Élections générales britanniques de 2015

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Précédent 2010 Drapeau du Royaume-Uni
Élections générales britanniques de 2015
650 sièges de la Chambre des communes
7 mai 2015
Type d’élection  Élection législative
David Cameron official.jpg
Conservateur – David Cameron
Sièges sortants 303
Ed Miliband 2.jpg
Travailliste – Ed Miliband
Sièges sortants 257
Nick Clegg by the 2009 budget cropped.jpg
Libéraux démocrates – Nick Clegg
Sièges sortants 56
Nigel Farage MEP 1, Strasbourg - Diliff.jpg
UKIP – Nigel Farage
Sièges sortants 2
Circonscriptions de la Chambre des communes
Carte
Premier ministre
Sortant
Élu

Des élections générales britanniques auront lieu le 7 mai 2015 pour élire le 56e Parlement du Royaume-Uni.

Les élections précédentes avaient débouché sur un parlement minoritaire et la formation d'un gouvernement de coalition entre les conservateurs du Premier ministre David Cameron et les libéraux démocrates du Vice-Premier ministre Nick Clegg.

Le travailliste Ed Miliband est le leader de l'opposition depuis 2010.

Organisation[modifier | modifier le code]

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

L'accord de coalition entre le Parti conservateur et les libéraux démocrates prévoyait un référendum sur le mode de scrutin de la Chambre des communes. Celui-ci est organisé le 5 mai 2011 mais les électeurs rejettent à 67,9 % le vote alternatif qui leur était proposé. Dès lors, les élections de 2015 se tiennent de nouveau au scrutin uninominal majoritaire à un tour : dans chacune des circonscriptions est élu le candidat qui arrive en tête.

Découpage électoral[modifier | modifier le code]

Le Parliamentary Voting System and Constituencies Act 2011 prévoyait un redécoupage électoral et la baisse du nombre de députés de 650 à 600, conformément à une promesse électorale du Parti conservateur. Toutefois, la loi a été amendée en 2013 et le redécoupage des circonscriptions n'interviendra qu'en 2018. Ainsi, les élections de 2015 se tiennent dans les mêmes 650 circonscriptions que les élections de 2010.

Date du scrutin[modifier | modifier le code]

Traditionnellement, le Premier ministre pouvait demander au monarque de dissoudre la Chambre des communes à tout moment, ce qui permettait au parti au pouvoir de choisir la date du scrutin.

L'adoption en 2011 du Fixed-term Parliaments Act a mis fin à cette pratique. Désormais, les élections générales ont lieu le premier jeudi de mai cinq ans après les précédentes élections. La Chambre des communes est automatiquement dissoute 25 jours avant cette date. Une dissolution et des élections anticipées ne peuvent avoir lieu que si le gouvernement perd la confiance de la chambre[1].

Ainsi, en 2015, le Parlement est dissous le 30 mars et les élections générales ont lieu le jeudi 7 mai. Les bureaux de vote sont ouverts de h à 22 h [2].

Partis politiques[modifier | modifier le code]

Parti Sièges
2010 Actuellement
Conservateurs 306 303
Travaillistes 258 257
LibDems 57 56
DUP 8 8
SNP 6 6
Sinn Féin 5 5
Indépendants 1 3
Plaid Cymru 3 3
SDLP 3 3
UKIP 0 2
Alliance 1 1
Verts 1 1
Respect 0 1
Speaker
1 1
Total 650 650
Majorité +83 +75

La Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord ont des systèmes de partis distincts. Au 17 septembre 2010, le registre de la Commission électorale comptait 392 partis politiques enregistrés en Grande-Bretagne[3] et 43 en Irlande du Nord[4].

Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

Le paysage politique britannique a longtemps été qualifié de bipartisan. Les deux principaux partis politiques depuis les années 1930, dont sont issus tous les Premiers ministres depuis et qui ont obtenu des majorités absolues à chaque élection sauf en 1974 et 2010, sont :

  • le Parti conservateur (centre-droit) dont le chef est David Cameron, l'actuel Premier ministre. Les conservateurs sont le principal parti de la coalition au pouvoir et sont arrivés en tête lors des dernières élections.
  • le Parti travailliste (centre-gauche) dont le chef est Ed Miliband. Les travaillistes étaient au pouvoir de 1997.

L'un de ces deux chefs sera vraisemblablement Premier ministre après les élections de 2015 toutefois, depuis plusieurs années, on observe que le poids des deux grands partis diminue au profit de partis plus petits. Le Parlement élu en 2010 était ainsi minoritaire et les sondages indiquent que celui qui sera élu en 2015 pourra également l'être et qu'une coalition devra être formé avec un deuxième parti :

D'autres partis plus petits existent : Respect (gauche) qui a remporté un siège à la suite d'une élection partielle ou le British National Party (extrême-droite) qui a déjà fait élire des députés européens mais n'a jamais gagné de sièges à la Chambre des communes

Irlande du Nord[modifier | modifier le code]

La plupart des partis d'Irlande du Nord existe sur les bases communautaires du conflit nord-irlandais :

  • le Democratic Unionist Party (protestant unioniste) a remporté le plus de sièges lors des élections générales de 2010 et des élections nord-irlandaises de 2011.
  • le Sinn Féin (nationaliste républicain) est arrivé en tête du vote en 2010 mais a remporté moins de sièges que le DUP. Il est arrivé en tête en Irlande du Nord lors des élections européennes de 2014. Les députés élus du Sinn Féin refusent de siéger à la Chambre des communes britannique.
  • le SDLP (nationaliste, centre-gauche) a remporté 3 sièges en 2010. Il est proche du Parti travailliste et ses députés suivent généralement les consignes de vote des travailliste.
  • l'Ulster Unionist Party (protestant unioniste) est proche du Parti conservateur avec qui il présente des candidats communs à la Chambre des communes.
  • l'Alliance est le seul parti non communautaire d'Irlande du Nord. Il a remporté un siège en 2010.

Campagne[modifier | modifier le code]

Sondages[modifier | modifier le code]

Intentions de vote pour les partis politiques du 13 mai 2010 au jour de l'élection.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fixed-term Parliaments Act 2011 », sur legislation.gov.uk (consulté le 25 janvier 2015)
  2. (en) « General Election 2015 timetable », sur parliament.uk
  3. « Party Finance – the Electoral Commission », Electoral Commission,‎ 16 septembre 2010 (consulté le 17 septembre 2010)
  4. « Register of political parties (Northern Ireland) », Electoral Commission,‎ 16 septembre 2010 (consulté le 16 septembre 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]