La Perle des Borgia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La perle des Borgia

Titre original The Pearl of Death
Réalisation Roy William Neill
Scénario Bertram Millhauser
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures Company, Inc.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Mystère
Sortie 1944
Durée 68 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Perle des Borgia (The Pearl of Death) est un film américain sorti en 1944, réalisé par Roy William Neill, avec Basil Rathbone et Nigel Bruce. Le film est librement inspiré de la nouvelle Les Six Napoléons.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À bord d'un navire en direction de Douvres, James Goodram du Royal Regent Museum est attiré hors de sa cabine par la belle Naomi Drake afin qu'elle puisse lui voler ce qu'il transporte, la perle des Borgia. Naomi dissimule le joyau volé à l'intérieur d'un appareil photo, et demande à un vieux clergyman de passer la douane avec la caméra. Plus tard elle donne l'appareil à son patron, le maître criminel Giles Conover, qui découvre à ce moment-là que la perle a été remplacée par une note de Sherlock Holmes, qui était en fait déguisé en pasteur.

Lorsque la Perle des Borgia est exposée au Musée, Holmes et Watson s'inquiétent quant à sa sécurité, Conover étant toujours en cavale. Le conservateur du musée Francis Digby leur montre fièrement le système d'alarme du musée, mais Holmes montre que ce système est hors service lorsque l'électricité est coupée. Déguisé en ouvrier, Conover profite de l'occasion pour prendre la perle tandis que l'alarme est désactivée et s'échappe par une fenêtre. Conover est capturé un peu plus tard, mais comme il n'a plus la perle en sa possession, il est bientôt libéré par la police pour manque de preuves.

Peu de temps après, Londres est en proie à une série de meurtres, chaque victime est trouvée le dos cassé et entourée de morceaux de porcelaine. Holmes déduit rapidement que les meurtres sont l'œuvre du "Hoxton Creeper", un géant difforme membre du gang de Conover que l'on pensait mort au cours d'une évasion de l'île du Diable. Après avoir examiné les morceaux cassés des scènes de meurtres, Holmes et Watson découvrent que chaque victime possédait un buste en plâtre de Napoléon.

En suivant la piste de Conover, Holmes et Watson apprennent que le criminel était entré chez un plâtrier, juste avant sa capture. George Gelder, le plâtrier, leur dit qu'il travaillait sur six Napoléons à ce moment-là et Holmes en déduit rapidement que Conover a caché la perle volée dans le plâtre encore humide de l'un des bustes. Ayant appris que tous les bustes ont été vendus à Amos Hodder, Holmes questionne le marchand d'art, qui raconte au détective que sa nouvelle assistante a cassé deux des bustes, et que les trois autres ont été achetés par les victimes. Holmes se rend vite compte que les comptes de Hodder ont été modifiés et en déduit que son assistante était en fait Naomi déguisée. En l'écoutant parler au téléphone avec Conover, Holmes obtient le nom d'un quatrième acheteur, le Dr Julien Boncourt.

Plus tard, Conover et Creeper entrent par effraction dans la maison du médecin, où Holmes s'est déguisé en Boncourt. Après être presque tombé dans le piège du détective, Conover prend le dessus et ordonne à Creeper de fouiller la maison à la recherche du buste de Napoléon. D'une voix forte, Holmes annonce que Naomi a été arrêtée pour assassinat et accuse Conover d'avoir permis cette arrestation. Creeper, qui était très amoureaux de Naomi, se tourne alors vers son patron et le tue. Lorsque Creeper refuse de se rendre, Holmes est obligé de le tuer. L'inspecteur de police Lestrade et ses hommes arrivent sur les lieux, Holmes casse le dernier buste et récupère la perle des Borgia.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs non crédités

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]