Île Thule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thulé.
Île Thule
Île Morrell
Photo satellite de l'île Thule
Photo satellite de l'île Thule
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Archipel Îles Sandwich du Sud
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 59° 27′ S 27° 18′ O / -59.45, -27.3 ()59° 27′ S 27° 18′ O / -59.45, -27.3 ()  
Superficie 14 km2
Point culminant Mont Larsen (710 m)
Géologie Île volcanique
Administration
Territoire britannique d'outre-mer Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte 1675
Fuseau horaire UTC-4

Géolocalisation sur la carte : Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud

(Voir situation sur carte : Géorgie du Sud-et-les Îles Sandwich du Sud)
Île Thule
Île Thule
Îles du Royaume-Uni

L'île Thule (aussi appelée île Morrell) est l'une des îles les plus australes des îles Sandwich du Sud, proche de l'île Cook et de l'île Bellingshausen.

Géographie[modifier | modifier le code]

L’île Thule est de forme approximativement triangulaire et d'une surface de 14 km2 et d'une longueur d'environ 3 km. Son point culminant est le mont Larsen, haut de 725 m[1] (nommé ainsi en hommage à l'explorateur de l'Antarctique Carl Anton Larsen), un ancien volcan dont le cratère est rempli d'un lac. De la vapeur a été aperçue dans ce cratère en 1962.

Histoire[modifier | modifier le code]

Afin de faire valoir sa revendication sur les îles Sandwich du Sud, l'Argentine a mis en place la station Teniente Esquivel à Ferguson Bay, sur la côte sud-est le 25 janvier 1955. La station a dû être évacuée en janvier 1956 en raison d'une éruption volcanique. En 1976, l'Argentine a établi une base militaire sur l'île Thule appelée Corbeta Uruguay sur la côte Est de l'île. Les Britanniques découvrirent la présence de la base argentine dès son installation, mais choisirent de rechercher une solution diplomatique à la question jusqu'en 1982. La base a été occupée par les forces britanniques à la suite de la guerre des Malouines et finalement détruite en 1982[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.volcanolive.com/thule.html
  2. Encyclopedia of Antarctica and the southern oceans, Wiley, p. 264, ISBN 978-0-471-98665-2

Article connexe[modifier | modifier le code]