Manchot papou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Manchot papou (Pygoscelis papua) est un manchot originaire des îles Malouines et de l'Antarctique.

Description[modifier | modifier le code]

Un des parents avec son petit en péninsule Antarctique.

Le manchot papou mesure entre 76 et 81 cm. Malgré cela, ce n'est pas le plus petit des manchots. Il pèse entre 4,5 et 8,5 kg. Son plumage est blanc sur le ventre et noir sur le dos. Il possède un bec orange fin, allant au noir au bout. Les pattes du manchot papou sont entre le rose et l'orange de type saumon. Il possède une tache blanche à la forme triangulaire au niveau de chaque tempe. Les ailerons ont eux aussi une bande blanche ; à part le dimorphisme sexuel, les adultes sont en tout point identiques[1]. Les manchots papous se reproduisent généralement en septembre. Ils pondent deux œufs et la période d'incubation est de 30 à 35 jours.

Sous l'eau, avec une vitesse de 35 km/h, cette espèce est la plus rapide de tous les manchots[2],[3].

Habitat[modifier | modifier le code]

Leur population est estimée à 300 000 individus. Ils nichent principalement aux îles Malouines et en Géorgie du Sud.

Nourriture[modifier | modifier le code]

Le régime alimentaire du manchot papou est surtout composé de poissons et de krill.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Informatique[modifier | modifier le code]

Le manchot papou a été choisi par Linus Torvalds pour devenir la mascotte du noyau Linux. La distribution GNU/Linux Gentoo (papou en anglais) tire son nom du manchot.

Télévision[modifier | modifier le code]

Les manchots papou ont joué un acteur primaire dans le film Monsieur Popper et ses pingouins, film réalisé en 2011 par Mark Waters.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Expédition en pays manchot : Droit vers le sud, documentaire de 2007.
  2. (en) « Gentoo Penguin » sur BBC Nature Wildlife (consulté le 27 mai 2014)
  3. « Regard sur la flore et la faune : Le manchot papou » sur le site de l'Institut polaire (consulté le 23 mai 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Franck S. Todd, Fabrice Genevois, Oiseaux & Mammifères antarctiques et des îles de l'océan Austral, Paris, Kameleo,‎ 2006, 144 p. (ISBN 978-2350950082)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :