1534

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1531 1532 1533  1534  1535 1536 1537

Décennies :
1500 1510 1520  1530  1540 1550 1560
Siècles :
XVe siècle  XVIe siècle  XVIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1534 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

  • Début du règne du roi d'Ayutthaya Chairacha (en) (fin en 1546). Reprise des conflits dans le Nord de la Thaïlande. Guerre avec la Birmanie[8].
  • Ambassade portugaise au Mali. Au début du XVIe siècle, les souverains songhaï sont maîtres de toutes les provinces méridionales du Mali jusqu’au Tekrour. L’empereur du Mali fait appel en 1534 au gouverneur portugais des comptoirs du golfe de Guinée, mais celui-ci n’envoie qu’une mission diplomatique à Niani. La menace songhaï se précise[9].

Amérique[modifier | modifier le code]

  • 24 mars : Cuzco est organisée en municipalité par les Espagnols après le couronnement du dernier empereur inca[10].
  • 28 février : arrivée de Pedro de Alvarado dans la baie des Caraques. Pizarro envoie Diego de Almagro qui fait la jonction avec Belalcázar et rencontre Alvarado dans la plaine de Riobamba, au sud-ouest de Quito. Alvarado accepte de quitter le Pérou contre le versement de cent mille pesos d’or. Belalcázar occupe Quito, et Almagro, décidé à faire valoir ses droits, repart pour Cuzco[11].


  • Le prédicateur franciscain Francisco de Vitoria met en cause la guerre menée contre les Incas, en contestant le principe de la donation du pape[14].

Europe[modifier | modifier le code]

Le siège de Mûnster : premier assaut mené par l'archevêque déchu Franz von Waldeck à la Pentecôte 1534.
15 août : Premier vœux de la Compagnie de Jésus à Montmartre.
  • 15 janvier - 30 mars[15] : session du Parlement d'Angleterre (Reformation Parliament), qui met à mal la suprématie du pape. Il renforce le statute of Praemunire de 1353 d’une clause qui stipule que la non-élection du candidat royal sur « congé d’élire » déclenche des poursuites judiciaires. La publication de tout document pontifical est interdite et les écrits protestants « contre l’évêque de Rome » ne sont plus considérés comme hérétiques. Les bénéfices ecclésiastiques doivent être désormais pourvus uniquement en Angleterre, et l’Acte de succession écarte la princesse Marie au profit des enfants du second mariage[16].
  • 28 janvier : alliance d'Augsbourg entre le roi de France François Ier, le landgrave (protestant) de Philippe Ier de Hesse, la Saxe et la Bavière[17].
  • 27 février : à l'initiative des prêcheurs itinérants Jan Matthijs et Jean de Leyde, une théocratie anabaptiste est proclamé à Münster (Allemagne) et le prince-évêque Franz von Waldeck est expulsé[18]. Une alliance des autorités catholiques et des luthériens entreprend le siège des insurgés en avril : malgré la famine, le siège durera encore un an.
  • 24 juillet, France : ordonnance relative à la formation des légions provinciales[27]. Le cadre de recrutement devient la légion, composée de 6 cohortes de 1 000 hommes, chacune divisée en deux enseignes commandées par un capitaine. Au milieu du siècle, la légion cède la place au régiment.
La Bible de Luther, édition de 1534
  • 4 novembre : le Parlement anglais adopte l’acte de Suprématie[34]. Henri VIII prend personnellement la tête de l’Église d’Angleterre. Des poursuites sont prévues contre ceux qui entament des actions pour priver le roi d’un titre ou d’une dignité : Thomas More et John Fisher, évêque de Rochester, qui refusent de reconnaître le roi comme chef suprême de l’Église d’Angleterre, sont condamnés à mort et exécutés (1535).

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Naissances en 1534[modifier | modifier le code]

Décès en 1534[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kalika Ranjan Qanungo, Sher Shah and his times, Orient Longmans,‎ 1965 (présentation en ligne)
  2. Ernest Mercier, Histoire de l'Afrique septentrionale (Berbérie) depuis les temps les plus reculés jusqu'à la conquête français (1830), vol. 3, Elibron Classics series,‎ 1888, poche (ISBN 978-1-4212-3458-8, lire en ligne)
  3. Marie Théodore de Renouard de Bussierre, Histoire du schisme portugais dans les Indes, Lecoffre,‎ 1854 (présentation en ligne)
  4. Joseph Hammer-Purgstall, Histoire de l'Empire ottoman, vol. 1, Bellizard, Barthès, Dufour & Lowell,‎ 1836 (présentation en ligne)
  5. (en) K. M. Mathew, History of the Portuguese navigation in India, 1497-1600, Delhi, Mittal Publications,‎ 1988, 1e éd. (ISBN 978-81-7099-046-8, présentation en ligne)
  6. L'Univers : histoire et description de tous les peuples..., F. Didot frères,‎ 1843 (présentation en ligne)
  7. (en) Clifford Edmund Bosworth, The new Islamic dynasties : a chronological and genealogical manual, Édimbourg, Edinburgh University Press,‎ 2004 (ISBN 978-0-7486-2137-8, présentation en ligne)
  8. Histoire du Monde, collectif sous la direction de George Jehel, édition du temps p.345
  9. Jean Jolly, Histoire du continent africain, Volume 1 : de la préhistoire à 1600, Éditions L'Harmattan,‎ 1996 (ISBN 978-2-7384-4688-6, lire en ligne)
  10. William Hickling Prescott, Histoire de la conquête du Pérou, vol. 2, Firmin Didot,‎ 1862 (présentation en ligne)
  11. Historia general de España y América, vol. 10, Ediciones Rialp,‎ 1992 (ISBN 978-84-321-2102-9, présentation en ligne)
  12. a, b, c et d Jacques Lacoursière, Histoire populaire du Québec, vol. 1, Sillery, Les éditions du Septentrion,‎ 1995, poche (ISBN 978-2-89448-050-2, présentation en ligne)
  13. a et b (en) James D. Henderson, Helen Delpar, Maurice Philip Brungardt, Richard N. Weldon, A reference guide to Latin American history, Armonk, M.E. Sharpe,‎ 2000 (ISBN 978-1-56324-744-6, présentation en ligne)
  14. Marc Ferro, Colonization : a global history, Routledge,‎ 1997 (ISBN 978-0-415-14008-9, présentation en ligne)
  15. Colin Pendrill, The English Reformation : crown power and religious change, 1485-1558, Heinemann (présentation en ligne)
  16. Frédéric Schoell, Franz Xaver Zach, Cours d'histoire des états européens, vol. 18, de l'imprimerie royale et chez Duncker et Humblot,‎ 1831 (présentation en ligne)
  17. Maximilian Samson Friedrich Schoell, Cours d'histoire des états européens depuis le bouleversement de l'Empire romain d'Occident jusqu'en 1789, vol. 15, Duncker et Humblot,‎ 1831 (présentation en ligne)
  18. Heinrich Joseph Wetzer, Benedikt Welte, Johann Goschler, Dictionnaire encyclopédique de la théologie catholique, vol. 1, Gaume et J. Duprey,‎ 1858 (présentation en ligne)
  19. a et b (en) John Witte, From sacrament to contract : marriage, religion, and law in the Western tradition, Louisville, Westminster John Knox Press,‎ 1997, 1e éd., poche (ISBN 978-0-664-25543-5, présentation en ligne)
  20. Le territoire au cœur de la géographie culturelle, Éditions L'Harmattan,‎ 1999 (ISBN 978-2-7384-7899-3, présentation en ligne)
  21. Jean-Charles-Léonard Simonde Sismondi, Histoire des Français, vol. 18, Dumont,‎ 1837 (présentation en ligne)
  22. Johann Christian Pfister, Amedée Paquis, Histoire d'Allemagne, vol. 7, Janet & Cotelle, Beauvais,‎ 1837 (présentation en ligne)
  23. Gabrielle Berthoud, Aspects de la propagande religieuse, Librairie Droz,‎ 1957 (ISBN 978-2-600-02985-8, présentation en ligne)
  24. Charles William Fitzgerald Leinster, The earls of Kildare, and their ancestors : from 1057 to 1773, Hodges, Smith,‎ 1858 (présentation en ligne)
  25. A. H Bérault-Bercastel, Histoire de l'eglise, vol. 12, A. I. Vander Schelden,‎ 1833 (présentation en ligne)
  26. Michaud, Biographie universelle, vol. 8, Madame C. Desplaces,‎ 1854 (présentation en ligne)
  27. Adolphe de Chesnel, Jules Duvaux, Dictionnaire des armées de terre et de mer, encyclopédie militaire et maritime, vol. 2, A. Le Chevalier,‎ 1864 (présentation en ligne)
  28. Michèle Aumont, Ignace de Loyola : seul contre tous... et pour tous !, Paris, Éditions L'Harmattan,‎ 2007 (ISBN 978-2-296-02828-9, présentation en ligne)
  29. Charles Kannengiesser, Bible de tous les temps, vol. 5, Editions Beauchesne,‎ 1984 (ISBN 978-2-7010-1092-2, présentation en ligne)
  30. Nouvelle encyclopédie théologique, vol. 49, J.P. Migne,‎ 1854 (présentation en ligne)
  31. Rémi Teissier Du Cros, Jean Calvin : de la réforme à la révolution, Paris, Editions L'Harmattan,‎ 1999 (ISBN 978-2-7384-8487-1, présentation en ligne)
  32. Jean Calvin, Olivier Millet, Institution de la religion chrétienne, vol. 1, Genève, Librairie Droz,‎ 2008 (ISBN 978-2-600-01240-9, présentation en ligne)
  33. Thérèse d'Avila, Bouix, Vie de Sainte Thérèse de Jésus, écrite par elle-même, Lecoffre (présentation en ligne)
  34. Bibliothèque universelle de Genève, Joel Cherbuliez,‎ 1846 (présentation en ligne)
  35. a, b et c Date précise inconnue
  36. Jean Chrétien Ferdinand Hoefer, Nouvelle biographie générale depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, avec les renseignements bibliographiques et l'indication des sources à consulter, vol. 22, Paris, Firmin-Didot,‎ 1858 (présentation en ligne)
  37. Colette Nativel, Jacques Chomarat, Marie-Madeleine de La Garanderie, Centuriæ Latinæ : cent une figures humanistes de la Renaissance aux Lumières, vol. 1, Librairie Droz,‎ 1997 (ISBN 978-2-600-00222-6, présentation en ligne)