Douglas Adams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Douglas et Adams.

Douglas Adams

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Douglas Adams

Nom de naissance Douglas Noel Adams
Activités Écrivain, scénariste
Naissance
Cambridge, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 49 ans)
Santa Barbara, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais
Genres Science-fiction

Œuvres principales

Douglas Noel Adams, né le à Cambridge et mort le (à 49 ans) à Santa Barbara, est un écrivain et scénariste anglais. Il est surtout connu pour son œuvre Le Guide du voyageur galactique (The Hitchhiker's Guide to the Galaxy), une saga de science-fiction humoristique dont il scénarisa le feuilleton radio original puis écrivit la « trilogie en cinq volumes » de romans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Douglas Adams est né en 1952 à Cambridge. Il est le fils d'un étudiant en théologie et d'une infirmière. Après de nombreux petits boulots tels que portier dans un hôpital psychiatrique, nettoyeur d'abris à poulets ou garde du corps, il entre à l'université de Cambridge et tente d'intégrer l'équipe des Footlights (en), la troupe dont sont issus les Monty Python. De cette époque, il garde des liens solides avec Graham Chapman, avec qui il travaille deux ans, et Terry Jones. Il participe à l'écriture de sketchs pour l'émission Monty Python's Flying Circus et y fait parfois de la figuration.

À 25 ans, Douglas propose à la BBC une série radio intitulée The Hitchhiker's Guide to the Galaxy, dont le premier des douze épisodes est diffusé le . Cette série devient très vite culte. Ce succès dope la carrière de Douglas Adams qui devient producteur sur BBC Radio 4 et directeur de script sur la série Doctor Who dont il écrit le scénario de plusieurs épisodes. Il collabore aussi à la série animée Docteur Snuggles.

En 1979, Douglas Adams publie le premier tome du cycle H2G2, Le Guide du routard galactique dont le nom sera changé ultérieurement — sur la demande expresse des Éditions du Routard — en Le Guide du voyageur galactique. La série comprendra en tout cinq volumes (le dernier a été publié en 1992). H2G2 est adapté sur scène (en pièce de théâtre, en comédie musicale), en série télévisée et en jeu vidéo, adaptations auxquelles Douglas Adams participe activement. H2G2 est aussi adapté en bande dessinée par DC Comics mais l'auteur ne s'intéresse guère à cette adaptation, ce qui lui vaut sans doute un succès moindre. Enfin, un film dont l'écriture a été commencée par Douglas Adams lui-même est sorti le aux États-Unis et le 17 août en France (sous le titre H2G2 : Le Guide du voyageur galactique).

Dans le domaine du jeu vidéo, Douglas Adams est l'auteur d'une adaptation de H2G2 (Infocom, 1984) et d'un jeu original baptisé Bureaucracy (Infocom, 1987). Il revient aux jeux vidéo en 1999 avec Starship Titanic publié par sa propre compagnie The Digital Village. Un roman du même nom, associé à ce jeu, est écrit par Terry Jones. Douglas Adams était aussi un grand fan des jeux vidéo de vie artificielle Creatures.

Il est également un grand amateur de musique (aux goûts variés qui vont de Bach aux Beatles) et guitariste à ses heures (il dispose d'ailleurs à la fin de sa vie d'une jolie collection d'une vingtaine de guitares pour gaucher). Profondément marqué par la culture rock, Douglas a voulu casser avec H2G2 le moule de la comédie classique de la BBC en créant un feuilleton inspiré des innovations rock de l'époque (l'Album blanc des Beatles par exemple). Son amour pour la musique l'a amené à se lier avec de nombreux musiciens (dont David Gilmour, le guitariste de Pink Floyd). Pour ses 42 ans, Douglas a eu un cadeau d'anniversaire particulier : il a pu jouer deux morceaux sur la célèbre scène du Earls Court à Londres avec les Pink Floyd !

Douglas Adams se définissait lui-même comme un athée radical. Il a également montré beaucoup d'intérêt pour les théories de Darwin, à l'image de son ami Richard Dawkins.

En mai 2001, Douglas Adams meurt à 49 ans, d'une crise cardiaque en Californie où il venait de s'installer avec sa femme et sa fille pour collaborer à l'adaptation cinématographique du Guide du voyageur galactique dont il ne vit pas le résultat. Depuis, tous les 25 mai, est célébré le Towel Day en hommage à l'écrivain.

Le 11 mars 2013, un Google Doodle, est créé en hommage à son soixante et unième anniversaire.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Le Guide du voyageur galactique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : H2G2.

Les cinq romans du cycle H2G2 (The Hitchhiker's Guide to the Galaxy) sont traduits en français par Jean Bonnefoy et édités en France par Folio SF, précédemment par les éditions Denoël dans la collection Présence du futur.

  1. Le Guide du voyageur galactique, 1982 ((en) The Hitchhiker's Guide to the Galaxy, 1979)
  2. Le Dernier Restaurant avant la fin du monde, 1982 ((en) The Restaurant at the End of the Universe, 1980)
  3. La Vie, l'Univers et le Reste, 1983 ((en) Life, the Universe and Everything, 1982)
  4. Salut, et encore merci pour le poisson, 1994 ((en) So Long, and Thanks For All the Fish, 1984)
  5. Globalement inoffensive, 1994 ((en) Mostly Harmless, 1992)

La genèse de la saga est décrite dans Pas de panique ! — Douglas Adams et le Guide Galactique (Don't panic! — Douglas Adams and the Hitchhiker's Guide to the Galaxy) de Neil Gaiman, édité chez Folio SF en 2004. Le premier tome en français est édité en livre audio aux éditions Libellus, illustré par Luc Cornillon.

Dirk Gently, détective holistique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Dirk Gently.

Les trois romans de la série Dirk Gently sont édités en France par Folio SF, précédemment par les éditions Stock. Le troisième, inachevé, est publié au sein du recueil Fonds de tiroir.

  1. Un cheval dans la salle de bains ((en) Dirk Gently's Holistic Detective Agency, 1987)
  2. Beau comme un aéroport ((en) The Long Dark Teatime of the Soul, 1988)
  3. Le Saumon du Doute ((en) The Salmon of Doubt, 2001)

Autres œuvres[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]