Sandwich Islands, en espagnol Islas Georgias del Sur y Sandwich del Sur, est un territoire britannique d'outre-mer situé dans le Sud de l'océan Atlantique. Il est composé de l'île de Géorgie du Sud et des îlots proches ainsi que de l'archipel des îles Sandwich du Sud. Administré depuis les îles Malouines situées au nord-ouest, le territoire est revendiqué par l'Argentine.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Géorgie du Sud, qui tire son nom de George III du Royaume-Uni, a été découverte en 1675 par le marchand britannique Anthony de la Roché. Celui-ci, de retour d'un voyage commercial au Chili et remontant vers l'Europe, avait été dévié de sa route par une tempête. Les îles Sandwich du Sud ont été découvertes par le capitaine James Cook en 1775.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, de l'automne 1943 à l'automne 1944, la Géorgie du Sud a accueilli une petite garnison de quatorze militaires norvégiens pour la protéger d'une invasion japonaise.

Le centre de recherches de King Edward Point, non loin de l'ancienne station baleinière norvégienne de Grytviken, est devenu une petite garnison militaire après la guerre des Malouines. Il a été rendu à un usage civil en 2001 et est exploité par le British Antarctic Survey. Ce dernier dispose également d'une station biologique sur l'île Bird, au nord-ouest de la Géorgie du Sud. Les îles Sandwich du Sud sont quant à elles inhabitées.

Anciennes stations baleinières :

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de la Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud.

La Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud est située dans le Sud de l'océan Atlantique, entre l'Amérique du Sud et l'Antarctique. Les îles Malouines, un autre territoire britannique d'outre-mer, sont situées à environ 1 300 kilomètres en direction du nord-ouest. Le territoire couvre une superficie de 4 190 km2 répartie entre la Géorgie du Sud avec 3 755 km2 de superficie et les îles Sandwich du Sud avec 310 km2 de superficie.

Géorgie du Sud[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Géorgie du Sud.
Carte de la Géorgie du Sud et des îles proches.

La Géorgie du Sud est une île de 170 kilomètres de longueur, très montagneuse, dont le point culminant est le mont Paget avec 2 935 mètres d'altitude, couverte de glaciers et riche en faune.

Les îles de Géorgie du Sud qui l'entourent et quelques rochers isolés à l'ouest et au sud-est se composent de :

Nom Superficie (km2) Point culminant Coordonnées
Shag Rocks 53° 38′ S 41° 48′ O / -53.633, -41.8
Black Rock 53° 39′ S 41° 48′ O / -53.65, -41.8
Îles Welcome 53° 58′ S 37° 29′ O / -53.967, -37.483
Île Bird 3,9 Rocher Peak (365 m) 54° 00′ S 38° 03′ O / -54, -38.05
Île Trinity 54° 00′ S 38° 10′ O / -54, -38.17
Îles Willis 54° 00′ S 38° 11′ O / -54, -38.183
Black Rocks 54° 08′ S 36° 38′ O / -54.133, -36.633
Géorgie du Sud 3 755 Mont Paget (2 935 m) 54° 15′ S 36° 45′ O / -54.25, -36.75
Île Annenkov 650 m 54° 29′ S 37° 05′ O / -54.483, -37.083
Îles Pickersgill 54° 37′ S 36° 45′ O / -54.617, -36.75
Île de Cooper 416 m 54° 48′ S 35° 47′ O / -54.8, -35.783
Clerke Rocks 55° 01′ S 34° 41′ O / -55.017, -34.683

Îles Sandwich du Sud[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Îles Sandwich du Sud.

Les îles Sandwich du Sud forment un arc volcanique de onze petites îles inhabitées.

Nom Superficie (km2) Point culminant Coordonnées
Îles Traversay
Île Zavodovski 25 Mont Curry (550 m) 56° 18′ S 27° 34′ O / -56.3, -27.567
Île Leskov 0,3 Rudder Point (190 m) 56° 40′ S 28° 08′ O / -56.67, -28.133
Île Visokoi 35 Mont Hodson (915 m) 56° 42′ S 27° 13′ O / -56.7, -27.217
Îles Candlemas
Île Candlemas 14 Mont Andromède (550 m) 57° 05′ S 26° 39′ O / -57.083, -26.65
Île Vindication 5 Quadrant Peak (430 m) 57° 06′ S 26° 47′ O / -57.1, -26.783
Îles Centrales
Île Saunders 40 Mont Michael (990 m) 57° 48′ S 26° 28′ O / -57.8, -26.467
Île Montagu 110 Mont Belinda (1 370 m) 58° 25′ S 26° 23′ O / -58.417, -26.383
Île Bristol 46 Mont Darnley (1 100 m) 59° 03′ S 26° 30′ O / -59.05, -26.5
Thule du Sud
Île Bellingshausen 1 Basilisk Peak (255 m) 59° 25′ S 27° 05′ O / -59.417, -27.083
Île Cook 20 Mont Harmer (1 115 m) 59° 26′ S 27° 09′ O / -59.433, -27.15
Île Thule (ou île Morrell) 14 Mont Larsen (710 m) 59° 27′ S 27° 18′ O / -59.45, -27.3

Faune[modifier | modifier le code]

Les îles de Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud sont un important lieu de nidification de nombreuses espèces d'oiseaux des îles sub-antarctiques et de l'Antarctique. Les trente espèces suivantes y ont été répertoriées : le Manchot royal (Aptenodytes patagonicus), le Manchot Adélie (Pygoscelis adeliae), le Manchot à jugulaire (Pygoscelis antarcticus), le Manchot papou (Pygoscelis papua), le Gorfou doré, gorfou sauteur, albatros hurleur, albatros à sourcils noirs, albatros à tête grise, albatros fuligineux, pétrel géant, pétrel de Hall, damier du Cap, pétrel des neiges, prion de la Désolation, prion colombe, prion bleu, puffin gris, océanite de Wilson, océanite à ventre noir, océanite néréide, puffinure de Géorgie du Sud, puffinure plongeur, cormoran géorgien, canard à queue pointue, sarcelle tachetée, grand labbe, goéland dominicain, sterne couronnée, pipit antarctique.

Politique[modifier | modifier le code]

Vue de la baie de Stromness en Géorgie du Sud.

La Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud est un territoire britannique d'outre-mer administré depuis les îles Malouines par un représentant de la Couronne britannique. Leur défense est sous la responsabilité du Royaume-Uni.

Depuis 1982, le territoire célèbre le jour de sa libération le 14 juin.

Une Constitution a été adoptée le 3 octobre 1985. Le système juridique est basé sur la Common Law britannique.

Économie[modifier | modifier le code]

Bien que le territoire de Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud soit administré depuis les îles Malouines, il n'en utilise pas la monnaie : le territoire adhère à la banque d'Angleterre et utilise la livre sterling.

Le territoire produit des revenus de moins de 300 000 euros et a des dépenses de 500 000 euros. Son budget déficitaire est compensé par des subsides réguliers du Royaume-Uni.

La pêche et la pisciculture sont pratiquées dans les environs du territoire. L'émission de timbres postaux imprimés au Royaume-Uni constitue une autre source de revenus.

Son code pays défini par l'ISO est « GS » et son domaine Internet est .gs.

Démographie[modifier | modifier le code]

Seule Grytviken et l'île Bird en Géorgie du Sud sont habitées en permanence, principalement durant l'été austral pour des missions scientifiques et par des militaires, par vingt à trente personnes.

La langue officielle de la Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud est l'anglais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Capitale officieuse, l'archipel étant administré depuis les îles Malouines. Depuis 2010, King Edward Point est considéré comme la capitale du territoire.
  2. Gouverneur des îles Malouines
  3. (fr) Commission de toponymie de l'IGN - Institut national de la statistique et des études économiques, Pays indépendants et capitales du monde : Entité géopolitiques dépendantes au 01.09.2007, Paris,‎ 16 septembre 2007, 10 p. (lire en ligne), p. 4

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :