Richard Cocciante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Richard Cocciante

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Cocciante durant un spectacle, au Théâtre Smeraldo de Milan, 1998.

Informations générales
Nom de naissance Riccardo Cocciante
Naissance 20 février 1946 (68 ans)
Saïgon (Cochinchine, Indochine française)
Activité principale compositeur
Genre musical Pop
Instruments piano
Années actives Depuis 1972
Site officiel www.coccianteclub.it

Richard Cocciante (né Riccardo Cocciante, identité qu'il utilise hors des pays franco- et anglophones) est un chanteur, auteur-compositeur-interprète italien né à Saïgon le 20 février 1946, d'un père italien et d'une mère française.

Parcours[modifier | modifier le code]

A l'âge de onze ans, il s'installe à Rome avec sa famille ; il doit alors apprendre l'italien, alors qu'il n'avait jusque-là parlé que le français[1]. Nourri d’opéra, des grandes œuvres classiques, mais aussi de blues et des Beatles, il devient le chanteur à la voix rauque du groupe The Nations de 1965 à 1969, et apprend le piano en autodidacte.

En 1972, il sort un premier 45 tours en France (Bonne nuit Elisa) chez Butterfly Records, puis en Italie son premier album Mu, bientôt adapté en français, suivi par Poesia. Le succès vient un an plus tard en Italie puis en Espagne avec la chanson Bella senz'anima, extrait de l'album Anima arrangé par le compositeur de musiques de films, Ennio Morricone. Il connaît dès 1976 ses premiers succès francophones au Canada, pays où il restera toujours populaire par la suite, avec les chansons Si j'étais, Je t'attendais ce soir et Quand un amour[N 1].

En 1978, il réalise l'album Concerto per Margherita (Concierto para Margarita à destination de l'Espagne et de l'Amérique latine, Concerto pour Marguerite en VF), en collaboration avec Vangelis pour les arrangements.

La chanson Marguerite accroche le public français et devient le quatrième succès de Cocciante au Québec. Il publie en 1979 un autre succès intitulé Je chante. Un peu plus tard dans l'année, la rencontre de Richard Cocciante avec Jean-Paul Dreau est marquée par le fabuleux succès de la chanson Le Coup de soleil. En 1980-1981, l'album Au clair de tes silences sort simultanément en France et au Québec avec un nouveau succès intitulé Avec simplicité (coécrit avec Serge Lama) tandis que Cervo A Primavera est numéro 1 en Italie, extrait de l'album du même nom. Pendant l'année 1981, d'autres titres se démarquent et obtiennent du succès : De temps qui passe en temps qui passe, Une petite chanson câline et Magali. En 1982 paraît l'album Vieille avec les succès Une chanson, Petite Julie et Clown.

En 1983, il signe avec la maison de disques Virgin et sort l'album Sincerità, enregistré à Los Angeles avec le groupe Toto. Il sort en quatre versions : italienne, anglaise, espagnole et française. Cette dernière version est signée par Étienne Roda-Gil pour les textes. Les chansons Sincérité et Sur la Terre, elle et moi deviennent des succès dans le monde francophone.

En 1985, il chante Question de feeling avec la chanteuse Mina en italien, puis avec Melissa en espagnol, et enfin avec Fabienne Thibeault en français. Il lance également l'album L'homme qui vole avec les succès Vivre ensemble, Si tu me revenais et Mes samedis.

En 1987, Richard Cocciante signe la chanson Il mio rifugio, générique du film français de Patrice Leconte Tandem. Une version instrumentale de cette chanson est utilisée dans la série télévisée coréenne Full House (풀하우스) en 2004.

En 1988 sort l'album La grande Avventura, enregistré à Londres.

Richard Cocciante qui refusait jusque-là la grande machinerie du Festival de Sanremo (passage obligatoire du commerce discographique italien et plus important événement télévisuel italien), s'y présente tout de même en 1991 avec la chanson Se stiamo insieme extraite de l'album Cocciante et gagne le prix.

La même année Catherine Lara fait appel à lui pour incarner le rôle du compositeur Frédéric Chopin sur l'album Sand et les romantiques, entièrement construit autour de la personnalité de George Sand, célèbre femme écrivain française, dont Chopin fut l’amant. Parmi les artistes qui participent à ce projet, outre Lara et Cocciante, on note Daniel Lavoie et Véronique Sanson. Le livret du disque est signé par Luc Plamondon.

En 1993, paraissent les albums Empreinte / Eventi e mutamenti / Inventos y Experimentos avec le numéro 1 simple Pour Elle / Per Lei / Para Ella (chanson reprise par de nombreux artistes, classée dans les palmarès de plusieurs pays et enregistrée en 7 langues différentes). Dans le monde francophone, il retrouve aussi le succès avec les chansons Le cœur et Tous ensemble et tellement seuls.

L’Instant présent paraît en 1995 et l'album est le résultat de sa collaboration avec l’auteur québécois Luc Plamondon. La sortie du disque est suivie d'une tournée qui passe par l'Olympia de Paris du 8 au 10 février 1996 ainsi que par le Théâtre Saint-Denis de Montréal, au Québec. Les chansons Notre histoire et HLM (Harry Loves Mary) se font rapidement connaître.

La complicité entre les deux hommes donne naissance à un nouveau projet de taille : la première version chantée de Notre-Dame de Paris.

Il enchaîne en 2002 en présentant une adaptation du Petit Prince au Casino de Paris.

Le président de la République italienne Oscar Luigi Scalfaro lui a décerné le titre de grand officier de la République italienne.

En 2005, sort l'album Songs, où Richard Cocciante chante en 4 langues : français, anglais, italien et espagnol.

En 2007, Giulietta & Romeo, la comédie musicale écrite avec le parolier Pasquale Panella, débute à Vérone.

En 2013, il devient l'un des coachs de "The Voice of Italy", sur la chaîne de télé italienne Rai 2. La gagnante de la saison 2013 a d'ailleurs été une chanteuse de son groupe, Elhaida Dani.

Condamnation[modifier | modifier le code]

En 2006, il est accusé par la Justice d'avoir caché six millions d'euros au fisc lors de sa déclaration de revenus de l'année 2000. Il est finalement condamné avec son épouse à trois ans de prison avec sursis[2], 37 500 euros d'amende pour fraude fiscale et une privation des droits civiques, civils et familiaux pour une durée de cinq ans par la Cour de cassation qui confirme la décision de la Cour d'appel de Paris du 25 janvier 2007.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums francophones[modifier | modifier le code]

  • 1976 : Si j'étais (au Québec seulement)
  • 1978 : Concerto pour Marguerite
  • 1979 : …Je chante
  • 1980 : Au clair de tes silences - Le coup de soleil
  • 1982 : Vieille (intitulé L'amour, ça devrait pas faire de mal au Québec)
  • 1983 : Sincérité
  • 1984 : Richard Cocciante (Compilation incluant le simple Poupée mécanique)
  • 1985 : L'homme qui vole
  • 1993 : Empreinte
  • 1993 : La compilation bleue (version québécoise)
  • 1993 : La compilation bleue (version française)
  • 1995 : L'instant présent
  • 2000 : La compilation bleue - Nouvelle version (en France seulement)
  • 2005 : Songs (4 titres en français)

Albums italiens[modifier | modifier le code]

  • 1972 : Mu
  • 1973 : Poesia
  • 1974 : Anima
  • 1975 : L'Alba
  • 1977 : Concerto per Margherita
  • 1978 : Riccardo Cocciante
  • 1979 : …E io canto
  • 1980 : Cervo a primavera
  • 1982 : Cocciante
  • 1983 : Sincerita
  • 1985 : Il mare dei papaveri
  • 1985 : L'onda (simple)
  • 1986 : Quando si vuole bene (en direct)
  • 1988 : La grande Avventura
  • 1988 : Viva ! Cocciante (en direct)
  • 1991 : Se stiamo insieme
  • 1993 : Eventi e mutamenti
  • 1994 : Un uomo felice
  • 1997 : Innamorato
  • 1997 : La compilation italienne (rouge)
  • 1998 : Istantanea (en direct)

Albums anglophones[modifier | modifier le code]

  • 1976 : When Love Has Gone Away
  • 1978 : Richard Cocciante
  • 1983 : Sincerity
  • 2008 : Fable

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La chanteuse québécoise Judith Bérard reprend d'ailleurs ce titre en 1999 sur son album Ailleurs.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Pierguido Asinari, Riccardo Cocciante. 1971-2007. Dalla forma canzone al melodramma, Roma, Editori Riuniti, 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]