Vincent Price

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Price.

Vincent Price

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Vincent Price dans Laura, 1944

Naissance 27 mai 1911
St. Louis, Missouri, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 25 octobre 1993 (à 82 ans)
Los Angeles, Californie, États-Unis
Profession Acteur
Films notables L'Homme au masque de cire
La Mouche noire
La Chute de la Maison Usher
La Tombe de Ligeia
Edward aux mains d'argent

Vincent Price, né le 27 mai 1911 à Saint-Louis dans le Missouri et mort le 25 octobre 1993 à Los Angeles en Californie, est un acteur américain, plus connu pour ses rôles dans les films d'épouvante de la fin de sa carrière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Né le 27 mai 1911 à Saint-Louis dans le Missouri, il est le fils de Marguerite Cobb (née Wilcox) et Vincent Leonard Price, Sr. Son grand-père, Vincent Clarence Price, est l'inventeur de la poudre à lever "Dr. Price's Baking Powder," la première poudre à lever à base de crème de tartre, qui fit la fortune de la famille. Price est scolarisé à la St. Louis Country Day School (en), puis étudie l'histoire et l'art à Yale. Il devient membre de l'Institut Courtauld en Angleterre. Il s'intéresse au théâtre à partir des années 1930 et monte sur scène en tant que professionnel pour la première fois en 1935 dans la pièce Victoria Regina au Broadhurst Theater de Broadway. Il jouera au total dans une douzaine de pièces entre 1935 et 1978.

Son physique de dandy inquiétant, à la voix caressante apparaît dans Laura d'Otto Preminger (1944), avant de devenir un acteur emblématique de films d'horreur, sous la direction récurrente de Roger Corman (La Chute de la Maison Usher, Le Corbeau, L'Empire de la Terreur, ...), mais également d'André De Toth dans L'Homme au masque de cire (House of wax, 1953), qui fut le premier film en 3D[réf. nécessaire]. Il apparaît sous les traits du Cardinal de Richelieu aux côtés de Gene Kelly dans l'adaptation en 1948 des Trois Mousquetaires de George Sidney.

Acteur indissociable du cinéma d'épouvante, il incarne L'Abominable Docteur Phibes de Robert Fuest (1971) et quelques films d'horreur britanniques comme Théâtre de sang de Douglas Hickox (1973), à la lisière de l'autoparodie. Il prête sa voix au court-métrage hommage, Vincent, que lui consacre Tim Burton qui lui donnera par ailleurs l'un de ses derniers rôles dans Edward aux mains d'argent en 1990.

En 1975, il prête sa voix à l'album Welcome to My Nightmare de son ami Alice Cooper pour la chanson Devil's Food et apparaît régulièrement sur scène lors de ses concerts : il s'agira de la première association de l'univers du cinéma d'horreur à celui du rock[réf. souhaitée].

Par la suite, il prête sa voix à la chanson Thriller de Michael Jackson. Sa voix figure également dans la chanson And When he Falleth du groupe de gothic metal Theatre of Tragedy. La chanson, en effet, reprend plusieurs extraits de dialogues du film Le Masque de la Mort Rouge

Dans les années 1990, il prêtera sa voix pour la scénographie de la célèbre attraction Phantom Manor de Disneyland Paris.

Grand collectionneur d'art contemporain, il a consacré plusieurs ouvrages à sa passion.

Vincent Price est mort d'un cancer du poumon à Los Angeles, le 25 octobre 1993. Tim Burton, qui s'était lié d'amitié avec lui, prétendra qu'il s'était en fait laissé mourir de tristesse suite au décès de sa femme, Coral Browne, un an auparavant.

Vincent Price blues figure sur l'album Rhythmeen de ZZ Top en 1996.

Le chanteur Wednesday 13 lui rend hommage dans sa chanson The Ghost Of Vincent Price en 2005.

Les deux films L'Homme au masque de cire (House of wax) et L'Abominable Docteur Phibes ont inspiré le nom du groupe de rock psychédélique Dr Phibes and the house of wax equations.

En 2013, le groupe Deep Purple lui consacre également une chanson sur leur nouvel album Now What?!.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Vincent Price a eu trois épouses. Il a eu un fils, Vincent Barrett Price (né en 1940), de son premier mariage (1938-1948) avec l'actrice Edith Barrrett. De son second mariage (1949–1973) avec Mary Grant Price, créatrice de costumes, il eut une fille Mary Victoria Price née en 1962. Son troisième mariage (1974-1991) fut avec l'actrice australienne Coral Browne qui décéda d'un cancer 2 ans avant lui. Vincent Price était un gros fumeur; il souffrait d'emphysème et de la maladie de Parkinson. Il est décédé d'un cancer du poumon le 25 octobre 1993, au Centre Médical UCLA à l'âge de 82 ans. Il a été incinéré et ses cendres ont été dispersées sur le Point Dume à Malibu, Californie.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Années 1930 et 1940[modifier | modifier le code]

Années 1950[modifier | modifier le code]

Années 1960[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :